Home » Sport

Sport

Lionel Messi, 500 buts marqués sous les couleurs du Barça

Grand artisan de la victoire du Barça dans le Clasico, Lionel Messi en a profité pour soigner ses statistiques personnelles.

 

Lionel Messi a le sens du spectacle. L’Argentin s’est ainsi offert le luxe d’atteindre la barre incroyable des 500 buts inscrits sous les couleurs blaugranas à l’occasion d’un Clasico contre le rival du Real Madrid. Et pour bonifier l’exploit, ce but a été inscrit à la 92e minute de jeu, scellant la victoire du FC Barcelone (3-2). Du Messi dans le texte qui valait bien une petite provoc’ face aux tribunes madrilènes.

Zinedine Zidane : «Félicier Messi, point barre !»

VIDEO LIGA – Questionné sur l’incroyable performance de Lionel Messi, auteur d’un doublé lors du Clasico remporté par le Barça sur la pelouse du Real Madrid dimanche soir (2-3), Zinedine Zidane n’a pas souhaité s’épancher. «Il joue dans le camp d’en face, il a mis ses occasions, pas nous», a laconiquement commenté le technicien madrilène au sujet de la star catalane. (L’Equipe 24/24)

 

Alexandre Lacazette négocie t-il bien les grands soirs ?

Le deuxième meilleur buteur de L1 est-il vraiment moins bon lors des grands matches, comme sa réputation le dit ? Coup de projecteur sur ses deux dernières saisons avant le déplacement de C3 face au Besiktas.

 

Il a beau squatter depuis trois saisons les sommets du classement des meilleurs buteurs du Championnat, Alexandre Lacazette traîne derrière ses lauriers une ou deux étiquettes qui le plombent un peu. Celle d’un attaquant aux stats gonflées par les penalties, et surtout peu en verve lors des grands-rendez-vous. Le genre d’idées reçues qui peuvent entraver une carrière internationale, en somme, surtout quand le sélectionneur national vient vous superviser lors de ces affiches.

2Le nombre de buts inscrits face au Top 3 cette saison.

En L1 : plus habile quand ce n’est pas le Top 5, mais …

Oui, cette saison, Alexandre Lacazette n’a pas particulièrement brillé face aux «gros». Mais il n’a pas démérité non plus, si on excepte le match aller face au PSG au Parc (1-2, 14e journée) où il était attendu et a traversé la rencontre dans une certaine neutralité (qui lui a valu un 4 dans nos colonnes). On ne l’a vu que trente minutes face à Nice lors de la session aller (0-2, 9e journée), il a ouvert le score face au PSG au Parc des Princes (1-2, 30e journée) et il a encore marqué face à Monaco (3-1, 18e journée), ce qui a fait oublier ses contres mal négociés et son penalty arrêté par Subasic). Bref, un bilan très correct quand on mentionne le doublé inscrit contre Marseille (3-1, 21e journée).

Compétition Top 5 Ligue 1 Hors Top 5 Ligue 1
% de duels gagnés 41.4 41.8
Décisif toutes les x minutes 218 72
Tirs par match 1.3 3.3
Un but toutes les x minutes 218 79

Sur la scène européenne : triste C1

Son bilan en C1 cette saison s’avère, en revanche, plutôt famélique : un but en quatre soirées mais surtout une impression globale très médiocre. Pas un match où l’attaquant lyonnais n’a pu exposer son talent : un penalty raté qui coûte cher face à la Juventus lors de la session aller (comme face à la Gantoise la saison précédente), un manque de mordant remarqué et une énorme occasion gâchée à la 90e+4 au retour face aux Bianconeri, une prestation assez neutre face au Dynamo Zagreb (1-0 et 5 dans nos colonnes) puis une soirée encore plus terne face au FC Séville où il a touché très peu de ballons (0-0).

Une saison dans la tonalité de la précédente (deux buts en six matches) : l’avant-centre de l’OL avait commencé son voyage européen par deux soirées compliquées face à la Gantoise (1-1, le fameux penalty manqué) et Valence (0-1). Il avait surnagé lors de la déroute collective (1-3) à Saint-Pétersbourg, mais avait été beaucoup moins tranchant lors de la session retour (0-2), comme lors de la réception de La Gantoise (1-2). Le dernier match contre Valence lui avait toutefois permis d’inscrire son deuxième but dans la compétition (2-0).

5Le nombre de buts inscrits en 18 matches de Ligue des champions.

En Ligue Europa, en revanche, l’attaquant lyonnais s’en sort mieux : étincelant et acclamé au Parc OL face à l’AZ Alkmaar (un doublé à l’aller), il a connu un vrai déclic lors de la session aller face à la Roma, passeur et buteur décisif (4-2), quand il a sombré comme son équipe (zéro frappe tentée) au retour. Il n’a pas démérité face au Besiktas (2-1) même s’il n’a pas su concrétiser la grosse occasion qu’il s’est procuré en seconde période. Dans les tribunes, comme il l’était pour la réception de la Roma, Didier Deschamps en a sûrement pris bonne note.

Bruno Genesio : «Il faudra marquer»

VIDEO FOOT – Malgré une semaine difficile, les Lyonnais doivent se remobiliser avant d’affronter le Besiktas ce jeudi en quart de finale retour de la Ligue Europa. «Le match le plus important de notre saison» a indiqué Bruno Genesio en conférence de presse. (L’Equipe 24/24)

 

Bayern Munich : pas d’opération pour Manuel Neuer

Le gardien du Bayern Munich Manuel Neuer ne va pas être opéré, après s’être fracturé le métatarse du pied gauche contre le Real Madrid, mardi soir.

 

Absent jusqu’à la fin de la saison, en raison d’une fracture à un métatarse du pied gauche contractée contre le Real Madrid (2-4 a.p.) mardi, Manuel Neuer ne sera pas opéré. Le gardien allemand du Bayern Munich va être traité sans chirugie, comme l’a expliqué le club dans un communiqué.

Ligue des champions : Ronaldo atomise le Bayern, le Real et l’Atletico en demies

Vainqueur à l’aller sur la pelouse du Bayern Munich (1-2), le Real Madrid a eu besoin des prolongations et d’un Cristiano Ronaldo décisif – auteur d’un triplé – pour venir à bout du Bayern Munich (4-2, a.p.). L’Atletico, lui, a maîtrisé Leicester.

C’est presque une tradition désormais… tout Madrid est au rendez-vous des demi-finales de la Ligue des champions ! Le Real est venu à bout du Bayern en prolongation (4-2, a.p.) grâce à un triplé de Ronaldo, qui a atteint puis dépassé la barre des 100 buts en C1, tandis que l’Atletico a été solide à Leicester (1-1) en quart de finale retour.

Les Merengue deviennent ainsi le premier club à rejoindre pour la septième fois d’affilée le dernier carré de la plus prestigieuse des Coupes d’Europe.

La partie, intense, s’est dénouée après la pause, marquée en tribunes par quelques nouveaux incidents sporadiques entre supporters allemands et policiers espagnols.

Robert Lewandowski a décanté la rencontre sur penalty (53) ; malheureusement pour Carlo Ancelotti, les Madrilènes ont pu égaliser grâce à Ronaldo (76). Mais l’habituel sauveur Sergio Ramos, poussé à la faute par le buteur polonais, a marqué contre son camp dans la foulée (78), envoyant les deux formations en prolongation. L’expulsion dans la foulée de Vidal (84) a cependant porté un coup au moral des Allemands.

Immense Cristiano Ronaldo

Un triplé de « CR7″, qui avait déjà frappé deux fois en Allemagne et compte désormais 101 buts en C1, a permis aux tenants du titre d’éviter le drame : d’une puissante volée du gauche (105), puis en reprenant une offrande de Marcelo (109), la star portugaise a encore brillé, avant que Marco Asensio n’enfonce le clou (4-2, 112).

Même si le deuxième but de Ronaldo, inscrit en position de hors-jeu, risque de faire jaser.

L’Atletico au métier

À Leicester, l’ouverture du score dès la 26e minute de Niguez a rendu très difficile la tâche des « Foxes », battus à l’aller en Espagne (1-0). L’égalisation de Jamie Vardy (61) n’y aura rien fait : les Colchoneros de Diego Simeone se qualifient pour les demies pour la troisième fois en quatre ans.

Mercredi, Barcelone essaiera contre la Juventus d’égaler le record de son grand rival madrilène à condition de réaliser une nouvelle « remontada » après celle contre le Paris SG au tour précédent et la large défaite (3-0) à l’aller.

Monaco recevra lui Dortmund nanti d’un avantage non négligeable ramené d’Allemagne (3-2) lors d’un match qui s’était disputé dans des conditions particulières et surtout moins de 24 heures après des explosions qui avaient touché le bus du Borussia alors qu’il ralliait son stade. Une nouvelle fois, l’émotion pourrait être au rendez-vous en tribunes.

Avec AFP

 

Les Cleveland Cavaliers s’imposent à domicile et mènent 2-0 face aux Indiana Pacers

Solides pendant trois quart-temps, les Cleveland Cavaliers ont résisté au réveil des Indiana Pacers pour remporter le deuxième match du premier tour des play-offs (117-111). Les Cavs mènent 2-0 dans la série, qui se poursuivra à Indiana jeudi.

À l’issue d’un premier match qu’ils ont bien failli perdre face à Indiana (109-108), les Cleveland Cavaliers s’étaient promis d’être plus solides sur leur parquet et de s’éviter ce genre de frayeur. Ils se sont montrés à la hauteur de leur ambition pendant trois quart-temps, proposant un basket largement supérieur à celui des Pacers (96-78, 36e). Les hommes de Tyronn Lue sont en revanche retombés dans leurs travers sur la dernière période, permettant aux visiteurs de relancer les débats dans le sillage d’un très bon Paul George (32 pts, 8 rbds, 7 pds).

 

Le réveil tardif des coéquipiers de Kevin Séraphin (6 pts, 4 rbds, 1 pd en 11′) s’est avéré insuffisant, les Cavs ayant réussi à se mettre à l’abri au préalable. Une marge de manoeuvre obtenue notamment grâce aux efforts soutenus de Kyrie Irving (37 pts à 14/24), impossible à défendre. Kevin Love (27 pts, 11 rbds) et LeBron James (25 pts, 10 rbds, 7 pds) ont largement aidé leur meneur, même si James s’est également distingué en perdant 8 ballons (sur 19 pour Cleveland). La mauvaise nouvelle est venue de la blessure à la cuisse de J.R. Smith (3 pts en 18′), remplacé efficacement par Iman Shumpert (9 pts) qui n’avait pourtant pas joué le premier match.

89Kyrie Irving, Kevin Love et LeBron James ont inscrit 89 des 117 points de leur équipe.

Malgré ce quatrième quart décevant, LeBron James a tenu à retenir les progrès affichés par son équipe : «Nous sommes très proches de notre objectif, a assuré la star née à Akron. On va trouver la solution. Je préfère largement mener de 18 points que pas du tout.» «Nous avons perdu notre solidité et avons joué de façon décousue dans le troisième quart, a regretté l’entraîneur des Pacers Nate McMillan. Nous avons perdu notre équilibre et notre calme. Ça a fait la différence.» Les septièmes de la Conférence Est à l’issue de la saison régulière ont néanmoins prouvé qu’ils étaient largement capables de rivaliser face au champion en titre, à condition de conserver leur concentration intacte pendant 48 minutes. Les deux prochains matches, qui se joueront à Indiana, devraient aider dans ce sens.

 

Mamadou Niang veut revenir à l’OM

Mamadou Niang, l’ancien attaquant de Marseille, aimerait avoir un rôle au sein de l’OM de Frank McCourt, comme il l’a confié à La Provence.

Marseillais entre 2005 et 2010, Mamadou Niang rêve d’un retour à l’OM. Mais pas comme joueur. L’ancien attaquant de 37 ans aimerait être associé au projet du nouveau propriétaire, Frank McCourt, comme il l’a indiqué dans un entretien accordé au journal La Provence. «L’OM est mon club de coeur, j’aimerais par-dessus tout faire partie du nouveau projet, a-t-il ainsi déclaré. Le président sait ce qu’il fait. Si j’ai l’opportunité de réintégrer l’OM un jour, je le ferai avec grand plaisir.»

 «J’espère que Bafé Gomis va rester»

Si Jacques-Henri Eyraud, le président, répond à son appel du pied, Niang a déjà quelques idées. Tout d’abord pour lui, il est impensable de laisser partir Bafétimbi Gomis. « »Bafé », je le connais très bien, je l’aime beaucoup, a rappelé Niang. C’est un grand attaquant, il a fait parler son expérience à de nombreuses reprises et maintenu l’OM à flots, estime Niang. (…) Je sais qu’il a envie de rester, parce qu’il aime cette ville et ce club. Il l’a toujours dit, même quand il était à Saint-Étienne. (…) Il a souvent été critiqué à tort, mais il a su faire taire les critiques. J’espère vraiment qu’il va rester.»

«Payet est trop introverti»

Ensuite, il recruterait des «tauliers» pour épauler Dimitri Payet. «C’est un très bon joueur, tout le monde le sait. (…) Mais il doit être impérativement épaulé par des joueurs de caractère, pense Niang.(…) Il est très réservé sur le terrain. Lui, il parle avec ses pieds, a une technique sublime, sait orienter le jeu et tirer les coups francs à merveille. Il est toutefois trop introverti et a besoin d’avoir un Lassana Diarra à ses côtés.»

 

Qualification au championnat national de Boxe La Zone 2 enfile ses gants ce week-end

La cartographie de la Boxe est découpée maintenant en zone. C’est une première selon le président de la Fédération sénégalaise de Boxe, le lieutenant-colonel Thierno Seydou Bâ qui annonce l’entrée en lice de la Zone 2 ce week-end. Durant ce samedi et demain dimanche, les boxeurs de cette zone 2 composée de Louga, Diourbel, Thiès et Saint-Louis  vont monter sur le ring pour désigner les champions de chaque catégorie. Ces derniers prendront part au championnat national prévu en juillet selon le président de la Fédération. Ce sera ensuite autour de la Zone 3 composé de la région de Tamba, Fatick et Ziguinchor d’entrer en lice le 13 mai prochain pour désigner ses champions en vue de ce championnat national de Boxe. En ce qui concerne la Zone composée seulement des clubs de Dakar, le président de la Fédération sénégalaise informe que c’est en courant mai qu’est prévu la période où ses Boxeurs mettront les gangs pour savoir ceux qui les représenteront la capitale à ce championnat.

Media7.Info

TOURNOI DES AMBASSADES DES PAYS DE LA CEDEAO, À PARTIR DE SAMEDI

Un tournoi amical de football et de basket-ball réunissant les différentes Ambassades des 15 pays membres de la CEDEAO se tiendra à Dakar à partir de samedi à l’occasion du 42 ème anniversaire de l’organisation communautaire.

La cérémonie de lancement officielle des activités sportives est prévue à 15 h à la piscine olympique, indique le ministère de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Promotion de la Bonne Gouvernance, organisateur du tournoi en partenariat avec la fédération sénégalaise des Sports travaillistes.

L’évènement prend fin le 6 mai, selon le communiqué reçu à l’APS.

Jouant un rôle économique et de paix Le Sport n’est plus un jeu

Le Sport est un jeu avec lequel on ne joue plus. Au delà de sa dimension ludique, le sport remplit une fonction économique et participe à renforcer la paix sociale. C’est ce qu’a cherché à comprendre l’enseignant chercheur à l’Inesps, Mouhamed D M T Ndongo ce jeudi en animant une conférence qui s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale du Sport au service du développement et de la paix. Le sport participe au développement économique en offrant de l’emploi à travers la production et la vente de maillots et de Ballons.  » Des sponsors sont là, il y a des retombées. », souligne l’enseignant chercheur lors de cette conférence organisée par le Cnoss dont le modérateur est Santhi Agne et a vu la présence de Léopold Senghor, représentant du ministre des Sports. Parlant du cohésion sociale qu’il aide à se renforcer, le conférencier estime que le sport renforce les liens entre les pays. Des nations ont mis fin à leur conflit le temps d’un match de football selon M Ndong. Des efforts devraient intervenir pour faire comprendre aux décideurs le rôle plus qu’important que joue le sport dans la marche d’un peuple.

Media7. Info

Siteu après sa victoire sur le Show Man « Je ne suis même pas capable pour vous dire où j’ai touché Zoss. »

Siteu de Lansar est encore loin d’être un as de la Boxe. Malgré  le coup fatal envoyé à Zoss ayant valu à ce dernier d’être Ko. « C’est par un échange de coups que je suis parvenu à infliger un ko à Zoss. Je ne suis même pas capable pour vous dire où j’ai touché Zoss. », a confié le phénomène de Lansar au lendemain de sa victoire sur le Show man. C’est 24 heures après plus précisément le lendemain lundi qu’il s’est fait une idée de l’endroit où il atteint son adversaire une fois qu’il a revu les images du combat sur le plateau de la 2 Stv. Le lutteur de Lansar a du fermé les yeux en envoyant le coup à s on adversaire. Pourtant souligne t-il « ce n’est pas la première que je parviens à mettre ko mes adversaires même si c’est la première fois que je réussi en lutte avec frappe. Je m’en suis illustré à plusieurs à l’occasion de certains combat hors arène. Je sais que je dispose d’une force de frappe redoutable. » Pratiquant la Boxe depuis 2013, Siteu s’entraîne avec les éléments du  Gign de Colobane et de bénéficie d’une certaine expertise aux Etats-Unis. « je bénéficie de certains spécialistes du noble art aux Etats-Unis lors que je séjourne au pays de l’oncle Sam. En dehors de la lutte, c’est la Boxe qui se trouve être mon sport favori. C’est le sport que je suis plus à part la lutte. », fait savoir celui l’idole est Mayweather.
Media7.Info

Facebook login by WP-FB-AutoConnect