La Côte d’Ivoire vient à bout de l’Afrique du Sud

10
La Côte d’Ivoire vient à bout de l’Afrique du Sud

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS – La Côte d’Ivoire a entamé sa compétition par une victoire face à l’Afrique du Sud (1-0), lundi au Caire. Les Eléphants rejoignent le Maroc en tête du groupe D grâce à un but signé Jonathan Kodjia.

Ce fût laborieux. Mais qu’importe. La Côte d’Ivoire, l’une des Nations favorites de cette CAN 2019, a quand même réussi son entrée en lice dans la compétition. Elle s’est imposée face à l’Afrique du Sud (1-0). Un succès logique face à une équipe au niveau bien plus faible, mais qui a été acquis dans la difficulté. Ce précieux résultat permet aux Ivoiriens de rejoindre le Maroc en tête du groupe D. Les deux pays doivent d’ailleurs s’affronter le vendredi au Caire.

Avec une majorité de joueurs rompus aux matches de haut niveau en Europe, la Côte d’Ivoire a fait parler sa maitrise technique. Ils ont confisqué le ballon aux Bafana Bafana, condamnés à défendre la majeure partie du temps. Pour autant, s’ils n’ont jamais été inquiétés défensivement, les coéquipiers du capitaine Serge Aurier ont eu beaucoup de mal à se procurer des réelles occasions. A cause, principalement, d’un manque de rythme et de vitesse dans les transmissions.

Seulement 4 occasions nettes

Au total, la Côte d’Ivoire n’a eu que quatre véritables opportunités. Dont deux coups francs directs tentés par Nicolas Pépé. L’un a fini sur la barre (32e), l’autre a été magnifiquement claqué en corner par Williams (89e). A cela, on peut ajouter un face à face mal négocié par Kodjia qui a tiré en force sur le portier sud-africain (33e).

Mais l’attaquant d’Aston Villa s’est rattrapé en deuxième période. Sur une des rares attaques rapides bien construites de la partie, il a repris victorieusement un centre à ras de terre bien dosé du Toulousain Max-Alain Gradel (1-0, 64e). Le ballon a filé entre les jambes de Williams. Pour le plus grand bonheur des Ivoiriens qui vont pouvoir jouer la première place du groupe face au Maroc, ce vendredi. Un adversaire qui a aussi eu toutes les peines du monde pour s’imposer contre la Namibie (1-0).

Eurosport

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom