Home » Afrique » Sondage Statinfo à Dakar : Des doutes planent sur la faisabilité des législatives
15685053-20855649

Sondage Statinfo à Dakar : Des doutes planent sur la faisabilité des législatives

Le problème lié à la récupération par les électeurs de leurs cartes d’identité et de leurs cartes d’électeur demeure très embarrassant pour les sénégalais, et dans la région de Dakar, ils sont nombreux, selon le cabinet d’études Statinfo qui a réalisé un sondage du 4 au 9 juillet dernier sur un échantillon de 1200 personnes représentatives de l’électorat, à s’interroger sur la faisabilité même du scrutin du 30 prochain.

 

Les dakarois sont dubitatifs. Malgré la campagne qui bat son plein dans les rues de la capitale depuis une semaine, un sondage de Statinfo nous informe que les habitants de Dakar et de sa banlieue se demandent s’il ne vaut pas mieux reporter les élections législatives. Quels sont les arguments brandis par les personnes choisies par ce sondage, mis à part le nombre élevé de partis et de coalitions, l’hivernage menaçant de ses inondations et le coût élevé de son organisation, pour évoquer son report ? Ce sondage démontre que la plupart des électeurs ont d’énormes difficultés pour disposer de leurs cartes d’électeurs. Ils sont 42% à confirmer avoir retiré leurs cartes, 43% affirment avoir fait leurs demandes et n’ont pas encore reçu leurs cartes ou que le rendez-vous fixé par leur commission administrative n’est pas encore arrivé à échéance. Ils évoquent à moins de 20% un manque de temps, à 5% des rangs kilométriques les décourageant, voire qu’ils ne sont pas intéressés à hauteur de  4 à 5%. Mais dans 58% des cas, la contrainte majeure reste la non-disponibilité des cartes d’électeur qui pourrait compromettre la tenue du scrutin du 30 juillet.

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect