Football : une multinationale chinoise va diffuser les matchs de la Ligue sénégalaise

10
Media7.info. La Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) a signé « un contrat de partenariat » avec StarTimes, une multinationale chinoise des médias basée à Pékin, en vue de « la visibilité de ses matchs », a annoncé, vendredi, à Dakar, son président Saer Seck, rapporte l’APS

StarTimes, qui a signé un contrat avec la Radiodiffusion-Télévision sénégalaise (RTS), va diffuser deux matchs par journée, en plus d’un magazine télévisé après chaque journée de championnat, selon Saer Seck.

Les matchs pourront être regardés sur une chaîne que la RTS va lancer à travers le bouquet de cette multinationale, a expliqué Oumar Nguébane, le directeur commercial de la chaîne publique sénégalaise.

« Oui, je peux vous confirmer que nous avons signé avec StarTimes un partenariat de dix ans, qui permettra une plus grande visibilité de notre championnat et d’avoir des ressources financières conséquentes », a déclaré à la presse le président de la LSFP.

« C’est un contrat de dix ans, et notre partenaire stratégique a les droits exclusifs sur nos matchs, à travers une mise de 11 millions de dollars », environ 6,3 milliards de francs CFA, a précisé Saer Seck, qui avait à ses côtés les dirigeants StarTimes, une multinationale fondée en 1988.

Concernant la répartition de ce montant, le dirigeant de la Ligue sénégalaise de football confirme que l’essentiel ira aux clubs de la LSFP.

Le bureau et le conseil d’administration de la ligue se réuniront pour arrêter la clé de répartition de la somme.

« Ce sera un partenariat bénéfique pour la famille du football national. A coup sûr, la ligue doit s’engager à moyen et long terme, avec de nouveaux sponsors », a ajouté le président de la LSFP, précisant que les négociations avec le partenaire chinois ont duré deux ans.

StarTimes a pris l’engagement, dans le « contrat de partenariat », de doter la Ligue sénégalaise de football professionnel de 10 pelouses synthétiques sur les 10 ans du contrat, selon Saer Seck.

Une note de présentation de la multinationale chinoise affirme qu’elle a commencé ses activités en Afrique en 2008 et compte « 20 millions d’utilisateurs » à travers le continent.

Son représentant, Sheng Yi, loue l’accord signé avec le football sénégalais qui, selon lui, jouit d’un environnement favorable.

« La présentation de la Ligue sénégalaise a été très bonne. Nous n’oublions pas le niveau de l’équipe nationale du Sénégal », a-t-il commenté, s’adressant à la presse.

APS

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom