Home » Afrique » Escroquerie : L’épouse de l’ex aide de camp de Yaya Jammey se fait gruger de plus de 43 millions FCFA
17429047-21923741

Escroquerie : L’épouse de l’ex aide de camp de Yaya Jammey se fait gruger de plus de 43 millions FCFA

La plaignante Fatou Bah, a connu le prévenu Mamadou Guèye par le biais de son cousin Bouba Biaye au courant de l’année 2016 dans le cadre d’un projet de voyage pour les USA.
Titulaire d’une nationalité Sénégalo-gambienne mais aussi Américaine, le mis en cause Mamadou Guèye a proposé à la dame de lui offrir son aide afin qu’elle puisse voyager en Amérique, arguant être représentant d’une fondation Américaine à Dakar qui se nomme (Boys and Girls Services Of Africa).
Pour faciliter l’obtention du visa et aussi le voyage, il a convaincu la dame d’acheter une villa au pays de l’oncle Sam, plus précisément à Atlanta City.
Sans rechigner, la bonne dame lui a versé la somme de 43.550.000 francs par tranche après un accord scellé devant le mari de Fatou et son cousin.
Mamadou Guèye, a par la suite demandé à Fatou de venir à Dakar pour effectuer les dernières formalités de son voyage. Une fois au pays de la Téranga, l’inculpé lui a délivré une lettre d’invitation au nom de sa structure et aussi deux visas pour ses enfants.
Malheureusement, le visa de la dame a été rejeté par l’ambassade des Usa.
Interpellé Mamadou Guèye, d’arguer, que le compte bancaire qu’il avait ouvert au nom de cette dernière n’a  pas été approvisionné pour son séjour. Et la partie civile de verser de nouvelles sommes.
Plein aux as, l’escroqueur Mamadou Guèye est parti en Gambie, laissant la femme dans un désarroi, d’autant plus qu’elle était menacée d’expulsion de la maison que Gueye, lui avait prise en location aux Maristes.
Après avoir remué ciel et terre, Fatou Bah a fini par mettre la main sur Mamadou Guèye, qui s’est engagé à rembourser l’argent. Malheureusement la  structure bancaire, où il gardait le reste des fonds a refusé de les restituer.
De guerre lasse, la plaignante a saisi la justice avec une plainte afin qu’elle lui vienne en aide. Appréhendé, le mis en cause, a été conduit devant les éléments enquêteurs pour répondre des accusations d’escroquerie à visa, et placé sous mandat de dépôt

Devant la barre des flagrants délits, il a nié les faits.
«Je lui ai demandé 43 millions pour pouvoir faciliter la demande de visa que j’avais déposé pour elle mais on l’a rejetée. Je suis prêt à lui rembourser son argent car son argent est à la banque» s’est-il dédouané.
L’avocat  de la partie civile a réclamé la somme de 50 millions de francs. Suivi par le ministère public, qui a requis en outre 1 an de prison ferme à son encontre. Dans son délibéré, le juge a suivi cette demande formulée par l’avocat Me Baba Diop en condamnant Mamadou Guèye à 1 an de prison dont 3 mois ferme sans oublier les 46 millions qu’il doit rembourser à Fatou Bah.

SOURCE: DAKARACTU

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect