Home » Sénégal » Justice (page 30)

Justice

Un an assorti de sursis et une amende de 200 000 francs Cfa. c’est la peine que la chambre spéciale de la Cour d’appel de Dakar a infligée à Me Abdoulaye Babou. Poursuivi initialement pour abus de confiance, le premier Président de la Cour d’appel et ses assesseurs ont requalifié les faits en escroquerie et condamné l’avocat à payer la somme de 42 millions de francs Cfa à la partie civile, Bienvenu Ntab. Toutefois, Me Babou s’est pourvu en cassation.  Pour rappel, l’ancien ministre était poursuivi par Bienvenu Ntab, un émigré sénégalais vivant en Espagne, d’abus de confiance sur la vente d’une maison d’une valeur de 33 millions de FCfa. M. Ntab a présenté toutes les preuves écrites qui montrent que Me Babou lui aurait vendu une maison à Derklé pour un montant de 28 millions de FCfa. A cela s’ajoutent cinq (5) millions qu’il aurait remis à l’ancien président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale pour les formalités notariales. Les faits remontent à 2006.

CONTRE IDRISSA SECK- Moustapha Cissé Lô souhaite la réouverture du dossier Khadim Bousso

Lors d’un meeting organisé par Serigne Sow, ex-candidat à la mairie de Mbacké lors des dernières locales et promoteur du mouvement CAC 14, le vice-président à l’Assemblée nationale a effectué une sortie au vitriol contre Idrissa Seck.
Moustapha Cissé Lô a interpellé le Président Macky Sall sur la nécessité de rouvrir le dossier du Chef religieux mouride mort mystérieusement chez lui d’une balle à la tête. El Pistolero de rappeler qu’en son temps,  » Idrissa Seck avait demandé aux forces de l’ordre de ramener le marabout vif ou mort! » Le drame avait eu lieu en 2003. Serigne Khadim Bousso était alors poursuivi par la Bicis pour une dette de 2 milliards et Idy, le premier ministre du gouvernement du Sénégal de l’époque…

Le ministre de l’Intérieur se prononce sur l’affaire Thione Seck

L’affaire fait les choux gras de la presse sénégalaise. Thione Seck a été arrêté epour une sombre histoire de faux billets. Une importante somme, estimée à plusieurs miliards, a été saisie chez le lead vocal du Raam Daan, à Ouest Foire. Le ministre de l’Intérieur s’est prononcé pour la première fois, hier, sur cette qui n’a pas fini de révéler tous ses secrets. C’était hier, à Matam. «L’affaire des faux billets n’est pas un phénomène nouveau au Sénégal. Ce qui l’est, par contre, c’est la découverte d’une quantité importante de coupures de faux billets chez une célébrité», déclare Abdoulaye Daouda Diallo qui assure que toute la lumière sera faite sur cette affaire. Pour le premier flic du pays, il n’est pas question d’accepter la présence des faussaires dans le pays.

Interpellé mercredi puis placé en garde à vue à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane avant d’être déféré au Parquet vendredi, Thione Seck n’a pas pu faire face au Procureur. Le pater de Wally Ballago Seck a bénéficié d’un Retour de Parquet et devrait finalement retourner chez Serigne Bassirou Guèye, ce lundi.

Me Abdou Dialy Kane, avocat de Thione Seck: « ce ne sont que de simples accusations qui sont portées sur sa personne ».

L’avocat de Thione Seck, Me Abdou Dialy Kane, s’est prononcé sur le cas de son client, mêlé dans une histoire de faux billets estimés à des milliards de FCfa. Joint par nos confrères du Populaire, l’avocat a laissé entendre qu’il n’est pas en mesure de donner des détails sur cette affaire.  « De ce que j’en sais, mon client est serein face à cette procédure parce que, c’est un justiciable comme tout le monde. Il entend se défendre, sortir de ce problème-là la tête haute. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’il y a la présomption d’innocence. Pour l’instant, ce ne sont que de simples accusations qui sont portées sur sa personne ».

Sur la somme avancée, Me Kane l’inscrit sur « le compte de simples rumeurs » puisque « personne ne connait le contenu du dossier ». En ce qui concerne la peine encourue par son client, il déclare dans les colonnes du journal : « Je ne peux pas vous dire ce qu’il risque car je ne sais pas s’il sera déféré ou pas. Et s’il est déféré, je ne sais pas sous quelle qualification le parquet va le poursuivre. Parce que c’est la qualification sous laquelle il sera poursuivi qui va déterminer le quantum de la peine prévue par la loi ». Et la robe noire d’insister : « La loi est là pour tout le monde. Ce n’est pas parce que c’est Thione Seck qu’il ne peut pas être accusé et poursuivi. Mais entre la poursuite et la culpabilité, il y a tout un monde ».

Autre point important abordé par le conseil du chanteur, son de santé fragile. « Nous demandons quand bien même aux enquêteurs de faire preuve de vigilance par rapport à son état de santé car Thione Seck est un grand diabétique et on sait que cette maladie requiert une certaine exigence du point de vue de son alimentation », a-t-il alerté.

justice : Première visite de Viviane Wade à son fils Karim depuis le verdict

A en croire nos confrères  de Dakaractu, la première dame Viviane Wade qui avait quitté le Sénégal à la veille du prononcé de la peine de son fils Karim Wade, a foulé de nouveau, le sol de notre pays après le départ de ses trois petites filles qui étaient venues rendre visite à leur père. Elle a rendu visite à son fils Karim Wade condamné à 6 ans de prison à Rebeuss ce matin. Ce qui constitue sa première visite officielle après le prononcé du verdict…

Sénégal-justice: Un communiqué du procureur sur l’affaire Aïda Ndiongue

Le Tribunal de grande instance de Dakar a prononcé jeudi la relaxe en faveur de l’ancienne sénatrice Aïda Ndiongue et de ses coprévenus poursuivis pour escroquerie, détournement de deniers publics portant sur 20 milliards de francs CFA. A la suite de cette décision, le procureur de la République a sorti le communiqué ci-dessous.

A la suite de la décision de la 3ème Chambre Correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Dakar relaxant tous les prévenus, le ministère public a décidé d’interjeter appel pour les motifs ci-après :

– C’est à la suite de la découverte de quatre chèques d’un montant global de 20.688.638.967 F CFA, émis par le Projet de Construction de Logements Sociaux et de Lutte contre les Inondations et les Bidonvilles (PCLSLIB) communément appelé Plan Jaxaay et le Projet pour l’Achèvement du Programme de Construction et de Réhabilitation des Edifices de l’Etat (PARCREE) à l’ordre des entreprises de Madame Astou NDIONGUE dite Aïda qu’une enquête a été prescrite par le Procureur de la République.

Les résultats de l’enquête ont révélé clairement que les dits paiements ont été effectués en exécution de marchés d’équipement en matériels de trente cinq (35) maisons de l’outil, de fourniture de bacs à ordures, de cinq mille (5000) tentes et de cinq cent motopompes haut débit (500 M3/H).

Les investigations ont abouti aux conclusions suivantes :

– Concernant l’équipement des maisons de l’outil : les destinataires de ce marché (les intendants du lycée Maurice Delafosse) ont unanimement et invariablement déclaré tout au long de la procédure et même devant la barre du tribunal n’avoir jamais reçu ledit matériel.

– Concernant les marchés relatifs aux tentes, il résulte des déclarations constantes du Directeur de la Protection Civile que seules mille neuf cent quarante sept( 1947) tentes sur les cinq mille (5000) ont été livrées. En outre, les enquêteurs ont constaté un reliquat de 41 tentes en dépôt.

– Concernant le marché relatif à la fourniture de cinq cent (500) motopompes de 500 M3/H, il résulte aussi de la procédure et notamment de la correspondance n° 2125 du 22 juillet 2011 du Colonel Ouanza OUATTARA, Commandant du Groupement National des Sapeurs Pompiers que seules cent (100) motopompes d’un faible débit (100 M3/H) ont été livrées. A ce propos, le sieur Abdou Aziz DIOP lui-même a reconnu ce fait et déclaré avoir attiré l’attention de son ministère de tutelle sur cette différence.

2°) – l’enquête a en outre démontré de manière indubitable que lors de la réception du matériel aucun décompte n’a été fait tel que cela découle des déclarations du comptable matière Hubert Davy Thiour. Ce dernier a d’ailleurs précisé l’absence de comptabilité matière retraçant les entrées et sorties dudit matériel.

Par ailleurs, il est constant que la dame Astou NDIONGUE dite Aïda, a fait usage de manœuvres frauduleuses en créant des sociétés écran parce qu’interdite d’exercer des activités commerciales du fait de son statut de fonctionnaire pour soumissionner à des marché publics. En outre, il résulte de la procédure qu’aucun procès-verbal de réception n’a été signé lors de la livraison, seuls des bons de livraison ont été signés. Cela est même confirmé par les membres de la commission de réception. Donc il est manifeste que les procès verbaux produits sont faux.

Devant de telles certitudes et évidences, une décision de relaxe, nous semble manifestement illégale et même troublante.

Fait au Parquet, le 28 mai 2015
le Procureur de la République

La France empêche la RCA d’enquêter sur les militaires Français qui auraient violé les centrafricaines

Il y a quelques jours, la présidente de transition de la république Centrafricaine Catherine Samba-Panza s’est rendue en France à l’Elysée pour rencontrer le président Français François Hollande, dans le but de lui exprimer son indignation face a l’attitudes des autorités judiciaires françaises.

602508-french-soldiers-stand-guard-during-a-patrol-to-check-on-the-safety-of-french-nationals-in-bangui

D’après la radio française RFI, les autorités judiciaires françaises auraient décidé de mettre a l’écart les autorités judiciaires centrafricaines dans le cadre des enquêtes sur le présumé viol de jeunes filles centrafricaines.

On se serait attendu que les autorités françaises et centrafricaines travaillent la main dans la main en toute objectivité pour que la lumière soit faite sur cette affaire.

Mais à partir du moment ou les autorités centrafricaines sont tenues a l’écart et elles n’ont pas le droit de mener une enquête conjointement a celle des autorités françaises, on pourrait bien s’interroger sur la crédibilité de ces enquêtes des autorités judiciaires françaises.

Les autorités françaises en décidant d’enquêter toutes seules sur les présumés viols des militaires français sur les centrafricaines seront-elles honnêtes de dire la vérité sur la conclusion de leur enquête ?

En excluant les autorités centrafricaines dans les enquêtes, la France ne cherche-t-elle pas a passer subtilement une éponge dans cette affaire d’une profonde gravite ?

Qu’en pensez-vous ?

La vérité sur l’affaire Thione Ballago Seck tombé avec près de… 20 milliards cfa en faux billets

Que de versions les unes plus erronées que les autres ont été servies dans ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Thione Ballago Seck ».
De nos recoupements, menés tambour battant, dakarposte.com est en mesure de révéler que tout est parti de la filature d’un ressortissant Ivoirien par les redoutés pandores de la Section Recherches. Ce « parent de chez Outtara » qui loge donc vers la Cité des Eaux a été ainsi filé plusieurs jours durant. Et, c’est ainsi que le suspect du pays de la Lagune Ebrié, qui ne se doutait pas qu’il est épié par les « hommes en bleu », s’est alors rendu chez le chanteur Thione Seck, lequel loge à Ouest Foire. Après plusieurs heures de planque, les pandores recevront alors l’ordre de passer à l’action, c’est à dire de mettre aux arrêts l’Ivoirien et ses probables complices. C’est ainsi qu’une autre personne (non identifié par nos radars), le chanteur et l’Ivoirien ont été alpagués chez le chanteur. Renseignement pris par les pandores, le gars tombé dans la nasse au même titre que Thione Seck et l’ivoirien était juste venu rendu visite au maitre des cèans. Pour ainsi dire qu’il a été trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, comme a t’on coutume de dire. Il est ainsi libéré.

Il nous revient cependant que Ballago aurait refusé de suivre les gendarmes, mais il finira pas accepter de les suivre « à bord du véhicule de son fils, Waly Seck », nous soufflent on.
Grande alors a été la surprise des pandores, qui faisaient une perquisition des lieux, de découvrir de fortes sommes d’argent estimé selon nos informateurs à la bagatelle de 20 milliards cfa. Une manne trouvé en divers devises (Euros et dollars).
Interpelé sur cette découverte, l’auteur de « siiw » soutiendra, la main sur le coeur, qu’il s’est agi d’une avance d’un contrat de 65 milliards cfa (vous n’avez pas la berlue) le liant notamment avec ce ressortissant Ivoirien entre autres partenaires pour des prestations en « live ».
Pas du tout convaincu, les pandores lui ont notifié sa mise au « frais » c’est à dire en garde à vue.
Affaire à suivre…

justice-Libye : Baghdadi Al-Mahmoudi torturé ?

Le jugement dans l’affaire Baghdadi Mahmoudi a été mis en délibéré jusqu’au 28 juillet.

Mais sera-t-il rendu à cette date ? Il est permis d’en douter. Lors de la dernière audience de son procès, l’ancien chef du gouvernement de Mouammar Kadhafi (2006-2011) a en effet affirmé devant les caméras de la télévision avoir été torturé en prison.

Ses défenseurs (notamment un collectif d’avocats tunisiens qui n’ont pas été autorisés à se rendre à Tripoli) ont, avec le soutien d’Amnesty International Londres et de la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH), mandaté un huissier pour exiger que leur client bénéficie d’une défense équitable.

Par ailleurs, ils ont aussi demandé à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) l’ouverture d’une enquête parlementaire concernant les circonstances – toujours nébuleuses – de l’arrestation, du maintien en détention alors qu’un non-lieu avait été prononcé, puis de l’extradition express de Mahmoudi le 24 juin 2012.

Lire l’article sur Jeuneafrique.com

Musique-people: Thione Seck arrêté et mis en garde à vue à la gendarmerie de Colobane…Une histoire très grave !

C’est pas possible ce qui se passe dans ce pays…Si les animateurs ne font pas le Buzzzzzzzz, ce sont les artistes qui le font. Et cette fois c’est un grand artiste qui défraie la chronique. Selon nos confrères de Dakaractu… »Le leader du Raam Daan, Thione Ballago Seck, vient d’être arrêté et placé en garde à vue au sein de la Section recherche de la brigade de gendarmerie de Colobane. Selon notre source, c’est une histoire de faux billets en euros qui aurait conduit à son arrestation… »
Nos confrères promettent de revenir sur cette arrestation…Thiey Sénégal !!!

Facebook login by WP-FB-AutoConnect