Home » Afrique » Lancement des travaux de désenclavement de l’île à Morphil : Une autre injustice réparée par Macky Sall
Lancement des travaux de désenclavement de l’île à MorphiL

Lancement des travaux de désenclavement de l’île à Morphil : Une autre injustice réparée par Macky Sall

Le pont de Halwar livré à ses usagers, le président de la République a continué sa tournée économique en lançant les travaux qui vont sortir Demett, par extension l’ile à Morphil du désenclavement.

Ce mardi 07 mars, la commune de Demett, située à la frontière sénégalo-mauritanienne a abrité la cérémonie de lancement des travaux du désenclavement de l’ile à Morphil.

Dans un premier temps, les travaux concerneront 60 kilomètres de routes bitumées, 125 kilomètres latéritiques, la construction des ponts de Nianga-Edy et de Guédé Village. Divers aménagements connexes sont aussi prévus. Les pistes qui seront réalisées relieront les villes de Podor, de Ndioum à d’autres localités comme Demett, Kass-Kass, Medina Ndiadiebé, Pété, Walaldé, Saldé et Pategalo. Selon le président de la République, les travaux vont générer 1500 emplois directs, indirects au profit des jeunes des localités concernées.

Toujours d’après Macky Sall qui a prononcé son discours devant un auditoire acquis à sa cause, le programme se poursuivra avec la construction d’autres tronçons dont celui qui complétera le corridor reliant la ville d’Aleg, en Mauritanie à la cité religieuse de Touba. En plus du volet désenclavement, a ajouté Macky Sall, les chantiers de l’ile à Morphil portent sur d’importants travaux hydro-agricoles permettant l’extension de superficies aménagées de 25841 ha.
Le chef de l’Etat a lancé des travaux visant à désenclaver l’ile à Morphil mais il a aussi réceptionné la dorsale électrique qui couvre plusieurs localités dont près de 52 villages du département de Podor.

« Cette dorsale, rappelle le président de la République, est une composante de notre programme d’urgence d’électrification rurale qui doit nous projeter sur l’objectif stratégique d’arriver à 60% à la fin 2017 du taux d’accès à l’électrification rurale au Sénégal ».
Et d’ajouter : « J’ai ainsi lancé avec le gouvernement 2000 kilomètres de réseaux moyenne tension pour atteindre 2800 localités dont 1800 villages pour la seule année 2017 ». Par ailleurs, le chef de l’Etat révèle que « ce programme a coûté 110 milliards de FCFA ».
Représentant de la famille omarienne de Dakar, Thierno Madana Mountaga Tall, le Khalif de la famille omarienne de Dakar a prié pour la réussite du projet. A noter que Thierno Bachir Tall de Louga était aussi présent à Demett pour prêter main forte au président de la République avec qui, il entretient des relations très étroites.

SOURCE: DAKARACTU

About Gaye Ousseynou

Facebook login by WP-FB-AutoConnect