Home » Société

Société

HÔPITAL DE TOUBA – Bâtiments délabrés… Scanner en panne… Promesse non tenue…Travailleurs en colère

Ce sont des travailleurs visiblement en colère qui ont fait face à la presse, mercredi, pour dénoncer les mille maux qui entravent le fonctionnement de l’hôpital Matlaboul Fawzaini de Touba.

Arrêtant le travail le temps de lister les difficultés, ces hommes et femmes ont tenu à lancer l’ultime avertissement par rapport au danger qui guette le personnel et les patients qui fréquentent l’établissement.

Ces difficultés sont, diront-ils, l’état de délabrement avancé du bâtiment central qui abrite le bloc opératoire, la maternité, la chirurgie, la réanimation, le bloc administratif…, l’impossibilité de faire des examens à cause des scanners qui sont tombés en panne, la promesse non tenue par l’État de construire un nouvel hôpital etc…

Le rassemblement de ce mercredi était, ont-ils martelé, le premier jalon posé d’un long cycle de protestations.

Réaction Les pierres balancées par les femmes de Bby aux pro khalifa Sall

l

On a eu droit à une réplique disproportionnée de la part de Benno Bokk Yakaar. Et cela  aprè

s l’occupation du boulevard de la République par les femmes de l’opposition exigeant l’élargissement de prison de Khalifa Sall. S’il y a eu dix dames de l’opposition qui ont bloqué la rue  avant d’être arrêtée puis libérée par la Police centrale mardi dernier, Bby a mobilisé prés d’une vingtaine de femmes pour critiquer ces pro khalife. « Ce sont des responsables immatures qui ont besoin d’un renforcement de capacité. Elles ont eu un comportement responsable pour des femmes élues. Qui se disent leaders et qui ont l’ambition d’exercer le pouvoir « , ont tonné en choeur les femmes de Bby.  » Nous déplorons l’attitude et le comportement de l’opposition regroupée autour de Mankoo Taxawu Sénégal. Avec à leur tête leur présidente, Mariéme Badiane, les femmes de Bby de souligner  » que ces femmes égarées ont besoin de revenir à la raison ». « La meilleure stratégie pour libérer Khalifa Sall est de l’amener à apporter la preuve que les accusations dont il fait l’objet sont erronées » « Khalifa Sall est un prisonnier comme tous les autres détenus », ajoutent les femmes de Bby. « l’opposition n’osent pas attaquer le président de la République sur ses réalisations », indiquent elles. « La victoire aux législatives et à la présidentielle à venir sera le fruit des résultats concrets et palpable au détriment des colporteurs d’affabulations et de contrevérités », font elles remarquer.

bSenza titolo-1

c

ercbserevbbySenza titolo-1se'bby

Media7.Info

Images: Thiome-Laye / Pape Ndiaye

Gorgui Sy Dieng-El Hadji Diouf : il n’y a pas match

Plus qu’un basketteur de talent, le joueur sénégalais de Minnesota (Nba) est un grand sportif. Qui s’est hissé au niveau de ses 2m11 pour 111 Kg et de ses performances XXL sous les maillots de son club et de l’équipe nationale.

Gorgui Sy Dieng a équipé certaines structures sanitaires du Sénégal de matériel médical de pointe, fait des dons d’aliments vitaminés pour des enfants exposés à la malnutrition et partagé, durant trois jours, ses connaissances de basketteur avec 60 jeunes au cours d’un camp organisé à Kébémer, sa ville natale. Et le plus éloquent dans l’histoire, c’est qu’il a mené ses actions d’envergure sans bomber le torse.

Pour l’ancien international de football Diomansy Kamara, les égocentriques de tout acabit devraient en prendre de la graine. On comprend qu’il s’adressait à El Hadji Diouf. Sans le nommer, le consultant de Canal+ a couvert son mur Facebook de commentaires qui ne devraient pas plaire à son ancien coéquipier dans la Tanière.

Il a commencé par féliciter le généreux donateur. «Que dire à part : ‘’bravo à Gorgui Sy Deng !’’ Au-delà d’être un grand champion, tu es, également, un homme au grand cœur. 21 personnes atteintes d’insuffisance rénale étaient prises en compte par semaine. Grâce à ce geste noble et son don de 7 machines d’hémodialyse, 140 personnes pourront être prises en charge.»

Puis, il décoche une pique : «Méfions nous des ‘’moi je’’, ‘’moi je’’… Ne parlons pas à la première personne du singulier mais laissons plutôt place à l’humilité et au geste concret. Laissons les gens louer votre mérite et corriger vos défauts.»

Enfin, il porte l’estocade : «Quoi qu’il en soit nous te rendons hommage, pas seulement les malades qui pourront être soignés mais également tout le peuple sénégalais pour ta générosité et ton patriotisme. ‘’Mamma Africa’’ se redressera grâce à ses enfants. Pour finir, comme disait Camus : ‘’c’est mieux d’être bon à rien que de n’être bon qu’à soi’’.»

Un tacle appuyé à El Hadji Diouf. Qui s’est récemment auto-proclamé «patron du football sénégalais» et, depuis quelques semaines, écume les médias pour réclamer le départ du président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor. La réponse du berger à la bergère ne devrait pas tarder.

En tout cas, Diomansy Kamara n’a pas tort. On commençait à s’ennuyer des sorties intempestives, négatives et violentes de l’ancien joueur de Liverpool et sa clique. Ils nous bassinaient avec leur ritournelle sans relief en réclamant l’alternance à la tête de l’administration du football.

Certes, la gestion de Me Senghor et son équipe laisse à désirer. Dans la conduite des affaires, ils sont souvent coupables de légèretés inacceptables pour un football qui vise l’excellence. Et ça dure depuis 7 ans. Dès lors, souhaiter une alternance à la Fédé peut se comprendre aisément. Pourvu seulement qu’on y mette les formes.

Pour prendre le fauteuil de l’instance, il n’y a pas mille chemins. Nous l’avons déjà indiqué dans cette chronique, mais la répétition est pédagogique: il faut être muni d’un mandat d’un club ou d’une autre association affiliée pour intégrer le Comité directeur et poser sa candidature.

C’est simple, sauf pour El Hadji Diouf et sa bande. Qui appellent au changement alors qu’ils ne sont jusque-là mandatés par aucune entité habilitée. La seule légitimité dont ils se prévalent, c’est leur statut d’ancien « Lion ». Point.

Gorgui Sy Dieng se veut plus discret, plus positif et plus utile à sa discipline et, par-delà, sa communauté. Et Dieu sait qu’il y a des choses, beaucoup de choses, à dire sur la gestion du basket sénégalais. On peut même dire, sans risque d’être démenti, que la situation est pire qu’au football.

Pourtant, en dehors de deux ou trois saillies légitimes et compréhensibles, le natif de Kébémer s’est toujours distingué par son talent de basketteur et son grand cœur. Il sème le bonheur dans les gradins autant qu’il apporte du réconfort aux malades et à leurs familles. Si, un jour, Gorgui Sy Dieng venait à revendiquer la casquette de «patron du basket sénégalais», il serait difficile de la lui contester.

Ibou Fall
La chronique de Ibou Fall (footplus.news)

BÉBÉ BISMI / BRISE-DE-MER 2 RÉGULARISÉ

Bébé Bismi (Cambérène) / Brise-de-Mer 2 (Thiaroye-sur-Mer) aura lieu le 25 mai prochain. Leur premier face-à-face eu lieu ce lundi 15 mai pour se mettre en règle pour ces événements, Sambaye Fall s’est rendu au CNG, mercredi dernier, pour régulariser le combat.

Dubaï : 3 mois de prison pour la femme qui fouille le mobile de son mari

Mohamed Rached, un avocat émirati a affirmé que les tribunaux émirati se penchent actuellement sur une nouvelle loi relative à la fouille du téléphone mobile du conjoint à son insu.

D’après Mohamed Rached, plusieurs plaintes ont été déposées récemment auprès d’un grand nombre de tribunaux à l’encontre du conjoint ou de la conjointe qui ne cesse de fouiller le téléphone mobile de son époux ou épouse.

L’avocat en question a affirmé que les accusés ont été condamnés dans la plupart des cas à 3 mois de prison ferme.

Il a ajouté que ce comportement est considéré par la justice émiratie comme étant un crime violant la vie personnelle des victimes.

Il a affirmé que ce jugement ne s’applique que sur les personnes qui font l’objet d’une plainte officielle auprès des tribunaux du pays.

 

Vainqueur face au Niger Le Sénégal gagne encore le tournoi Cedeao

L’équipe nationale de lutte du Sénégal a confirmé sa suprématie en remportant une nouvelle fois le tournoi de la Cedeao au stadium Iba Mar Diop. Les Lions de la lutte ont plané sur cette 8eme édition ouverte vendredi dernier en venant à bout du Niger en finale (4-1). Une veille connaissance que les Sénégalais avaient battue chez elle lors de l’édition 2016. Avec cette victoire, les poulains d’Ambroise Sarr se parent de l’or et empoche une enveloppe de 6 millions de nos francs. Alors que son adversaire malheureux se retrouve avec l’argent et une enveloppe de 3 millions. En individuel, le Sénégal remporte trois médailles d’or grâce à Moussa Faye (66kg), Moustapha Séne (100 kg) et Oumar Kane alias Reug-Reug (120kg) qui ont chacun reçu 1 million 400 milles francs.
Media7.Info

 

LÉGISLATIVES À MBACKÉ – Les jeunes de la coalition Manko Taxawu Sénégal dénoncent ‘ un scandale ‘

C’est au terme d’une conférence animée par Déthié Diouf du parti  » VISA » au nom de la coalition Manko sur  » le rôle et la place des jeunes dans le processus électoral, que la jeunesse de Taxawu Sénégal a dénoncé un scandale qui risque de créer un grand tollé à Touba. C’est Modou Sall  » Nay léér » qui fait alerte au nom de ses camarades. Pour lui, la mouvance au pouvoir, avec la connivence d’autorités administratives, a fait bloquer les cartes électeur, empêchant les populations de pouvoir procéder au retrait de ces documents. À cela s’ajoute le découpage de la carte électorale qui est fait de manière à décourager les électeurs. » Toutefois, renseigne Mame Mor Sarr, ces subterfuges ne pourront jamais les empêcher de gagner.  »

Les jeunes de Manko Taxawu Sénégal confient par ailleurs que les populations de Touba et Mbacké n’attendent que le 30 juillet prochain pour sanctionner le Président Sall à travers ses responsables au niveau local.  » Ces députés et directeurs, par leur absence du département et leur éloignement vis-à-vis des populations, vont être les premiers motifs de sanction. Nous les battrons à plate couture  », va renchérir Modou Sall.

3 000 personnes consultées par la caravane Kébé-Santé entre Kébémer et Ndande

Un matériel chirurgical d’une valeur de 100 millions de francs cfa offert au centre de santé de Kébémer depuis un peu plus d’un an par l’international sénégalais de basket-ball, Gorgui Sy Dieng officiant en NBA, n’est toujours pas opérationnel,  faute de local pouvant abriter les services du bloc opératoire.

C’est du moins ce qu’a révélé ce samedi le coordinateur de la caravane Kébé-santé, le professeur Abdoul Niang en marge de leurs activités commémorant sa 14e édition, avec la participation de près de 150 médecins généralistes et spécialistes répartis sur 5 sites situés entre Kébémer et Ndande et qui ont permis de consulter 3 000 patients venus de toutes les localités du département.

Mbargou Diop, correspondant permanent à Louga

IMAGES/ MANIFESTATION CITOYENNE: MOUVEMENT DES HANDICAPS REPUBLICAINS DU SÉNÉGAL:

f

Manque de moyens et de considération de la part des responsables de l’APR, audience avec le chef de l’Etat refusée, incertitude sur leurs investitures, maltraitance…

Ils ne savent plus à quel responsable se fier. Les handicapés républicains en ont marre de ne plus être considérés comme des humains encore moins comme des militants tout court. Par la voix de leur président Toumani Camara, ils ont en marge de la troisième édition de don de sang, étalé leurs maux, comme pour dire au président Macky Sall que la considération vaut mieux mille fois ce que l’on promet. Ils n’excluent pas de ruer dans les brancards pour se faire entendre s’ils n’arrivent pas à entrer en contact avec lui.

« Aucun responsable de l’APR n’est venu rehausser de sa présence à notre activité de don de sang que nous faisons pourtant au nom de notre formation politique. Ils nous ont snobés comme si nous ne sommes pas des humains. Nous avons l’impression qu’ils nous fuient comme la peste alors que nous ne faisons que notre travail de militants engagés. Et d’ailleurs, le Général Bakary Diatta, directeur de l’Hôpital Principal de Dakar qui nous a gratifiés d’une visite d’encouragement devrait en être tout ébahi », a déploré Toumani Camara.

Pis encore, ajoute Ndiémé Diouf de la Cojer de Dakar Plateau, « et pourtant, si c’était une activité de ‘’voyez-moi’’ où l’on distribue de l’argent, personne ne devancerait ces responsables que Macky devrait écarter s’il veut une victoire sans tâches aux élections prochaines ».

Cette activité de don de sang est donc la goutte d’eau qui a fait déverser le vase, à en croire ces personnes handicapées. Sinon, comment comprendre qu’on refuse une audience avec le chef de l’Etat aux protégés de Moussa Touachi, Cheikh Ndiaye et Abou Soumaré, les personnes qui composent le bureau du mouvement ? « Nous n’arrivons pas à digérer le refus d’une audience avec notre président depuis 4 ans et qu’il nous snobe au point que nous nous considérions comme des malpropres et des indésirables au palais. Et pourtant, nous allons simplement lui dire de faire de notre mouvement une entité reconnue dans les instances du parti. Mais aussi de faire bénéficier aux handicapés républicains des avantages qu’il offre aux autres militants et qu’enfin pour les législatives, nous ne cracherons pas sur deux postes de députés », a fait savoir Toumani Camara.

Le président des handicapés républicains de regretter par la suite qu’ils sont l’objet de maltraitance par les responsables du parti qui affichent le mépris au téléphone, qu’ils détournent l’argent qui leur est destiné et sollicitent, enfin, le président, de leur accorder les moyens de leur politique.

f
q

q

a

 

 

bcdeghijSenza titolo-1klmnopSenza-titolo-1

 Youssouf NDIONGUE

Images: Thiome-Laye

 

Enfants Diaz : La levée du corps et leur enterrement à 10 heures aujourd’hui

Les enfants de la famille Diaz des Parcelles Assainies et qui ont péri dans l’incendie de mercredi dernier seront finalement mis sous terre ce Samedi matin vers 10 heures. La levée des corps aura lieu à l’hôpital le Dantec à 9 heures. Pour rappel, leur enterrement prévu hier avait été repoussé pour permettre au médecin légiste de poursuivre son travail d’autopsie.

SOURCE: NEWS

Facebook login by WP-FB-AutoConnect