Matar Bâ:  » Ce qui s’est passé à Dakar Sacré-Coeur est inacceptable »

18
Matar Bâ:  » Ce qui s’est passé à Dakar Sacré-Coeur est inacceptable »

Media7.info:Le ministre des sports s’est rendu ce jeudi au centre Dakar Sacré-Coeur, suite au scandale sexuel qui a secoué la formation sicapoise ces derniers jours. En plus de condamner les actes, il compte descendre sur le terrain, avec des instructions fermes.

Matar Bâ s’est rendu à Dakar Sacré-Coeur avec une délégation composée de Saer Seck, président de la Ligue Pro, représentant de Me Augustin Senghor, mais aussi de Leopold Germain Senghor, Directeur de la Haute compétition. Sur place, le ministre des Sports a échangé avec le président délégué Mathieu Chupin. « Je suis venu à Dakar Sacré-Cœur pour m’entretenir avec le responsable, je dirai même le responsable du club. Ce qui s’est passé ces derniers jours est tout simplement regrettable et inacceptable. En tant que ministre des Sports, je ne pouvais pas ne pas faire ce déplacement. Je signale que j’ai déjà reçu le rapport de Dakar Sacré-Cœur, un document qui est passé par la fédération sénégalaise de football (FSF), avant d’atterrir au ministère des Sports. Mais je tenais à les écouter et leur montrer tout simplement que c’est toute la famille sportive qui est secouée », a fait savoir Matar Bâ.

Le patron du sport sénégalais a condamné les actes, avant de demander une solidarité pour ces jeunes cités dans l’affaire. « Ces pratiques inacceptables ne concourent pas au développement du sport. C’est pourquoi il faut condamner avec beaucoup d’énergie ce que cet employé à fait. Cela porte un coup dur aux jeunes qui sont concernés, mais aussi aux familles. C’est l’occasion pour nous de montrer toute notre solidarité à leurs familles et demander aussi à toute la population d’accompagner ces jeunes qui ont besoin de beaucoup de discrétion dans la démarche », a-t-il indiqué.

Pour que de telles pratiques ne se reproduisent, le ministre des Sports compte mener le combat lui même. « Le président de la fédération sénégalaise de football est représenté par le président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP), qui est aussi un patron de centre. Nous nous sommes bien compris et nous ferons le tour de l’ensemble des centres pour porter la bonne parole. Nous allons donner des instructions pour que des enquêtes fournies soient effectuées. Mais aussi pour qu’une attention particulière soit accordée au recrutement  des encadreurs de ces jeunes là qui ont besoin de sécurité. Ce sont des parents qui ont confiance à ces centres, à ces responsables. Donc, il n’est pas question qu’on laisse à d’autres qui viennent d’ailleurs ou qui sont même d’ici, qui ne sont pas dans la même dynamique que les responsables de ces centres là. Eux, ils visent la formation des jeunes, leur accompagnement, leur éducation. Donc, tout ce qui est fait et qui est contraire à cela, c’est d’autres qui l’amènent et nous ne l’accepterons pas, a ajouté Matar Bâ.

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom