Fegafoot/Direction technique nationale : Valéry Ondo Ebe, capitaine du navire

394

Media7.info. Après les années lumières marquées par deux qualifications successives aux CAN 1994 et 1996 avec en prime une place de quart de finaliste en 1996 en Afrique du Sud, avec la belle génération dorée des Guy Roger, Régis Manon, François Amegasse, Valéry Ondo Ebe, Guy Nzang, Pierre Aubame Yaya et tant d’autres qui ont porté haut le flambeau du football Gabonais, une autre génération a repris le flambeau. Celle des Didier Ovono, Daniel Cousin, Pierre Emerick Aubameyang et autres, avec un égal bonheur traduit par une seconde qualification en quart de finale de la CAN 2012 coorganisée avec la Guinée Équatoriale.
Dans l’euphorie de la belle prestation des Panthères qui ont fait la fierté de tout un peuple, le président de la République Ali Bongo Ondimba ouvre les portes du professionnalisme qui, bien menée aurait permis au football gabonais de faire un saut qualitatif vers le haut, le très haut niveau du football continental. Si financièrement tout était réuni pour réaliser ce rêve et cette ambition, sur le terrain de mise en œuvre, l’amateurisme de la grande majorité des dirigeants de clubs ajoutée à la précipitation sans profonde réflexion autour de la gestion administrative et technique finissent par entrainer un échec total, tout fini par s’écrouler comme un château de cartes.
Les mauvais résultats des clubs et des sélections nationales qui ne parviennent plus à franchir les tours préliminaires, combinés à la fermeture du robinet financier (subvention) par l’État, imposent à opérer de grandes réformes pour booster le football Gabonais qui ne manque ni de talents ni de compétences administratives et techniques capables de se retrouver autour de l’essentiel et de mener une profonde réflexion au tour du comment relancer le football?.
Cela passe évidemment en partie, par la mise en place d’une direction technique nationale forte avec des hommes du sérail capables de proposer des orientations techniques et d’assurer le suivi.   

Au moment où les autorités étatiques et fédérales entament des concertations autour d’une réforme profonde du football gabonais qui passe en partie par la mise en place d’une direction technique nationale forte, bien structurée, pilotée par des hommes du sérail, détenteurs d’une longue expérience du terrain (carrière internationale) et du management sportif, on ne peut ignorer dans le choix final de directeur technique national (Dtn) de la Fegafoot, l’ancien capitaine des panthères, Valéry Ondo Ebe qui réuni toutes les conditions pour avoir la confiance de la Fegafoot. 

Entraineur adjoint au Fc 105, champion du Gabon et vainqueur de la super coupe, l’ancien capitaine des panthères (2 participations à la CAN 1994, 1996), Valéry Ondo a aussi été sélectionneur des U 20 du Gabon avant d’occuper le poste de directeur technique national adjoint coïncidant avec le retour au sommet du football et la double qualification aux CAN 2010 et 2012 ( 1/4 de finaliste). De ces différentes expériences acquises, vient s’ajouter une solide formation en Management du Sport et des passages au poste de Manager général, conseiller du ministre de la jeunesse et des sports en charge du football professionnel. 

Tout en saluant les mérites et les compétences d’autres postulants qui nourrissent tous l’ambition de se mettre au service de leur pays, je reste persuadé que l’ancien capitaine des panthères, Consultant sportif et diplômé de la fédération française de football, choisi par la Fegafoot, pourrait ratisser large et s’entourer de professionnels de l’administratif du sport Gabonais pour mettre en place un plan programme de développement technique  capable de redonner le sourire au football Gabonais.
Media7

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom