Confrontation à la Dic : Ce fut chaud entre Guin Thieuss, Thione et Wally Seck

51

content_image

Convoqués à tour de rôle par les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic), Thione Seck et son fils Wallyont été confrontés à Mamadou Kamité alias Guin Thieuss. Premier à être soumis au feu roulant de ces redoutables limiers mardi dernier, le lead vocal du groupe « Raam Daan » est arrivé à 11 heures. Et le face-à-face entre lui et son accusateur a duré, informe Les Échos, jusqu’à 17 heures. Et de revenir sur les minutes.

Le plaignant, Mamadou Kamité alias Guin Thieuss persiste et signe. Il accuse Thione Seck et son fils Wally de lui avoir vendu une date au Canada avant de surenchérir et de la revendre à d’autres promoteurs des États-Unis. Une thèse battue en brèche, selon Les Échos, par Thione Seck : « J’ai fait tout mon possible pour respecter nos engagements, mais ce sont les Gambiens qui avaient organisé notre tournée aux Usa qui ont tout fait pour foirer l’événement du Canada ».

Ce à quoi, Guin Thieuss réplique en ces termes : « Je ne parle pas des Gambiens mais du contrat signé avec toi et Aziza, donc je n’ai pas affaire aux Gambiens ». Et l’ancien animateur à la Rts de brandir « ses preuves », à savoir les contrats et les vidéos de publicité sur lesquelles Wally parle au téléphone avec son père, donnant rendez-vous aux fans pour l’événement du Canada.

Les nerfs s’échauffent et le ton monte. « Tu m’as traité d’impoli, je ne t’accorde aucun crédit », crache Guin Thieuss. Thione Seck de lui remonter les bretelles : « Tu es insolent ». Le lendemain mercredi, ce fut au tour de Wally Seck de déférer à la convocation de la Dic. Là-aussi, rapporte Les Échos, le ton est monté d’un cran. « Tu n’as pas à dire que mon père est un menteur », assène Wally Seck à Guin Thieuss. Qui revient à la charge : « Je ne regrette pas ce que j’ai dit parce que vous m’avez arnaqué ».

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom