Jules François Bocandé, 8 ans déjà !

6

Meia7 : 7 mai 2012-7 mai 2020 ! Il y a 8 ans jour pour jour, nous quittait Jules-François Bertrand Bocandé. Né le 25 novembre 1958 à Ziguinchor, il avait quitté ce monde à l’âge de 54 ans à Metz, en France.

Une triste nouvelle qui avait secoué le monde sportif, tellement l’homme avait une grande dimension. Victime d’un accident vasculaire cérébral (Avc) en avril 2012 à Ziguinchor, l’ancienne star du football sénégalais s’était rendue en France pour des soins.

A Metz, club avec lequel il avait brillé dans le passé, Julesavait pu retrouver l’usage de ses jambes. Malgré tout, une opération avait été programmée le 3 mai 2012 à l’hôpital Notre-Dame-de-Bon-Secours au Fc Metz sur recommandation de Charles Molinari dit Carlo, président du club. De cette opération, l’enfant de Ziguinchor ne va jamais se relever.

Meilleur buteur du championnat de France

Affectueusement appelé Essamaye (en langue diola), Jules Bocandé a marqué son époque en équipe nationale du Sénégal, avant de briller en Europe. Ancien capitaine des « Lions », il a participé aux plus beaux exploits du Sénégal dans les années 1990.

En Europe, il avait connu une carrière riche, notamment en France où son nom est resté dans les annales.  Mais sa carrière internationale a débuté en Belgique où il joua successivement à Tournai (D3 belge) puis à Seraing (D1 belge), avant de rejoindre le championnat de France. C’est à FC Metz qui fait ses gammes en terminant meilleur buteur du championnat de France avec 23 buts sous le maillot ; Il finira par rejoindre tour à tour le Paris SG, l’OGC Nice et RC Lens. En 1985-1986.

Il prend part à l’un des plus grands exploits du football français et de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, la qualification du FC Metz face au FC Barcelone grâce à une victoire 4-1 sur les terres catalanes, après avoir perdu le match aller 4-2. Jules Bocandé termine sa carrière de joueur en Belgique à Alost en 1993.

Assistant de Bruno Metsu

Avec le Sénégal, il compte 73 sélections pour 20 buts. Il a disputé trois coupes d’Afrique (1986), 1990 et 1992). Depuis sa retraite en 1993, Jules François Bocandé n’avait pas quitté le football. Entraîneur du Sénégal (1994-1995), il reviendra dans le staff de feu Bruno Metsu dans en 2002.

Et c’est en tant que membre de ce staff qu’il participera à l’épopée des « Lions » lors de la coupe du monde de 2002 en Corée du Sud et au japon.  Pour sa toute première participation, le Sénégal atteindra les quarts de finale en battant la France en match d’ouverture (1-0).

A sa mort, l’ancien joueur du Casa Sports de Ziguinchor a eu droit à des honneurs. Durant des jours, les Sénégalais lui ont rendu hommage. Des adieux mérités pour l’un des dignes fils du pays. Depuis son départ, le nom de « Esssamaye » raisonne toujours. Repose en paix champion.

Propos recueillis para  Papa  Ibrahima  NDIONGUE

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom