Le français, 5e langue parlée dans le monde

7
 

Le français, 5e langue parlée dans le monde

media Ils étaient 274 millions en 2014. Ils sont désormais 300 millions à s’exprimer quotidiennement en français qui devient ainsi la 5e langue la plus parlée au monde.

Alors que le 17e sommet de la Francophonie se déroule à Erevan en Arménie, l’Observatoire de la langue française présente son dernier rapport. Publié tous les quatre ans, ce document permet de faire le point sur la situation du français dans le monde. Les chiffres montrent une nette progression du nombre de locuteurs de la langue de Molière, principalement dans les pays africains.

Ils étaient 274 millions en 2014. Ils sont désormais 300 millions à s’exprimer quotidiennement en français qui devient ainsi la 5e langue la plus parlée au monde derrière le mandarin, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. Langue d’enseignement, langue juridique, commerciale, scientifique, etc., le français « présente toutes caractéristiques d’une langue mondiale », se félicite le rapport de l’Organisation internationale de la Francophonie. Parlé sur les cinq continents, le français est la langue officielle de 32 Etats et de gouvernements ainsi que de la plupart des organisations internationales. Mieux encore : le français est la 4e langue utilisée sur internet.

Cette progression est avant tout le résultat de la croissance démographique sur le continent africain. En effet, parmi les nouveaux locuteurs du français, 68% viennent d’Afrique subsaharienne et 22% d’Afrique du Nord. Comme le note le rapport de l’OIF, « le centre de gravité de la Francophonie continue de se déplacer vers le Sud ». On estime aujourd’hui que près de 60% des personnes qui utilisent quotidiennement le français se trouvent sur le continent africain.

La palme revient au Congo-Brazzaville avec 59% de locuteurs. Suivent la République démocratique du Congo avec une personne sur deux l’utilisant quotidiennement, la Côte d’Ivoire (33%), le Sénégal (26%), le Mali et le Tchad (17%) et le Niger (13%). Au Maghreb, un Tunisien sur deux s’exprime tous les jours en français, mais seulement 35% des Marocains et 33% des Algériens.

Quel avenir pour la langue française dans le monde ?

Selon les différents scénarios, le nombre de francophones en 2070 pourrait osciller entre 477 millions et 747 millions. Un avenir radieux dû essentiellement au boom démographique attendu dans les pays africains, mais l’OIF préfère rester prudente car se pose désormais la question de la transmission du français dans des espaces où coexistent de nombreuses langues. En Afrique subsaharienne, on estime que plus de 30 millions d’enfants ne sont pas scolarisés. Par ailleurs, le PASEC, le programme qui vise à évaluer les systèmes éducatifs des pays francophones, pointe du doigt les difficultés de compréhension d’une majorité d’élèves de 2e année du primaire.

Cependant, le français dispose de solides atouts et continue à séduire à travers le monde. Il est la deuxième langue enseignée dans l’Union européenne et dans les pays latino-américains après l’anglais. Selon le rapport de l’OIF, les francophones d’Afrique et du monde d’arabe sont une immense majorité à souhaiter que leurs enfants apprennent la langue française. La Francophonie peut également compter sur son puissant réseau de 830 alliances françaises et d’une centaine d’Instituts français, un réseau culturel unique au monde qui fait rayonner le français partout sur la planète.

RFI

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom