LeBron James dépasse Wilt Chamberlain et devient le 5e meilleur marqueur de l’histoire

37

NBA – LeBron James a marqué un peu plus l’histoire de la ligue en dépassant Wilt Chamberlain au classement des meilleurs marqueurs cette nuit. Il a inscrit 44 points et les Lakers ont battu les Blazers (126-117). Un peu plus tôt dans la soirée, Jimmy Butler manquait ses débuts avec les Sixers, battus par le Magic (106-111) sur le fil.

 

Le joueur : LeBron James dépasse Wilt Chamberlain

Mine de rien, les Los Angeles Lakers montent en puissance. Les Californiens ont gagné un quatrième match de suite. Ils sont invaincus depuis la signature de Tyson Chandler, vétéran déjà précieux dans la raquette. Ils ont même gagné six de leurs sept derniers matches en comptant le succès décroché cette nuit contre Portland (126-117).

Un match que LeBron James a marqué de son empreinte. Le King était inspiré contre les Blazers. Il a pris le dessus sur ses adversaires, physiquement et techniquement, avec plusieurs blocks et dunks spectaculaires. Mais c’est surtout une nouvelle ligne de sa légende qu’il a écrit cette nuit. James est devenu le cinquième meilleur marqueur de tous les temps en dépassant Wilt Chamberlain, un autre joueur culte. C’est sur un lancer qu’il est passé devant l’icône des Lakers. Ironique vu les déboires du numéro 23 de Los Angeles sur la ligne ces derniers temps.

James a terminé avec 44 points, 10 rebonds et 9 passes pour ce qui reste son meilleur match sous la tunique des Lakers depuis sa signature en juillet dernier.

Le match : Jimmy Butler commence avec une défaite

Cette première de Jimmy Butler avec les Sixers était très attendue et elle ne restera pas dans les annales. Cette équipe de Philadelphie, remaniée pour récupérer l’arrière All-Star, a été battue par Orlando cette nuit (106-111). Une défaite qui peut être mis sur le compte du manque d’automatismes de joueurs clés qui vont encore devoir apprendre à jouer ensemble. Butler, un peu timide, a fini avec 14 points et 4 rebonds. Joel Embiid a signé un en triple-double – 19 points, 13 rebonds et 10 passes – mais s’est montré maladroit (6 sur 20 aux tirs). Ben Simmons a lui eu beaucoup de mal à se mettre en avant et il a conclu la partie avec 9 points et 6 passes.

Les Sixers auraient très bien pu gagner ce match aisément. Ils menaient encore 92 à 76 dans le quatrième quart temps. Moment où ils se sont justement écroulés. Le Magic a enchaîné 21 points de suite, empêchant même leurs adversaires de marquer un panier au cours des trois dernières minutes du match. Terrence Ross a inscrit un trois-points décisif pour repasser devant à moins de neuf secondes de la sirène et Orlando est allé au bout de sa remontée infernale. Avec 30 points et 8 rebonds pour un Nikola Vucevic en grande forme.

Jimmy Butler était pourtant celui qui était censé aider les Sixers à surmonter leurs difficultés dans les fins de match serrées. Sa présence n’a rien changé au problème cette nuit. Cette première met aussi en lumière la potentielle incompatibilité entre Butler et Simmons. L’Australien s’est montré trop discret, trop limité sans le ballon, et il n’a tiré que cinq fois. Comme s’il était perdu. Mais l’alchimie ne va évidemment pas se développer en un jour. Ce groupe a besoin de temps. Il serait risqué de tirer des conclusions trop hâtives après seulement une rencontre. Mais il y a encore du boulot.

Le constat : KAT et les Wolves vont mieux !

Si Jimmy Butler a manqué sa première avec Philadelphie, les deux anciens des Sixers, Robert Covington et Dario Saric, ont eux démarré avec une victoire. Ils faisaient leurs débuts avec les Wolves après avoir été transféré dans le Minnesota en l’échange de l’arrière All-Star. Covington était titulaire et il a inscrit 13 points tout en prenant 7 rebonds. Remplaçant, Saric a posté 9 points. Les loups ont battu les Pelicans (107-100).

Une victoire qui fait du bien au moral. Surtout pour Karl-Anthony Towns, décidément plus à l’aise maintenant que Butler est parti. Le pivot avait claqué un match à 25 points et 21 rebonds après le transfert de son coéquipier. Il a enchaîné avec 25 points et 16 rebonds cette nuit. Andrew Wiggins a ajouté 23 points, 6 rebonds et 4 passes.

Le retour : Detroit renverse Toronto à la sirène

L’émotion était palpable cette nuit à Toronto. D’abord parce que Dwane Casey, coach de la franchise canadienne depuis 2011 avant son licenciement cet été, revenait pour la première fois dans le bâtiment… en étant cette fois-ci à la tête des Pistons. Ensuite parce que ses joueurs lui ont offert une victoire à l’arrachée, après avoir effacé un déficit de 19 points (106-104, score final). Reggie Bullock a inscrit le panier pour la gagne alors que le chronomètre expirait.

Les Raptors de Kawhi Leonard (26 pts, 9 rbds) menaient encore 88-77 au début du quatrième quart temps. Mais les joueurs de Casey ont continué à faire le forcing. Ils sont allés la chercher pour leur coach avec notamment 30 points et 12 rebonds de Blake Griffin. Andre Drummond a lui aussi posté un double-double avec 11 points et 14 rebonds. Ensemble, ils ont infligé aux Raptors leur deuxième défaite de suite à domicile.

La claque : Utah battu de 50 points par Dallas

En voilà, une défaite triste et spectaculaire. Utah a mordu la poussière contre Dallas (68-118) soit le plus lourd revers de son histoire ! Les joueurs du Jazz se sont montrés incroyablement maladroits tout au long de la soirée (31% de réussite) et ils ont été écrasés par Harrison Barnes (19 pts) et Luka Doncic (13). Ils n’ont inscrit 22 points en deuxième période dont 9 petits pions dans le quatrième quart temps. Troisième succès de suite pour des Texans qui se détachent doucement des profondeurs du classement à l’Ouest.

Les Français : Ian Mahinmi surnage

Soirée délicate pour les Français sur le plan individuel. La plupart d’entre eux ont soit été maladroits, soit n’ont pas eu d’occasions de se mettre en valeur. Evan Fournier a manqué 8 de ses 12 tentatives et il a terminé avec 9 points. Mais il est au moins reparti avec la victoire. 9 points aussi, avec 7 rebonds, pour un Ian Mahinmi qui a contribué à la victoire de Washington contre Cleveland. Peut-être le match le plus abouti par un joueur de l’Hexagone cette nuit. Rudy Gobert a posté un double-double (10 pts, 10 rbds) mais il a subi la claque monumentale encaissée par le Jazz.

Les jeunes Guerschon Yabusele (3 pts en 6 minutes) et Frank Ntilikina (4 pts en 21 minutes) ont été discrets. Timothé Luwawu-Cabarrot a lui joué une petite minute pour Oklahoma City.

Tous les scores

Wizards – Cavaliers : 119-95
Celtics – Bulls : 111-82
Nets – Heat : 107-120
Raptors – Pistons : 104-106
Bucks – Grizzlies : 113-116
Thunder – Knicks : 128-103
Timberwolves – Pelicans : 107-100
Mavericks – Jazz : 118-68
Suns – Spurs : 116-96
Lakers – Trail Blazers : 126-117

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom