Home » Slider (page 20)

Slider

Législatives 2017: Maimouna Ndoye Seck, tête de liste de Bby à Dakar, Macky Sall déjoue tous les pronostics

La tête de liste de Benoo Bok Yaakaar à Dakar, ne sera ni le ministre de la Gouvernance locale et maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr, ni même son collègue en charge de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.

Contre toute attente, Macky Sall a porté son choix sur une dame en la personne du Ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, qui va devoir diriger les hostilités à Dakar où elle risque de faire face peut être à des géants comme Pape Diop, pour ce qui est de la coalition Wattu Senegaal, ou Bamba Fall, pour le compte de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal.

Pour rappel, la dame, une des amazones du PR lançait dimanche dernier “Gungè Macky Sall”, un mouvement dont l’objectif est d’accompagner le président de la République pour la réussite de sa mission. Elle aura donc fort à faire pour concrétiser cette volonté d’œuvrer pour le succès du président Macky Sall.

FC Barcelone : Ernesto Valverde succède à Luis Henrique sur le banc des catalans

FC Barcelone : Ernesto Valverde succède à Luis Henrique sur le banc des catalans

Ernesto Valverde nouveau coach du FC Barcelone. La rumeur courrait depuis un bon moment et c’est désormais chose faite.

Le président du FC Barcelone Josep Bartomeu, a annoncé lundi la nomination de l’ancien coach de l’Athletic Bilbao au poste d’entraîneur du club catalan pour un bail de deux ans

Valverde succède à Luis Enrique avec l’objectif de reconstruire une équipe blaugrana en fin de cycle.

Il a une philosophie très semblable à la nôtre, au Barça

“Ernesto est un grand joueur. Il a du jugement, j’ai déjà dit qu’il a du savoir, de l’expérience, beaucoup d’expérience dans la gestion des équipes, puis il a une philosophie très semblable à la nôtre, au Barça”, a confié Josep Bartomeu, le président du FC Barcelone.

Ancien-avant centre du FC Barcelone sous Johan Cruyff entre 1988 et 1990, Valverde est l’un des nombreux ex poulains du Néerlandais à s‘être tourné vers le coaching après la retraite.

Valverde dirigera son premier match officiel au Camp Nou en août, lors du classico contre le Real de Madrid en match aller de la super coupe d’Espagne.

 

Dortmund et la Roma se séparent de leurs entraîneurs

Thomas Tuchel et Dortmund, c’est fini. Après deux saisons sur le banc du Borussia, le jeune manager et le club allemand ont acté leur divorce ce mardi, après une réunion qui n’a duré qu’une vingtaine de minutes.

Dans un message sur son compte Twitter, Tuchel a regretté que l’aventure ne se poursuive pas tout en se disant reconnaissant pour ces deux belles années, passionnantes et mouvementées.

Cette annonce survient trois jours après la victoire finale de Dortmund en Coupe d’Allemagne. C’est le seul trophée remporté par le technicien allemand de 43 ans à qui il restait une année de contrat avec le Borussia, troisième de Bundesliga cette saison.

La Roma se sépare aussi de Spalletti

Autre départ, celui de l’entraîneur de la Roma, Luciano Spalletti dont le contrat expire en juin. Il a été remercié ce mardi par les dirigeants du club romain. Le retour du technicien italien n’aura donc duré qu’une saison après avoir offert à l’AS Rome, 2e de Serie A cette année, une qualification à la phase de groupe de la prochaine Ligue des Champions.

 

Législatives 2017: 50 listes enregistrées, entre trahison, coups bas et conflits fratricides

« Libération » est en mesure de révéler que la Direction générale des élections (DGE) a enregistré hier, à minuit, 50 listes pour les élections législatives du 30 juillet. Si l’actualité s’est concentrée sur le clash à Mànkoo Waattu Senegaal qui s’est finalement soldée avec trois listes-groupe du PDS, groupe de Khalifa Sall et groupe de Fada-, il n’en demeure pas moins que ces listes comprennent des surprises de taille.

Résultat de recherche d'images pour "mamadou sy tounkara"
En effet, on dénombre une candidature indépendante portée par Mamadou Sy Tounkara, chroniqueur à la 2sTv, qui a obtenu plus de 40.000 signatures. Pour les coalitions, on retrouve celle dirigée par la présidente du Conseil départemental de Bambey, Aïda Mbodji, qui fera ainsi face à ses camarades du Parti démocratique sénégalais (PDS) pour ne pas dire Abdoulaye Wade, investi tête de liste nationale par Oumar Sarr (tête de liste à Dagana) et Cie.


Autre surprise : le bloc piloté par Aïssata Tall Sall du Mouvement Osez l’Avenir qui s’est alliée avec Bocar Sedikh Kane (ancien maire de Guédiawaye), entre autres. Concernant And Defar Sénégal, il faut souligner que si le maire de Dakar, Khalifa Sall a été investi comme tête de liste nationale, Malick Gackou (GrandParti) a été envoyé à Guédiawaye, Idrissa Seck (Rewmi) à Thiès – où il fera face au responsable libéral Mohamed Massaly et Siré Dia, Directeur général de la Poste – et Cheikh Bamba Dièye (FSD/BJ) à SaintLouis… Bamba Fall a été investi tête de liste de la même coalition à Dakar.

Il se frottera, entre autres, à Joseph Sarr (Wattu) et Maïmouna Ndoye Seck (Bennoo Bokk Yaakaar).Un choix pour le moins surprenant. N’empêche, beaucoup estiment que cette décision du Président Macky Sall est justifiée par le fait qu’Abdoulaye Diouf Sarr, ministre et maire de Yoff, a posé plusieurs actes de déloyauté (…) en plus de ne pas être un homme de consensus. Les mêmes sources renseignent que Cheikh Tidiane Gadio ne figure pas sur les listes.

L’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade a quitté la Convergence patriotique Kaddu Askan Wi suite à des divergences avec Abdoulaye Baldé et Moustapha Guirassy qui seront de la course tout comme Abdoul Mbaye (ACT) ou encore Ousmane Sonko (PASTEF) qui s’est allié avec Guy Marius Sagna, Madièye Mbodji… Cela dit, la liste de l’édile de Ziguinchor est renforcée par la présence de Mamour Cissé et Ndèye Khady Diop, anciens ministres sous Wade. C’est d’ailleurs Moustapha Guirassy qui a été investi par cette coalition pour diriger sa liste à Kédougou.

Quid de Bennoo Bokk Yaakaar ? Macky Sall aura verrouillé jusqu’au bout les listes transmises à la DGE hier en début de soirée par Benoît Sambou. Sans surprise pour les personnes renseignées, c’est le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne qui dirigera la liste nationale. Un choix appuyé par tous les leaders. Consulté, Moustapha Niasse, par exemple, a affirmé au Président de la République qu’à son âge, il ne pouvait plus conduire une liste et que le meilleur choix était M.Dionne.

Le leader de l’Alliance des forces de progrès (AFP) a néanmoins accepté de diriger la liste BBY à Nioro, son fief. Le député Demba Diop alias DiopSy est la tête de liste nationale de la Convergence patriotique. Pareil pour Farba Senghor avec Mbollo Wade, la coalition montée avec Pape Samba Mboup.

Au moment où le guide religieux Serigne Modou Kara est passé à l’acte avec une mouvance dont la liste nationale est dirigée par son épouse Sokhna Dieng Mbacké. Les listes seront officiellement publiées le 9 juin par arrêté du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo. 

Burkina Faso : une star de la musique échappe au lynchage

Mobilisation silencieuse dans les rues de Ouagadougou ce samedi contre la justice populaire après le passage à tabac d’Adja Divine, une diva locale, par une foule en colère.

L’artiste a été prise par erreur pour une voleuse de bébé. Une méprise qui rend compte des dangers de la justice hors des tribunaux, selon des activistes tels que Raïssa Compaoré.

« On veut dire aux gens, à tous les burkinabè : évitez de vous rendre justice, il est normal de s’indigner, mais il n’est pas normal de battre une personne à mort, ce n’est pas normal. Nous disons non à toutes les formes de violence parce qu’il est très important de remettre les choses en l’état, nous avons une justice, nous avons un police, nous avons une gendarmerie, laissez-les faire leur travail ».

L’artiste a reconnu plus tard qu’elle a grillé un barrage de police. Elle était pressée et a peur que ses pièces ne soient pas en règle. Facteur aggravant pour les badauds qui l’ont pris en chasse, elle avait un siège pour bébé vide dans sa voiture.

« Nous, en tant que responsables de la société civile, on est venu accompagner parce que ce qui est arrivé ça peut arriver à tout le monde, ça peut arriver à ma femme, à ma sœur, à mon enfant. C’est pourquoi on a participé avec beaucoup de jeunes, beaucoup de femmes de bonne volonté », a pour sa part confié Rasmane Nkiema, le président de l’Association pour la violence et l’insécurité routière.

Déshabillée et battue par une foule en colère, Adja Divine n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention de passants qui l’ont reconnu et sont venus à son secours.

 

Football : les 10 meilleurs buteurs africains en Europe

Les grands championnats européens (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, France, Belgique, Suisse…) sont désormais terminés. L’occasion pour Africanews de dresser un bilan de la performance des attaquants africains dans ces championnats au cours de la saison 2016-2017.

C’est la fin de la saison sur le vieux continent. Pour cette autre édition, des footballeurs africains se sont illustrés par leur talent dans différents championnats. Le serial buteur gabonais Pierre-Emerick Aubameyang est indéboulonnable. Déjà solidement installé en tête des meilleurs buteurs de la Bundesliga avec 31 buts inscrits en 32 matchs, l’attaquant de Dortmund s’arroge aussi le titre de meilleur buteur africain de la saison en Europe.

Même si un grand fossé les sépare, le nigérian Henry Onyekuru du KAS Eupen en Belgique pointe à la deuxième place de ce classement. La pépite nigériane de 19 ans auteur de 22 buts en Pro League en 38 matchs cette saison est aujourd’hui l’objet de toutes les convoitises en Europe.

L’Ivoirien Seydou Doumbia du FC Bale boucle ce trio de tête avec 17 réalisations pour 30 matchs joués. Le Camerounais Samuel Eto’o (16 buts, 28 matchs) et le Sénégalais Balde Dia Keita (16 buts, 31 matchs) occupent respectivement la 4e et 5e place de ce classement.

Pour compléter le top 10 de ce classement de meilleurs joueurs africains en Europe, le Sénégalais Baye Leye (16 buts, 40 matchs), l’Égyptien Mohammed Salah (15 buts, 30 matchs), l’Algérien Ishak Belfodil (14 buts, 32 matchs) et le Béninois Steve Mounié (14 buts, 35 matchs).

Le top 10

1) Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund/Allemagne) – 31 buts en 32 matchs

2) Henry Onyekuru (KAS Eupen /Belgique) – 22 buts en 38 matchs

3) Seydou Doumbia (FC Bâle/Suisse) – 16 buts en 23 matchs

4) Samuel Eto’o (Antalyaspor/Turquie) – 16 buts en 28 matchs

5) Balde Dia Keita (Lazio Rome/ Italie) – 16 buts en 31 matchs

6) Baye Leye (Zulte Waregem/Belgique) – 16 buts en 40 matchs

7) Mohammed Salah (AS Rome/Italie) – 15 buts en 30 matchs

8) Chadrac Akolo (FC Sion/Suisse) – 15 buts en 32 matchs

9) Ishak Belfodi (Standard Liège/Belgique) – 14 buts en 32 matchs

10) Steve Mounié (Montpellier/France) – 14 buts en 35 matchs

Ce classement tient compte de tous les buts inscrits en compétitions officielles – championnat national, coupes nationales – dans douze championnats en Europe.

Gestion de la sécurité du marché de Colobane : « Un chantage » orchestré par des proches d’un ministre dénoncé

Depuis quelques semaines, le comité de gestion du marché Cheikh Ahmadou Bamba de Colobane est à couteau tiré avec Boubacar Diouf, frangin du ministre conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf et gérant de la société de gardiennage «Bib sécurité». L’objet du désaccord selon le Président du Comité de gestion Mouhamadou Lamine Bara M’Backé est que la société du sieur Boubacar Diouf n’est pas en règle car ne détenant aucune autorisation délivrée par le ministère de l’Intérieur. En outre, selon la même source, cette société de gardiennage n’est pas parvenue, en près de huit années, à débarrasser le marché des «agressions multiples, de la vente de drogue, de la prostitution qui y ont pignon sur rue». Le marché est tout simplement le réceptacle nocturne de tous les sans abris de la capitale.
Aussi et pour «tous ces manquements graves» la décision a été prise par le Comité de gestion de remplacer «Bib sécurité», surtout qu’elle ne détient aucun contrat légal.
Mais Boubacar Diouf selon le comité ne veut pas se plier à cette mesure administrative et continue d’exercer dans l’illégalité totale. Plus grave, ils font dans le chantage.
« Avec son autre frère Souleymane Ndione, ils nous menacent régulièrement en disant qu’ils vont demander à leurs frères, le ministre Arona Coumba Ndoffène Diouf et Niokhobaye Diouf de la direction de la Petite Enfance de dissoudre le comité. «Ce chantage ne passera pas»  car nous sommes déterminés à aller au bout du combat. D’ailleurs, le Préfet de Dakar a été saisi de tous ces problèmes » assure le comité dans une déclaration dont nous avons copie
Pour finir ce dernier d’informer qu’en collaboration avec le promoteur immobilier El Hadji Goumbala de la société Tuneg international, des réalisations importantes comme la construction d’une mosquée et l’érection des toilettes sont à mettre à l’actif du Comité de gestion.

Top 10 des maisons les plus chères des milliardaires sénégalais à Dakar

 


Top 10 des maisons les plus chères des milliardaires sénégalais à Dakar
 
Dakar compte de belles maisons. Dans ce numéro, nous avons classé les maisons les plus chères de Dakar. En haut du classement, il y a la superbe demeure de Yerim Sow, située au centre de Dakar et qui a été évaluée à 7 milliards. «Mais, elle peut même valoir plus, si l’on tient compte des matériaux de finition et du plan architectural ». 

SAOTA avec Antoni Associates, est à l’origine de cette maison de rêve. Basée sur le site d’une ancienne fortification de la Seconde Guerre mondiale et sur le bord d’un précipice, la Villa Sow surplombe l’océan en procurant une émotion unique grâce, notamment,  à l’assemblage de composants authentiques, très mystiques et secrets. Yerim Sowy vit avec sa famille et reste son lieu de repos quand il est à Dakar.

Second de ce classement, la villa du milliardaire, Abdoulaye Ndiaye.

Ce dernier a fait fortune en Zambie où il est très connu dans la communauté sénégalaise. Cette maison a été achetée par Ndiaye vers 2010 pour un montant record de plus d’un milliard. Au point que les grands dignitaires du régime de Wade s’étaient posés des questions sur cet homme que les services de l’ancien régime découvraient subitement. La maison qui compte plusieurs dépendances donne une vue sur l’océan Atlantique. Depuis qu’il l’a rachetée, le milliardaire y a apporté plusieurs rénovations, faisant augmenter la valeur à 6 milliards.

 Troisième de ce classement, la maison de Alioune Ndiaye. 

Le patron de Maritalia a construit une des maisons les plus impressionnantes située sur la route des Almadies. Il y a quelques années, il avait mis la maison en vente pour 5 milliards, mais, les acheteurs ont fait des offres moins alléchantes. Retirée du marché des ventes, la grande demeure est aujourd’hui louée à une organisation internationale. Une maison qui comprend également plusieurs dépendances.

Quatrième de ce classement, la maison de Jean Claude Mimran. 

Cette grande demeure des Almadies, certains disent la plus spacieuse du quartier, est le lieu de repos de l’homme d’affaires quand il séjourne dans la capitale sénégalaise. Elle est évaluée à 5 milliards et son propriétaire, riche comme Crésus, n’envisage pas de vente.

Cinquième de ce classement, la maison de Mansour Bouna Ndiaye.

La villa qui a été longtemps citée comme repère aux Almadies, reste une belle pierre. Elle n’est également pas à vendre.

 Sixième de ce classement, la maison de Ameth Amar à Fann Résidence.

D’un style très moderne, inspirée de l’architecture canadienne, l’homme d’affaires est propriétaire de l’une des plus belles maisons du quartier et de Dakar. Sa valeur est estimée à 4, 5 milliards.

Septième de ce classement, la maison de Mar Thiam, également à Fann Résidence.

Ce Sénégalais, patron du groupe Getran, détient une belle propriété dans ce coin très prisé de la capitale. Elle vaut pas moins de 4 milliards selon les experts du secteur. Le seul homme politique à figurer dans ce classement est Pape Diop. Sa maison des Almadies avait impressionné par l’ampleur des travaux qui y ont été menés. D’une architecture à la fois moderne et de traditionnelle, cette maison peut coûter facilement 3 milliards.

Dans ce classement, il faut comprendre que les quartiers les plus chers de Dakar détiennent les plus grandes propriétés. La valeur foncière desdites maisons augmentent la valeur globale. Dans le centre-ville de Dakar, le m2 est évaluée au moins à 1 million de francs. Pratiquement la même valeur qu’à Fann Résidence.

Dans le cas de Fann Résidence, les propriétaires ont acheté à plusieurs centaines de millions avant de reconstruire. Egalement dire que la plupart des propriétaires sont des Sénégalais qui ont réussi par la force du travail. Et qui ont construit les plus grandes maisons de la capitale. Il faut dire, que la maison qu’occupe la délégation de l’Union européenne sur la corniche de Dakar, non loin du palais présidentiel, n’a pas été mise dans le classement car étant un bâtiment officiel. Mais sa valeur est estimée à plus de 5 milliards.

Avec le SOIR, le quotidien numérique


Top 10 des maisons les plus chères des milliardaires sénégalais à Dakar

 

Banel Sall, responsable APR à Podor: « nous le Collectif, nous fustigeons le choix des personnes pour les législatives de 2017″

Un collectif est né à Podor, ce, à la suite des choix des personnes devant représenter leur localité à l’Assemblée nationale. Ce samedi, ils ont tenu un point de presse pour dénoncer la manière qui a été utilisée pour opérer aux choix des candidats. Et comptent aller jusqu’au bout car déclarent ces derniers, les jeunes sont laissés en rade.


SOURCE: LERAL

 

Les francs-maçons: #Quelle est leur influence au Sénégal?

Les francs-maçons sont bel et bien présents au Sénégal. Il y a plusieurs loges, mais la plus représentative reste la branche de la Grande Loge Nationale de France qui dispose d’ailleurs d’un siège en centre-ville de Dakar, non loin de l’Assemblée nationale. Le week-end souvent, il y a des réunions en petit comité qui s’y tiennent.

 

our des raisons religieuses et culturelles, au Sénégal, nul n’ose s’afficher comme membre d’une loge. Mais selon nos informations, les loges maçonniques compteraient près de 3000 à 4000 membres. Il y a bien sûr des Sénégalais, mais beaucoup d’Occidentaux souvent des Français qui sont des membres des loges. Contrairement a une idée bien répandue, qui fait froid dans le dos, les loges maçonniques au Sénégal ne font aucun sacrifice, ni ne s’adonne à des pratiques pernicieuses. «La maçonnerie c’est un état d’esprit, ce sont des gens qui partagent les mêmes valeurs intellectuelles, morales et culturelles ».

Les maçons sénégalais sont cooptés par des frères, terme par lequel, ils s’appellent entre eux. «Si quelqu’un veut être franc-maçon, il ne peut pas y adhérer directement, il faut que voussoyez proposé par un membre, c’est après que le comité donne suite ».

Le candidat maçon devient donc un apprenti franc-maçon qui est reçu par le comité des maçons qui lui posent des questions avant d’évaluer l’aptitude du candidat à évoluer en son sein, ensuite les frères se concertent avant de le juger apte.

Mais quel est le rôle de maçonnerie dans nos sociétés ? Un rôle assez ambigu. Pour d’anciens francs-maçons, les loges sont des cercles de réflexion qui visent à participer aux débats sur la société. Par exemple, en France, le mariage pour tous, a été discuté et avalisé par les milieux maçonnique. Tout comme bon nombre de grandes réformes ou de lois.

Au Sénégal, les loges ont cherché pendant longtemps pour avoir de l’influence dans la vie politique. Cependant, du fait de l’influence de la religion qui n’a jamais toléré la maçonnerie, les milieux politiques n’ont jamais accepté leur intrusion dans le système. Abdoulaye Wade, en ancien franc-maçon avait même nommé l’un d’entre eux dans un de ses gouvernements, mais cela n’a pas servi à grand-chose. Les cercles maçonniques au Sénégal font des tenues blanches ouvertes. C’est à dire des réunions où sont conviées des personnalités politiques, économiques et culturelles pour partager des idées, mais rarement de grandes décisions ne sont sorties de ces concertations avec des non membres.

Ce qui fait que l’influence des francs-maçons sénégalais n’a jamais été évidente dans la société sénégalaise. «Si dans un pays, il faut vous cacher pour mener vos activités, c’est difficile d’influencer quoi que ce soit ». Au Sénégal, le milieu maraboutique, la presse, la société civile sont les principaux cercles d’influence de la vie publique. Les milieux maçonniques en sont conscients, c’est pourquoi depuis plusieurs années, ils cherchent des stratégies pour se mettre en selle. «Pendant longtemps, les francs maçons sénégalais ont rêvé d’être aussi forts que leurs frères d’Afrique Centrale ou de certains pays de la sous-région, mais dans ces pays ce n’est pas la même culture », analyse cet ancien maçon sénégalais. Dans des pays comme le Gabon, le Congo ou le Cameroun, les francs-maçons sont représentés à tous les niveaux de pouvoir.

Ils contrôlent aussi bien les activités politiques qu’économiques. Le Président Sassou a même créé sa loge qu’il dirige d’une main de maître. «Une telle influence est impossible dans notre pays », dit la même source. Reste que les loges présentes au Sénégal sont assez présents dans les milieux d’affaires. «Il y a bon nombre de banquiers, de grands cadres, d’intellectuels qui y sont présents et ne manquent pas d’influencer les milieux où ils évoluent », poursuit notre source. Le journal Jeune Afrique avait en 2011 cité Ndioro Ndiaye, parmi les francs-maçons. Cette ancienne ministre de Diouf, qui a été ensuite parmi les dirigeants de l’Office mondial des migrations, n’a jamais démenti cette information qui avait surpris l’opinion.

En réalité, elle s’est toujours affichée dans les loges. L’histoire raconte que l’ancien Président de la République, Abdou Diouf, a présidé le samedi 2 juin 2007 à Strasbourg, l’ouverture d’un rassemblement international du Grand-Orient, une des plus puissantes loges maçonniques au monde. L’ancien chef de l’Etat sénégalais a assuré la présidence d’honneur du rassemblement intitulé ‘Construire l’Europe, construire le monde et qui a débattu des problématiques liées au co-développement, aux migrations et aux grandes épidémies dont le Sida, la tuberculose et le paludisme.

A cette rencontre, il y avait une certaine Ndioro Ndiaye qui a pris la parole, ainsi que d’autres personnalités africaines. L’ancien président Abdoulaye Wade avait avoué avoir était franc-maçon mais qu’il a quitté rapidement. Certains ont démenti cette thèse. Mais il reste que selon nos informations, il a été farouchement combattu depuis l’extérieur par des loges maçonniques qui ont utilisé leurs forces d’influence médiatique.

Source Le Soir Quotidien Numérique

Facebook login by WP-FB-AutoConnect