CSS de Richard Toll : Le sucre au bord du gouffre

28
Media7.info. La Compagnie sucrière sénégalaise (Css) pourrait bientôt mettre la clé sous le paillasson. Confrontée à un déficit budgetaire, une incapacité de payer les salaires des travailleurs, la Compagnie du groupe Mimran peu envisager le pire si le gouvernement maintient les autorisations d’importation de sucre.
En conférence de presse tenue hier, rapportée par l’Observateur, le conseiller du président  directeur général est revenu sur les difficultés financières vécues l’année dernière par l’entreprise : « Durant sept mois l’année dernière, nous n’avons eu aucune vente sur nos produits alors que chaque mois, on devait payer un milliard FCfa de salaire. Il a fallu l’intervention de Mimran qui, sur ses fonds, nous a accordé un prêt de huit milliards pour payer les salaires  » a indiqué Louis Lamotte.
Selon l’ancien président de la ligue de football professionnelle, la Compagnie pourrait connaitre cette année, une situation pire que c’elle de l’année dernière si le sucre importé continue d’inonder le marché national.

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom