Installation des députés de la Xème législature de Guinée-Bissau : Abdou Mbow pour la création d’un groupe parlementaire d’amitié Sénégal/Guinée-Bissau

10
Installation des députés de la  Xème législature de Guinée-Bissau : Abdou Mbow pour la création d’un groupe parlementaire d’amitié Sénégal/Guinée-Bissau

Le vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Abdou Mbow, a représenté le Président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse lors de l’installation des députés de la  Xème législature de Guinée Bissau.  Il a émis l’idée de la création d’un groupe parlementaire d’amitié Sénégal/Guinée-Bissau.

« Je voudrais vous inviter à formaliser la coopération entre l’Assemblée nationale du Sénégal et l’Assemblée nationale populaire de Guinée-Bissau par la mise en place de groupes d’amitié. À mon retour, je soumettrais au Président Moustapha Niasse et à mes collègues députés, l’idée de créer un groupe parlementaire d’amitié Sénégal/Guinée-Bissau, en espérant qu’une telle initiative recevra un accueil favorable et aura son pendant au sein de votre instance », a-t-il avancé à l’endroit du Président de l’Assemblée nationale populaire de Guinée-Bissau et des députés. 

Par ailleurs, le parlementaire s’est félicité du dynamisme des relations bilatérales noté entre les deux pays ces dernières années. Une nette augmentation, la coopération agricole a été densifiée dans les domaines de la riziculture, de la lutte contre le vol de bétail et les maladies animales, a dit Abdou Mbow. 

          « Nous saluons également les relations dans le secteur de la pêche aussi bien artisanale qu’industrielle, sans oublier la sécurité en mer et l’approvisionnement des marchés locaux », a-t-il poursuivi.  

En ce qui concerne les investissements privés, ils sont aussi en constante progression « et nous continuerons, au sein de nos Assemblées respectives et dans les instances panafricaines à travailler pour lever les barrières tarifaires et non tarifaires, ainsi que les contrôles aux frontières en vue de faciliter la libre circulation des biens et des personnes »,  a-t-il promis. 

Pour finir, sur la scène internationale, le Sénégal continuera son plaidoyer et son soutien diplomatique en faveur de la Guinée-Bissau, principalement à la Cedeao, à l’Union africaine et aux Nations Unies, a-t-il dit. « Au sein de l’organisation de la Coopération islamique et de la Francophonie également, nous gagnerions à accroître nos échanges pour renforcer la diplomatie parlementaire qui est devenu un véritable instrument  de rapprochement des peuples », conclura t-il. 

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom