Home » Afrique » S’estimant lésé dans ses chances de qualification, le Burkina Faso saisit le TAS
2008991-42175307-2560-1440

S’estimant lésé dans ses chances de qualification, le Burkina Faso saisit le TAS

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE – Le Tribunal arbitral du sport a annoncé avoir été saisi par la fédération burkinabé de football, qui s’estime lésé dans ses chances de qualification pour la Coupe du monde. La sélection du Burkina Faso conteste la décision de la FIFA de faire rejouer le match Afrique du Sud – Sénégal, faussé par une erreur grossière d’arbitrage.

La Fédération de football du Burkina Faso a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester la décision de la FIFA de faire rejouer le match Afrique du Sud – Sénégal comptant pour les qualifications au Mondial 2018, a-t-on appris lundi auprès du TAS.

« Il y a eu un appel de la Fédération du Burkina il y a quelques jours pour contester la décision de la FIFA de faire rejouer le match Afrique du Sud – Sénégal« , a indiqué un porte-parole du TAS précisant que « le calendrier de la procédure est actuellement en train d’être établi« . « Aucune décision ne tombera cette semaine dans cette affaire« , a-t-il ajouté.

Le Burkina encore en lice pour la qualification

L’instance dirigeante du football mondial a décidé début septembre de faire rejouer la rencontre pour « manipulation du match », l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey ayant sifflé un penalty imaginaire pour les Bafana Bafana (surnom de la sélection sud-africaine), vainqueurs 2-1 le 12 novembre 2016 à Polokwane. M. Lamptey a été depuis suspendu à vie, une sanction confirmée par le TAS. La FIFA a décidé de faire rejouer le match le 10 novembre à Polokwane.

A l’issue des rencontres disputées samedi, le Sénégal est en tête de son groupe de qualifications avec 8 points, devant l’Afrique du Sud (7 pts), le Burkina et le Cap-Vert qui comptent chacun 6 pts.

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect