Terrain DIAMONO: Une histoire de 30 millions divise une ASC et les jeunes de camberene…

107

C'est une histoire à coup de millions qui secoue les habitants de Cambéréne. A l'origine, les indemnités liées au promongement de la VDN sur le littoral. En effet, ceux qui géraient le terrain de l'ASC Diamono auraient reçu une leur indemnité estimée à plus de 100 millions. Selon nos sources, ces derniers auraient versé 20 millions dans la caisse du quartier, 2 millions à l'ASC Cambéréne, avant de mettre la main sur la somme restante.
Quelques temps aprés, la question refait surface, avec la volonté de la personne morale de l'ASC Diamono d'ériger des cantines. Ce que les jeunes n'ont pas accepté. Regroupés autour de " Taxaw Cambéréne", ils s'opposent à cette volonté et ne comptent pas reculer dans leur démarche. Ils exigent la lumiére et invitent les habitants fu village à rallier leur cause. Malgré la mobilisation, le responsable morale de Diamono persiste. Il dit détenir des documents lui permettant de faire son travail....
C’est une histoire à coup de millions qui secoue les habitants de Cambéréne. A l’origine, les indemnités liées au promongement de la VDN sur le littoral. En effet, ceux qui géraient le terrain de l’ASC Diamono auraient reçu une leur indemnité estimée à plus de 100 millions. Selon nos sources, ces derniers auraient versé 20 millions dans la caisse du quartier, 2 millions à l’ASC Cambéréne, avant de mettre la main sur la somme restante. Quelques temps aprés, la question refait surface, avec la volonté de la personne morale de l’ASC Diamono d’ériger des cantines. Ce que les jeunes n’ont pas accepté. Regroupés autour de  » Taxaw Cambéréne », ils s’opposent à cette volonté et ne comptent pas reculer dans leur démarche. Ils exigent la lumiére et invitent les habitants fu village à rallier leur cause. Malgré la mobilisation, le responsable morale de Diamono persiste. Il dit détenir des documents lui permettant de faire son travail….

C’est une histoire à coup de millions qui secoue les habitants de Cambéréne. A l’origine, les indemnités liées au prolongement de la VDN sur le littoral. En effet, ceux qui géraient le terrain de l’ASC Diamono auraient reçu une leur indemnité estimée à plus de 30 millions. Selon nos sources, ces derniers auraient versé 20 millions dans la caisse du village , 2 millions à l’ASC Cambéréne, avant de mettre la main sur la somme restante.
Quelques temps après, la question refait surface, avec la volonté de la personne moral de l’ASC Diamono d’ériger des cantines. Ce que les jeunes n’ont pas accepté. Regroupés autour de  » Taxaw Cambéréne », ils s’opposent à cette volonté et ne comptent pas reculer dans leur démarche. Ils exigent la lumière et invitent les habitants du village à rallier leur cause. Malgré la mobilisation, le responsable moral de Diamono persiste. Il dit détenir des documents lui permettant de faire son travail….

Nous n y reviendrons

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom