Le service de sécurité débordé, Meghan Markle écourte sa visite

13

L’emploi du temps déjà réduit de Meghan Markle s’est encore raccourci. Le passage de la duchesse de Sussex au marché de Suva dans la capitale fidjienne, mercredi dernier, à excité les foules.

Elle devait y rencontrer, pour un quart d’heure, des vendeuses habilitées par le projet Markets for Change d’ONU Femmes.  Cependant, le personnel de sécurité a été débordé à mi-chemin à cause de l’agitation des admirateurs de Meghan Markle.  Une porte-parole du Kensington Palace a confirmé que sa visite s’était terminée plus tôt que prévu en raison de problèmes de gestion des foules.

La duchesse s’est entretenue avec une vendeuse et en a rencontré d’autres brièvement sur place. Le prince Harry n’était pas au marché avec sa femme au neuvième jour de la tournée des jeunes mariés dans le Pacifique Sud.
Plus tôt dans la journée, la duchesse Meghan Markle a parlé de l’importance de l’éducation des femmes dans les pays en développement à l’Université du Pacifique Sud. A l’occasion de son premier discours officiel lors de la visite royale, Meghan a parlé des difficultés financières auxquelles elle a dû faire face pendant ses études universitaires. La duchesse a indiqué qu’elle comptait entièrement sur les bourses d’études, les programmes d’aide financière et le travail rémunéré sur le campus pour financer ses études, notant que tout cela en valait la peine au bout du compte.

Le couple doit visiter les Tonga, jeudi, avant de retourner à Sydney, vendredi soir, pour les derniers jours des Invictus Games. Le couple terminera ensuite son voyage par une visite de quatre jours en Nouvelle-Zélande.

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom