Home » Sport » Les Arènes

Les Arènes

Après sa victoire sur Gouy Gui, Boy Niang réclame les poids lourds

Lutte: Face-à-face Lac 2-Modou Lo

Ses 45 ans consommés depuis samedi: Baboye dit bye bye à l’arène !

L’arène prépare la retraite de ses cadres. En attendant Tyson et autres, Baboye a rangé officiellement son nguimb, depuis samedi dernier.

 

Officiellement, Baboye quitte ! Né le 26 novembre 1971, le Mbarodi a atteint les 45 ans d’âge limite fixé par le CNG pour faire valoir ses droits à la retraite. Le sort est cruel pour le chef de file de l’écurie Haal Puulaar. Car il n’a pas envie d’arrêter. Le promoteur Mansour Aw s’est aussi accroché à lui. Il veut le mettre aux prises avec Rocky Balboa pour un combat au Mali. L’affiche a été bien montée.

Mais le CNG ne l’a pas encore bénie. Mansour est plongé dans le flou à cause du silence sans espoir de la structure dirigeante à laisser Balboa et Baboye s’expliquer. Le samedi 26 novembre dernier, Balla Bèye 2 alias Baboye aura fait 23 ans de carrière (1993- 2016). Le chef de file de l’écurie Haal Pulaar affiche sur son compteur un palmarès de 17 victoires, 7 défaites et 3 sans-verdicts.

Son parcours est héroïque. Il a terrassé des lutteurs de prestige. Il faut toutefois préciser que si Baboye obtient l’accord du CNG pour honorer ses engagements avec Mansour Aw, il fera peut être face à Balboa. Au cas contraire, il est en train de cogiter sur un format d’un jubilé spécial qu’il compte organiser.

wiwsport.com

Trophée Anps : Modou Lô élu meilleur lutteur

Les journalistes, membres de l’association nationale de la presse sportive (Anps) ont eu beaucoup de peines pour départager Modou Lô, vainqueur de Gris Bordeaux, et Reug Reug, le détenteur du drapeau du chef de l’Etat et de plusieurs tournois traditionnels. Finalement, c’est le “roc des Parcelles assainies”, Modou Lô, qui a pris le dessus sur son challenger. Il a obtenu 153 votes contre 152 pour Reug Reug. Il succède ainsi à Bombardier, “roi des arènes”, qui a fait une année blanche, et devient le seul lutteur, non détenteur du titre de “roi des arènes”, à remporter ce titre.

«Je rends grâce à Dieu. Cette distinction nous permettra de persévérer davantage. Je dédie cette distinction aux supporters et je promets aux journalistes de l’ambiance lors de la cérémonie de remise de la distinction (prévue le 18 décembre au Théâtre national Daniel Sorano)», a-t-il déclaré en direct de la Rts où se tenait le dépouillement.

Modou Lô a surclassé Lac de Guiers 2, qui a terrassé Yékini, le meilleur lutteur de l’arène. Le pensionnaire de l’écurie du “Walo” est arrivé à la troisième place.

SOURCE: NEWS

Le combat Modou Lô-Lac 2 ficelé

Leur première confrontation s’était soldée par un nul ; ils se retrouvent pour peut-être la clarification. Lac de Guiers 2 et Modou Lô vont de nouveau croiser le fer la saison prochaine. Le combat a été ficelé par Pape Abdou Fall, qui avait organisé Modou Lô-Gris Bordeaux la saison dernière.

La date du combat n’a pas été précisée par le promoteur. Lac 2 revient d’une victoire sur Yékini tandis que Modou Lô a battu Gris Bordeaux lors de sa dernière sortie. (Source : Le Quotidien)

Média

Vidéo : Yékini arrête la lutte

Modou Lo refuse d’affronter Balla Gaye et réclame Lac de Guiers …

Les tractations vont bon train en ce moment dans le monde de la lutte. En effet des chocs et pas des moindres ont été ficelés par le promoteur Assane Ndiaye, à savoir Gris Bordeaux contre Eumeu Séne et Ama Baldé contre Papa Sow. Le promoteur qui a confié, hier, qu’il ne compte s’arrêter à ces deux combats continue les tractations. Et Jotay est en mesure d’écrire que Assane Ndiaye a tenté de convaincre Modou Lô pour l’opposer à Balla Gaye 2.

Mais le staff du lutteur lui a fait savoir que son protégé ne compte point lutter contre le « lion de Guédiawaye ». « Nous lui avons fait savoir que notre objectif n’est pas Balla Gaye 2 parce qu’il est dans une mauvaise passe et cherche cette opposition pour se refaire une notoriété », narre une source proche du lutteur. Et pourtant le promoteur Assane Ndiaye avait déjà reçu l’aval du camp de Balla Gaye 2 et n’attendait que la réponse de Modou Lo. « Un cachet de 80 millions a été proposé au staff de Modou Lô », souligne la source.

Le deuxième promoteur qui s’est présenté chez Modou Lo pour obtenir sa signature en affrontant Balla Gaye 2 c’est Aziz Ndiaye. « Lui aussi s’est présenté chez le lutteur avec une offre alléchante pour ficeler ce contrat mais nous ne sommes pas dans la logique d’affronter Balla Gaye 2 », lui a répondu le staff de Modou Lo.

Et cette fois-ci, Modou Lo a été on ne peut plus clair avec le promoteur et lui a signalé qui il avait en ligne de mire pour le moment. « Je ne vais pas lutter avec Balla Gaye 2. Je ne veux qu’un seul combat pour le moment: c’est contre Lac de Guiers. Je veux clarifier une bonne fois pour toute cette confrontation parce que notre premier combat s’est terminé par un match nul », souligne le lutteur au promoteur.

Média

Bombardier: « Je maîtrise les forces et les faiblesses d’Eumeu Sene »

Le Roi des arènes est allé en France, samedi dernier pour, entre autres raisons, la préparation de son combat contre Eumeu Sène. Dans un entretien avec Sunulamb, il affirme connaitre les forces et faiblesses de son adversaire.

« J’ai regardé la plupart des combats d’Eumeu Sène. Ses deux combats rudes où il y a eu de la bagarre et de la lutte. Et s’il se comporte de la sorte contre moi, les amateurs ne seront pas déçus. On verra un combat explosif. Je maîtrise ses forces et ses faiblesses. Mais je préfère les taire. Après le combat, vous saurez. Avec les nouvelles technologies, on peut étudier facilement un adversaire », déclare le roi des arènes.

Média

Le combat Ama Baldé / Papa Sow matérialisé ce lundi

Plébiscité depuis l’année passée, le combat devant opposer entre Ama Baldé et Papa Sow se tiendra sans doute en cours de saison. En effet, les discussions sont très avancées entre le promoteur Assane Ndiaye et les camps des deux lutteurs. D’ailleurs les différentes parties pourraient se retrouver ce lundi pour la signature du contrat.

Devant initialement se tenir le vendredi dernier, la rencontre prévue entre le promoteur et les deux lutteurs a été reporté. Le malaise qui sévit à l’écurie Fass à cause du combat qui avait opposé Gris Bordeaux à Modou Lo serait la raison évoquée de ce report. Espérons que les différentes parties reviennent à de meilleurs sentiments ce lundi pour le grand bonheur des amateurs.

Média

Bombardier-Eumeu Séne Les deux lutteurs se disputent la couronne

Bombardier-Eumeu Séne vont s’expliquer  la saison prochain. Les deux lutteurs ont paraphé hier leur contrat de sponsoring avec le promoteur qui a finalement décliné son identité. Le promoteur  n’est autre qu’Assane Ndiaye de Baol production qui souligne que cette affiche a été rendue possible grâce à l’appui de ses partenaires. Les deux lutteurs ont signé ce jeudi le contrat de sponsoring avec le promoteur en attendant l’officialisation de leur combat. Moment qu’ils ont choisi pour se défier. « L’enjeu de ce combat est le titre de Roi des arènes,  je vais conserver ma couronne. J’ai mis le titre en jeu, mais que mon adversaire n’ait pas l’espoir de le reprendre entre mes mains», a déclaré B 52. Jetant son dévolu sur le leader de Tay qu’il dit être le seul ténor à n’avoir pas croisé son chemin, le lutteur de Mbour promet que son adversaire sera le 3e victime qu’il va accrocher à son tableau de chasse après avoir dicté sa loi à Balla Gaye 2 et Modou Lô. La réplique d’Eumeu Séne ne fait pas entendre. « Je suis champion d’Afrique, j’ai tout gagné. La couronne de Roi des arènes est la seule qui manque à mon palmarès. Je ferai tout pour la gagner quitte à mourir au stade », admet le lutteur de Pikine.

Ousseynou GAYE Media7.Info

Facebook login by WP-FB-AutoConnect