Politique française: le remaniement du gouvernement se fait attendre

7

Media7.info Le remaniement gouvernemental, présenté comme imminent et provoqué par la démission la semaine dernière du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, se fera sans démission du Premier ministre ni démission du gouvernement, et n’interviendra pas avant ce mercredi, a fait savoir l’Elysée.
Un président en marche, le long des quais de Paris, sans pression. Emmanuel Macron est rentré à pied à l’Elysée ce mardi soir, après une rencontre avec des start-upers, pour bien montrer qu’il restait le maître des horloges.

Après avoir subi le départ de son ami Gérard Collomb, le chef de l’Etat semble se diriger vers un remaniement limité : il n’y aura pas de démission en bloc du Premier ministre et de son gouvernement. Une façon de ne pas donner trop d’importance aux changements à venir.

C’est peut-être aussi le signe que le président manque de candidats qualifiés autour de lui pour s’offrir une troisième équipe gouvernementale en moins de 18 mois.

Et puis enfin, on peut y voir un revers pour Edouard Philippe. Le chef du gouvernement militait pour un large remaniement avec des places pour ses proches. Finalement, il ne devrait même pas avoir droit à un grand discours de politique générale devant le Parlement.

Le remaniement pourrait maintenant être annoncé tôt ce mercredi matin, avant le conseil des ministres. Ou peut-être plus tard. Emmanuel Macron pourrait attendre son retour du sommet de la Francophonie en fin de semaine pour se décider.

Par Rfi

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom