Covid-19 : Macky Sall appelle à un nouvel ordre mondial

21

Face aux conséquences engendrées par la pandémie du Covid-19 dans le monde, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, plaide pour un nouvel ordre mondial. Une nouvelle donne qui, selon le chef de l’Etat sénégalais,va « mettre l’humain et l’humanité au cœur des relations internationales ».

Dans les colonnes du quotidien national Le Soleil, paru ce mercredi 8 avril, on note ces mots de Macky Sall : « Il est temps de travailler ensemble à l’avènement d’un nouvel ordre mondial qui met l’humain et l’humanité au cœur des relations internationales ».

Intitulé ‘’L’Afrique et le monde face au Covid-19 : point de vue d’un africain ‘’, le président Macky Sall est passé à une étude sans complaisance du coronavirus de Covid-19. Pour lui, la crise sanitaire actuelle a fini par montrer les limites de tous les pays. « Il faut rappeler que nous sommes en présence d’une pandémie, c’est-à-dire une épidémie à l’échelle mondiale. Les efforts jusque-là menés aux quatre coins de la planète n’ont pas encore permis de découvrir tous les secrets de ce grand inconnu qui a fini de révéler au grand jour les limites de tous les systèmes nationaux, même les plus sophistiqués .Tous les pays, surpris et débordés, se sont retrouvés dans une sorte de sauve qui peut, dévoilant au quotidien les lacunes des uns et des autres ».

Pour une suppression de toutes formes de discriminations


« Il est temps de considérer les questions de santé publique au même titre que la paix, la sécurité, l’environnement, la lutte contre le terrorisme et autres criminalités transfrontalières », a invité Macky Sall.

Dans cet éditorial, le chef de l’Etat sénégalais affirme par ailleurs que le nouvel ordre mondial qu’il souhaite suppose une « confiance mutuelle et une volonté sincère de coopérer autour de questions d’intérêts communs et de valeurs partagés, dans le respect des différences et des diversités ».

Ramené aux questions planétaires de santé publique, Macky Sall pense que ce nouvel ordre mondial devra exclure toute forme de discrimination, de stigmatisation et de préjugés, en particulier envers l’Afrique.

Vaccin au Covid-19 : « L’Afrique ne saurait être un cobaye »

« L’Afrique, berceau de l’humanité et terre de veille civilisation, ne saurait s’offrir comme terre de cobayes (vaccin du Covid-19 ndlr). Ce continent a subi des épreuves autrement plus périlleuses et plus cruelles. Il est resté résilient et tient plus que jamais débout », a lancé Macky Sall.
 

Le Chef de l’Etat a demandé de tirer les leçons de la crise en mettant en commun les moyens et les intelligences pour faire face dans un même élan de solidarité humaine à la pandémie à coronavirus.

Lamine DIAGNE

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom