Home » Sénégal (page 30)

Sénégal

Deuxième match nul face à la Côte D’Ivoire  Les Lions n’y arrivent pas

Après la Can 2017 au Gabon où ils ont terminé leur parcours en quart de final, les Lions de football ont fait match nul contre le Nigéria lors du premier match amical disputé à Londres jeudi dernier. Pour leur seconde sortie cette fois face à la Côte d’Ivoire, l’équipe nationale du Sénégal mieux que réussir que de se faire contraindre au nul par les ivoiriens au court d’un match joué ce lundi en France. Après avoir ouvert le score sur pénalty par Sadio Mané, les sénégalais n’ont pu conserver longtemps cette courte avance. Car quelques minutes, les anciens champions d’Afrique vont égaliser après une erreur de positionnement des deux défenseurs axiaux composé de la paire Salif Sané-Kara Mbodji. Ce rencontre   dans la cadre de la préparation des sénégalais dans l’optique de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 avec le match contre le Burkina Faso prévu en septembre prochain.

Media7.Info

137e anniversaire de l’appel des Layennes Pour résoudre la crise mondiale

« La bonne gouvernance garante de la stabilité sociale », selon les

enseignements de Seydina Limamou laye telle est le thème cet 137 eme de l’anniversaire de l’appelle de seydina limamou laye  prévu les 27 et 28 avril prochain et dont le lancement a eu lieu ce lundi dans la résidence du khalife général des        Layenne a Yoff.
Le fils ainé du khalife général des Layenne, Seydina Issa Laye Thiaw a profité de l’occasion pour sensibiliser la population sénégalaise  de revenir à la raison et travailler pour un Sénégal de paix et de dialogue afin d’atteindre l’émergence.
Cette année, les échanges ouverts vont contribuer à la vulgarisation de ce message d’amour et ouvrir un débat fécond pour la vulgarisation du message de paix et de dialogue pour la préservation d’un climat de paix, de stabilité favorable à tous.

cet appel  à la bonne gouvernance est un moyen de trouver la paix et la
stabilité sociale selon Imam Djibril Diop le secrétaire général du
groupement central des Layénnes, Imam Djibril Diop a lancé un appel à la population pour trouver une solution aux problèmes secouant l’humanité  selon  lui  « il y a beaucoup de séminaire initiative pour la paix sociale, vu que on a pas encore trouver la solution », «  pour être en harmonie  avec la stabilité il faut que l’âme trouve la paix » selon  Babacar  FALL , le secrétaire général du groupement central des Layennes. Poursuivant son propos il exhorte que « chaque personne doit incarner la bonne gouvernance », selon  les propos de Baye Laye

 Wagane  FAYE Media7.Info

Moustapha Diop, catégorique: « le Président Macky sall est un don de la nature pour le Sénégal, un visionnaire et un homme d’Etat de très grande envergure »

Le ministre et maire de Louga, Moustapha Diop, a célébré à sa façon le cinquième anniversaire de l’accession au pouvoir de Macky Sall en enrôlant dans sa localité 10 000 personnes dans le cadre de la Couverture maladie universelle (CMU). Ce, devant une foule en effervescence.

Devant les populations sorties en masse pour l’occasion, Moustapha Diop a expliqué sadémarche : «Nous célébrons la grandeur de l’homme à travers une fête du civisme et de la citoyennetédans la solidarité et l’entraide. L’occasion est bonne et sublime pournous rappeler cet adage du génie sénégalais selon lequel, l’homme est le remède de l’homme.

Quelle belle image, car en ce jour mémorable, sur cette place symbolique du civisme, j’ai le plaisir de vous annoncer que le Conseil municipal, notre Conseil municipal a décidé, unanimement,d’enrôler10 000personnes dans les Mutuelles de santé pour leur permettre de bénéficier pleinement des nombreux avantages de la Couverture Maladie Universelle ».

« L’adhésion à une mutuelle de santé facilite l’accès aux soins de santé de qualité, favorise le recours précoce aux soins de santé, réduit les dépenses de sanitaires, protège les revenus du ménage, permet de prendre en charge la famille élargie et renforce la solidarité etl’équité dans l’accès aux soins », ajoute le ministre de la Microfinane et de l’Economie solidaire.

Qui, s’adressant aux Lougatois, précise : « par ce geste d’une grande beauté, vos mandataires ont résolument décidé de répondre à l’appel du Chef de l’Etat, son Excellence Macky Sall, lors du lancement de la Couverture Maladie Universelle (CMU), le 20 septembre 2013 à Dakar.

L’ambition du Président de la République est de donner aux 80% de citoyens du monde rural et du secteur informel, des opportunités de bénéficier d’une couverturesanitairedequalité.C’estdire que la Couverture Maladie Universelle (CMU) constitue un axe majeurduPlanSénégalEmergent (PSE) qui vise un développement économique et social inclusif à l’horizon 2035 ».

« Notre devoir moral et civique est de supporter, d’alimenter et de vivifier cette initiative noble et profondément humanitaire du Chef de l’Etat, dont le seul souci est de faire de la vie de chaque Sénégalais, une oasis de paix et de tranquillité. C’est d’ailleurs la rai- son pour laquelle, il avait enjoint les services compétents de l’Etat à enrôler les bénéficiaires du ‘’Programme de Bourses de Sécurité familiale’’ dans les mutuelles de santé », a dit ensuite le maire de Louga; pour qui « la cérémonie d’enrôlement de ce jour s’inscrit dans l’application de cette directive du Président de la République visant à enrôler 2 400 000 personnes membres des familles bénéficiaires du Programme national de Bourses de Sécurité familiale dans les mutuelles de santé, avec une subvention de 100% de la cotisation et du ticket modérateur ».

« Si on ajoute à ces avantages les mesures déjà prises par le Président de la République concernant la gratuité des accouchements et des césariennes, la gratuité des soins aux personnes du troisième âge, la gratuité des hémodialyses et la gratuité des soins pour les enfants de moins de cinq ans, on se retrouve avec un paquet de mesures sociales admirables et salutaires à toutes les échelles de l’humanisme.

De ce point de vue, le Président Macky Sall est un don de la nature pour le Sénégal, un visionnaire et un homme d’Etat de très grande envergure. C’est pourquoi, nous prenons du plaisir à l’accompagner, à traduire dans les actes de tous les jours, son ambition d’aller vers l’émergence du Sénégal dans le travail et la discipline », a conclu Moustapha Diop.

Libération

 

 

ket-Tournoi Zone 2: le Sénégal domine le Mali (79-72) après prolongation et s’empare de la première place

l a fallu aller aux prolongations pour départager les deux équipes. Les maliens ont égalisé en tout fin de partie (65) partout. Carton plein pour le Sénégal. Trois  matchs trois victoires. Les joueurs du coach Dame Diouf ont dominé ce soir le Mali score final (79-72). Avec cette victoire le Sénégal prend la  tête du groupe du Tournoi éliminatoires  de  la Zone 2.

Les Lions du Sénégal ont pris leur revanche sur le Mali qui l’avait largement battu à l’aller à Bamako. Ce soir au Satdium Marius Ndiaye de Dakar, les coéquipiers de Djibril Thiam le numéro 11 dans un grand jour avec une main bénite a sonné la révolte en mettant des tirs primés avec un meneur Xane d’Almeida toujours clairvoyant dans le jeu.

A part le premier quart temps les Lions ont dominé le Mali de bout en bout dans un chaudron du Stadium Marius Ndiaye qui avait fait le plein en présence cette fois du ministre des Sports Matar Bâ. 

Quand le nu prend ses quartiers au Grand Théâtre !

Notre société souffre d’une sérieuse crise d’identité et c’est peu dire. il n’est que de voir cette déferlante exhibitionniste qui a cours dans tous les domaines, internet, les lieux de spectacle,les écarts de langage et nous en passons, pour s’en convaincre. Le ‘buzz’ est devenu un sport « bien de chez nous » pour nos « célébrités » mais également pour madame et monsieur tout le monde. Qu’en est-il des légendaires vertus de kersa et sutura sénégalaises ?

5932106-8839750

5932106-8839750

5932106-8839750 5932106-8839795 11468032-19155019 5932106-8839792 5932106-8839797 5932106-8839750

5932106-8839750

 

SOURCE : LERAL

AÏDA MENACE LE PDS ET AVERTIT MACKY :  » Pour ces législatives, si le Pds… Je ne peux plus être derrière… Nous voulons déboulonner l’actuel régime ‘

Le gigantesque boulevard de Ndoyène…Wade y avait déroulé en 2007 un  très dernier grand meeting.  À l’époque, on parlait de meeting du siècle. Le Président Macky Sall était le directeur de campagne de celui qu’il tombera en 2012 et le regretté Iba Guèye,  en était l’organisateur.  Depuis, rares ont été les leaders politiques qui ont osé l’affronter. Ceux qui s’y sont essayé, ont tous sombré. Pour la troisième année d’existence de  son mouvement ‘ l’AND’, Aïda Mbodj a tenté de relever le défi, et visiblement, a réussi. Une forte mobilisation a eu lieu. La leader libérale a voulu faire une démonstration à ses adversaires, ceux-là massés dans le Pds, mais encore et surtout ceux appartenant au régime  » d’en face.

Son discours ne sera que pour renforcer l’idée selon laquelle elle est prête à en découdre avec » le reste du monde s’il le faut. Menaces et mises en garde ont ponctué son discours de ce dimanche à Mbacké.

 » Le  mouvement a 3 ans d’existence. Sa création découlait d’une situation particulière qui avait rendu indispensable sa mise sur pied pour la préservation des acquis et la poursuite de notre travail. N’est-ce pas que son nom l’indique très clairement  » And Dawal Ligeey  ».

Aïda Mbodj, poursuivant son discours, confiera que le Président Macky Sall, dès son arrivée au pouvoir a tendu un piège au Pds.  » Il y a cinq ans, nous avons subi des traquenards. Nous sommes tombés dans le piège du pouvoir en place qui, sous prétexte de la poursuite de biens supposés mal acquis, nous a poursuivis et a envoyé nos responsables en prison. Naturellement, la pression du pouvoir est telle que le Pds était constamment sur la défensive et non à l’offensive. Notre combat se résuma à l’époque à faire libérer nos sœurs et frères du parti plutôt que d’asseoir les bases de notre formation et de mobiliser nos militants. C’est donc pour échapper au piège tendu par le régime du Président Sall que le mouvement » And Saxal Ligeey  » a été porté sur les fonds baptismaux. Et ce, avec la bénédiction de notre Secrétaire Général le frère Abdoulaye Wade…qui avait compris, à l’époque, qu’il ne fallait surtout pas reléguer au second plan le travail de remobilisation et de massification du Pds pour ne pas faire le jeu du pouvoir » .

Soutenue par Pape Samba Mboup, Condetto Niang, Farba Senghor… la présidente du groupe parlementaire des démocrates et des libéraux avertira avoir sillonné le pays sans relâche et s’être suffisamment engraissée politiquement. Un travail qui l’oblige désormais à jouer les premiers rôles. Un avertissement au Pds:  » notre plus grand souhait est d’y être avec la bannière du Pds pour le renforcement duquel nous avons créé ce parti. Mais faudrait-il que And Saxal Ligeey y soit représenté à la mesure du  travail effectué depuis 3 ans. Sinon,  ce serait avec regret, mais contraints et forcés, que nous envisageons d’aller en alliance avec d’autres forces politiques ayant la même vision que nous ».

Un autre avertissement est cette fois-ci jeté telle une pierre dans le jardin du Président Sall et patron de l’Apr.   » Notre ambition est de déboulonner l’actuel régime pour abréger au plus vite les souffrances des Sénégalais ».

Aïda Mbodj a eu droit, auparavant, à la résidence Khadim Rassoul où elle a reçu une bonne partie de ses hôtes.

Macky Sall à ses militants en France: « Il faut que la discipline règne dans le parti »

Que toute l’Alliance pour la république ( Apr) se le tienne pour dit. Le Président Sall qui recevait samedi, à la résidence de l’Ambassadeur du Sénégal à Paris, la délégation des Sénégalais de l’extérieur (Des) de France, a déclaré qu’il n’acceptera pas que la guerre des investitures sème la pagaille au sein de la formation politique.

« Ce que je vous demande, c’est de poursuivre les inscriptions sur les listes électorales, travailler en synergie et ne pas vous laisser distraire, en guerroyant entre vous. Le plus important, c’est de gagner les Législatives. Nous ne sommes pas encore à l’heure des investitures et d’ailleurs, quant nous y serons, le parti prendra ses responsabilités, comme cela s’est toujours fait. Il faut taire vos querelles et travailler dans l’unité.

Cela est valable pour vous, comme pour tous les autres responsables du parti. Il faut que la discipline règne dans le parti. C’est fondamental. Il faut aussi que vous travaillez avec les gens de la coalition ( Benno Bokk Yaakaar). Je sais que nous sommes majoritaires en France, mais nous le serons plus dans la coalition« , a-t-il fait savoir, après avoir auparavant écouté le responsable des structures de la Dse-France, celui des Cadres et la structure de Mme Mbacké qui est sujette à problèmes. Cette dernière, l’a d’ailleurs rassuré en disant qu’elle est prête à tous les sacrifices pour l’unité du parti.  » Je suis prête à être une voie ferrée, les rails sur lesquels passeront toutes les locomotives« , a-t-elle dit dans un langage imagé. (Source: L’Obs)

BASKET-BALL / TOURNOI DE LA ZONE 2 : LES LIONS DOMINENT L’ÉQUIPE DE GUINÉE PAR 67-49

L’équipe nationale de basket-ball masculine du Sénégal a dominé (67-49) celle de Guinée, vendredi, en match comptant pour la première journée de la manche retour du tournoi de la zone 2 de la FIBA, dans le cadre des qualifications pour l’Afrobasket 2017.

A la mi-temps de ce match joué au stadium Marius Ndiaye de Dakar, les Lions menaient par 15 points d’écart (39-24).

En lever de rideau du match Sénégal-Guinée, le Cap-Vert avait battu le Mali par 64 points à 58.

Lancement officiel d’une stratégie mondiale: End Tb pour en finir avec la tuberculose

Le Sénégal veut en finir avec la tuberculose d’ici 2035. C’est en tout cas l’envie que les autorités sanitaires ont affiché en célébrant  la journée internationale destinée à la lutte contre cette maladie « infectieuse et contagieuse. »  La stratégie « En Tb » est la nouvelle stratégie mondiale pour mettre  fin  à la tuberculose dont le lancement officielle a été faite hier à la maison de la presse par  le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Dr Eva Marie Colle Seck.   Malgré le succès avec le traitement de l’épidémie, les autorités sanitaires sont conscientes de l’énormité de la tâche qui les attend pour atteindre l’objectif qu’ils  se sont fixés.  « Nous avons 90% de succès dans le traitement de la Tuberculose. Les messages de félicitations devraient nous pousser à redoubler d’effort, à s’engager davantage. », A argumenté Dr Eva Marie Colle Seck qui avait à ses côtés des responsables du plan international, de l’Oms, du Concad et du Directeur général de la Santé, Dr Pape Amadou Diack. La coordonnatrice nationale du plan national de lutte contre la tuberculose(Pnt), Dr Marie Diouf Sarr   s’est réjouie  du lancement officiel de « En Tb » par le ministre de la Santé.

Media7.Info

Macky Sall – François Hollande : les détails d’un dîner au sommet

Comme révélé, Macky Sall était l’hôte à dîner du Président français, François Hollande mercredi soir. La Présidence française a publié un communiqué à la suite de cette rencontre.

 

François Hollande s’est entretenu avec Macky Sall, président de la République du Sénégal, dans le cadre d’un dîner amical, mercredi soir. Selon la Présidence française, « ils ont effectué une revue des relations bilatérales franco-sénégalaises, pour constater la mise en œuvre satisfaisante des décisions prises lors de la visite d’Etat du président Macky Sall en France en décembre 2016.

Le chef de l’Etat a ainsi confirmé les engagements de la France en matière de financement du Train express régional de Dakar, de promotion de l’efficacité énergétique , d’installation d’un supercalculateur au centre national de calcul sénégalais dans la ville de Diamniadio ou encore de partenariat entre le musée du Quai Branly-jacques Chirac et le musée des civilisations noire de Dakar. François Hollande a également confirmé que l’examen des demandes de naturalisation de tirailleurs sénégalais résidant en France se poursuivait avec bienveillance et permettait d’espérer des premières décisions favorables dans les prochaines semaines ».

Le communiqué ajoute : « les deux chef d’Etat ont également évoqué la situation internationale. S’agissant de la Gambie, ils se sont félicités des évolutions politiques très positives observées depuis décembre et sont convenus d’intensifier leurs coopérations respectives avec ce pays. Concernant le Mali, ils ont constaté les progrès dans la mise en œuvre de l’accord de paix et la réconciliation, tout en marquant leur volonté de continuer à consolider la mission des Nation Unies (MINUSMA) par leurs contributions nationales respectives. »

Libération

Facebook login by WP-FB-AutoConnect