Home » Amerique » NBA [J-12] GARE À LA MEUTE DES TIMBERWOLVES
Minnesota Timberwolves v Golden State Warriors

NBA [J-12] GARE À LA MEUTE DES TIMBERWOLVES

Après avoir entièrement remodelé son groupe, Minnesota nourrit d’énormes ambitions. Premier objectif : se replacer en Playoffs… et peut-être y jouer un rôle

Nouveau logo, nouvelles tenues, nouveaux joueurs : ce sont des Timberwolves « new look » qui se préparent à redécouvrir les joies de la NBA ! Et sur le papier, le potentiel de la franchise est impressionnant. Lassé de rester à quai au moment des phases finales, que l’équipe n’a plus disputé depuis 2004, Minny a pris de grandes décisions cet été pour construire une équipe capable de s’installer durablement dans le haut du panier à l’Ouest.

Car après un premier exercice décevant à la tête des Loups (13ème de Conférence / 27ème défense de la Ligue), l’ancien technicien de Chicago n’a pas d’autres choix que de réussir sa mission, puisque tout autre résultat qu’une place hors Playoffs serait un considérable échec après les investissements réalisés. Et pousserait certainement le président/coach de 59 ans vers la sortie.Pour ce faire, les dirigeants ont mis fin à la période Ricky Rubio en échangeant l’Espagnol à Utah, mais surtout en signant Jimmy Butler en provenance de Chicago. L’un des gros coups de la free agency, que les T-Wolves ont obtenu en envoyant Zach Lavine, Kriss Dunn et leur 7ème choix de draft (Lauri Markkanen) dans l’Illinois. Comme si cela ne leur suffisait pas, les têtes pensantes du Minnesota ont aussi récupéré Jeff Teague, Taj Gibson et Jamal Crawford, tout en prolongeant Shabazz Muhammad ! C’est donc un groupe presque neuf, mais toujours formé autour du tandem Karl-Anthony Towns – Andrew Wiggins, que Tom Thibodeau s’apprête à se lancer à l’assaut de la post season.

La question : Un manque de spacing flagrant ?

En parcourant le roster de Minnesota, un élément saute aux yeux : l’équipe détient peu de tireurs d’élite à 3-pts. A vrai dire, c’est même tout l’inverse. Le groupe paraît tout droit sortir du milieu des années 2000. Dans le cinq de départ probable des Wolves, aucun joueur ne dépasse les 37% en carrière derrière l’arc, et le meilleur d’entre eux se nomme… Karl-Antony Towns (36%).

Une problématique que Thibodeau a tenté de pallier avec des scoreurs sur le banc, mais là encore, ni Jamal Crawford (35%) ni Shabazz Muhammad (32%) ne sont des gâchettes fiables à 7m. Comment la formation du Midwest va-t-elle remédier à cela ? Peut-être en misant sur une grosse intensité défensive. Le recrutement estival va dans ce sens…

Le joueur à suivre : Jimmy Butler

En faisant venir l’arrière de 28 ans dans le Minnesota, Tom Thibodeau n’a pas seulement signé l’un des meilleurs « two way player » et arrières de la NBA. Il a aussi ramené son plus vaillant soldat du temps de leur association au United Center de Chicago. Un Butler pas mécontent d’avoir quitté les Bulls et son ex-entraîneur Fred Hoiberg, mais aussi de retrouver son ancien mentor : « Je suis dans le Minnesota et je ne pourrais pas être plus heureux » confie Jimmy Buckets à Vice Sports.

Même son de cloche du côté de Thibodeau, qui au micro de ESPN, est visiblement ravi d’accueillir un joueur du profil du numéro 23 : « Je pense qu’il correspond très bien à notre équipe. Jimmy va pouvoir partager ce qu’il a vécu avec Karl et Andrew. Avoir un ailier défenseur comme Jimmy sera une très bonne chose à côté d’Andrew (Wiggins)  sur le terrain. »

Justement, comment JB va-t-il évoluer aux côtés de KAT et Wiggins ? Superstar de Chicago, l’arrière/ailier va devoir rentrer un peu dans le rang pour le bien du collectif, et donner les clés du camion à Towns. Associé à Butler sur les ailes, Wiggins devrait former avec lui une paire défensive redoutable, pour peu que les deux hommes y mettent du leur de ce côté du terrain. Quant à l’attaque, Butler sera-t-il capable de s’effacer devant KAT ? La réponse déterminera probablement le parcours des Timberwolves cette saison.

Le best of en 2016-2017 de Jimmy Butler

Le cinq de départ

Le roster

Meneurs : Jeff Teague – Tyus Jones – Melo Timble

Arrières : Andrew Wiggins – Jamal Crawford – Marcus Georges-Hunt

Ailiers : Jimmy Butler – Shabazz Muhammad

Ailiers forts : Taj Gibson – Nemanja Bjelica

Pivots : Karl-Anthony Towns – Gorgui Dieng – Justin Patton – Cole Aldrich

Notre pronostic : 7ème de la Conférence Est

Minnesota et Thibodeau jouent gros cette année et une place en Playoffs est l’objectif minimum attendu au Target Center. Si le staff parvient à rapidement créer une alchimie entre tous les nouveaux arrivants, la franchise a de fortes chances de gagner son pari et d’être dans le bon wagon au printemps.

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect