Home » Sénégal

Sénégal

Assemblée nationale : Les députés ont voté à l’unanimité pour la ratification

Installés jeudi dernier 14 septembre,  les députés de la 13e législature en séance plénière ce mercredi 20 septembre ont voté à l’unanimité pour la ratification de la liste des onze commissions permanentes de l’Assemblée nationale. Une séance qui marque la toute première séance de la 13e législature.

Les députés ont procédé au vote des 11 commissions permanentes de l’Assemblée en respectant le règlement intérieur qui est une « Loi organique » selon Abdou Mbow, vice président de l’Assemblée nationale.

Ce vote a été marqué par  la majorité et cela a conduit à  la ratification de l’ensemble de la liste  des 11 commissions permanentes de ladite Assemblée.

Les onze commissions sont entre autres « la Commission  de l’économie générale de finance du plan et de la Coopération économique, la Commission pour l’Urbanisme de l’Habitat de l’Équipement et des Transports, la Commission pour le Développement et de l’Aménagement du Territoire, la Commission pour la Loi de la Décentralisation du travail et des droits humains,  la Commission des Affaires étrangères de l’Union Africaine et des Sénégalais de l’extérieur , la Commission de Défense et de Sécurité,  la Commission de l’éducation de la Jeunesse de Sport et de loisirs,  la Commission de la Culture et de la Communication,  la Commission de la Santé de la Population des Affaires sociales et de Solidarité nationale, la Commission de Comptabilité et de Contrôle et la Commission des Délégations ».

Ainsi, à travers les commissions, les députés participent à l’élargissement des espaces de libertés et de défense des préoccupations des populations pour une démocratie de l’accès aux équipements du développement dans l’ensemble des 557 communes du Pays dans un contexte de la mise en œuvre de l’acte III de la décentralisation des politiques publiques, qui constituent la matrice et le centre des politiques publiques définies par le Président de la République dans le Plan Sénégal émergent  (Pse).

Par ailleurs, les membres du nouveau bureau de l’Assemblée sont convoqués pour une réunion le jeudi 21 septembre 2017 à 16h dans la salle de conférence.

Tamaltan Inès SIKNGAYE  (Stagiaire)

Exploitation de zircon, les populations casamançaise s’y opposent  Ousmane Sonko promet de porter le dossier à l’assemblée Nationale

Face à la presse ce mercredi, dans un hôtel de la place, le collectif contre l’exploitation du Zircon affirme son désaccords quant à la réalisation du projet d’exploitation du Zircon de Niafrang en Casamance et réclame plus de respect du Gouvernement envers la population casamançaise. Ousmane Sonko, député et membre de ce collectif, compte porter l’affaire devant l’assemblée Nationale.

Le combat du collectif contre l’exploitation du zarcon n’y va pas de main morte. Apres les manifestations de sensibilisation et les marches, vient  le face à face avec l’assemblée Nationale. En effet,  mouvement ne compte pas s’arrêter aux spéculations et prévois avec l’aide de Sonko, membre de ce collectif, d’exposer le Dossier à l’assemblée Nationale. Il interpelle le gouvernement Sénégalais et surtout le Président Macky Sall, qui n’est pas sans connaitre le Dossier à trancher l’affaire en faveur de la population, qui n’ont pas hésité à refuser l’exploitation de leurs sols. « Cette exploitation risquée  sur plusieurs points, ne profiterait  en rien aux population », dénoncent les membres de ce collectif. Le député Sonko a dans ce sillage dénoncé « tous les manquements intervenus sur le dossier avec notamment le non-respect des dispositions du  Code Minier ».

Le leader du Pastef annonce qu’il va dès cette semaine,  réclamer au Gouvernement, la publication de tous les documents concernant ce dossier.

Ilary Joli, Media7.info

COMMEMORATION DU 15éme ANNIVERSAIRE DE NAUFRAGE DU BATEAU « LE JOOLA »

Le comité d’initiative pour l’érection  d’un mémorial-musée « LE JOOLA » a tenu ce matin une conférence de presse à la Place du Souvenir pour la préparation du 15éme anniversaire du naufrage du « JOOLA ».

« LE JOOLA », 15ans après : amnésie ou banalisation » tel est le thème de cette année. Le comité dénonce le refus du gouvernement de résoudre les problèmes liés au naufrage. « En plus du devoir de mémoire, le comité d’initiative s’est fixé deux missions. Défendre les préoccupations des familles de victimes d’une part, et d’autre part, contribué à l’éducation citoyenne, au changement de comportement en particulier » dixit Alioune Badara Goudiaby, pupille de la nation, qui a présidé la conférence de presse.

L’édification d’un mémorial-musée à la Place du Souvenir, le renflouement des restes du bateau sont autant de revendication du comité. Un panel sera organisé le mardi 26 septembre à partir de 16h à la Place du Souvenir. Ils espèrent qu’à la sortie de ce panel, des solutions seront trouvées et aussi que l’Etat va assumer ses engagements sur cette affaire.

Fatou Lo Diop (stagiaire Media7.info)

Le Ministère des sports forme ses agents en  gestion axée sur les résultats (GAR)

Un Séminaire de formation sur la Gestion Axée sur les Résultats(GAR) a été  organisé ce Mercredi pour renforcer les capacités des agents du ministère des sports pour la bonne gestion des résultats au stade Léopold Sedar Senghor de Dakar

Cet atelier de formation de trois jours  a pour objectif général  de maitriser les nouveaux outils de gestion efficace de la dépense publique dans le domaine de la GAR. Selon Paul Dionne, secrétaire général du ministère des sports il s’agira de façon spécifique de  « décliner le contexte et les fondements de l’introduction de la GAR dans l’administration publique sénégalaise et d’expliquer les principes et concepts clés de la GAR ».

La gestion axée sur les résultats vise à instaurer un budget de résultat en lieu et place du budget de moyens qui a toujours été en vigueur. Ainsi, le passage de régulation par le droit à une régulation par les résultats se traduira par l’application des outils et techniques de gestion basée sur la performance  à travers la mise en place de budgets programmes et l’amélioration de la qualité du service rendu aux usagers et va permettre l’utilisation transparente des ressources de l’Etat.

Dans ce contexte, le Ministre des sport a entrepris pour la seconde fois de renforcer les capacités de ses cadres en gestion axée sur les résultats au regard de la nécessité de mettre de la cohérence entre les finalités, les objectifs à atteindre, et la façon  de mesurer et d’évaluer les résultats ; nous dit le secrétaire général du Ministère des sports M. Paul Dionne

Ce séminaire de formation regroupe quarante (40) cadres issus de l’administration centrale du Ministère des sports et des services déconcentrés.

Wagane Faye Media7

Retour d’Adama Mbengue et de Diafra Sakho dans la tanière des lions

 

Le sélectionneur national à publié la liste des 26 joueurs convoqués pour le voyages à Praia.

La conférence de presse s’est tenue dans les locaux de la fédération sénégalais de football.

Sur la liste des 26 joueurs, on note le retour d’Adama Mbengue de Caen (France), de  Diafra Sakho de West Ham(Angleterre).Et de trois nouveaux tête à savoir Alfred Gomis de Spal 2013 (Italie), MbAYE Hamady Niang de Torino Football club (Italie) et de Youssouf Sabaly de Girondins de Bordeaux (France).

Rédaction média7.info

Éliminatoires mondial 2018: Coach Cissé publie la liste des 26 joueurs dont 3 nouveaux dont Mbaye Niang et Youssouf Sabaly

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Aliou Cissé, a publié mercredi une liste de 26 joueurs pour la rencontre contre le Cap-Vert, prévue le 7 octobre à Praia, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018.
La liste est marquée par la première convocation de Youssouf Sabaly (Bordeaux, France), Alfred Gomis (Spal 2013, Italie), Mbaye Niang (Torino, Italie) et les retours de Diafra Sakho et Adama Mbengue.
Cette rencontre du groupe D compte pour la 5ème journée du dernier tour qualificatif à la prochaine Coupe du monde, prévue en Russie.
Le Sénégal est 3-ème du groupe D avec 5 points (+2), derrière le Cap-Vert, 2-ème avec 6 points (-2), le Burkina Faso occupant la tête de ce groupe avec 6 points (+2).
Le Sénégal doit disputer trois matchs, avec la décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud-Sénégal du 12 novembre 2016, l’arbitre ghanéen de ce match ayant été reconnu coupable par l’instance internationale d’avoir manipulé le résultat.
L’Afrique du Sud, qui avait remporté (2-1) ce match, ne compte plus qu’un point dans ce groupe avec l’annulation du résultat de cette rencontre.
-Voici la liste des joueurs retenus par Aliou Ciissé :
– Gardiens : Khadim Ndiaye, Alfred Gomis, Clément Diop
– Défenseurs : Moussa Wagué, Lamine Gassama, Fallou Diagne, Saliou Ciss, Kara Mbodj, Kalidou Koulibaly, Youssouf Sabaly
– Milieux : Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye, Cheikhou Kouyaté, Cheikh Ndoye, Alfred Ndiaye, Salif Sané, Assane Dioussé
– Attaquants : Ismaïla Sarr, Opa Nguette, , Moussa Konaté, Sadio Mané, Moussa Sow, Diao Baldé , Diafra Sakho, Mbaye Niang

Revue de presse de ce Mercredi 20 Septembre 2017 à Media 7

Bonjour à tous bienvenue dans votre revue de presse de ce jour

À la une de ce matin des quotidiens parvenus ce mercredi à media7 .info traitent principalement de la démission  d’Aliou Sall à la présidence de l’association des maires du Sénégal, de la rationalisation des partis qui divise la classe politique, de la 5ème revue annuelle de l’ISPE et de l’éliminatoire mondial 2018 entre le Sénégal et le Cap-Vert.

« Aliou Sall va démissionner »,  titre l’observateur à sa une. Conflits d’intérêts entre l’Ams et la Cdc, le maire de Guédiawaye va démissionner à la tête de la présidence de l’association des maires du Sénégal. Il déclare je cite : «  je ne souhaite pas parler pour le moment ».

De même, de la leçon de Mame Mbaye Niang à Pape Gorgui Ndong, «ne confondez jamais vos responsabilités politiques à la mission républicaine », écrit le quotidien l’observateur.

Le journal Enquête titre à sa une: « une pétition lancée pour le retour de Lamine Diack ».

Le journal Le Quotidien revient sur la démission d’Aliou Sall de l’Ams, de la Bdk, de la Bda et autres  à sa une et titre : « Aliou Sall se consigne à la CDC.

AIBD : exploitation de la plateforme, Summa Limak, qui a obtenu la gestion du nouvel aéroport Blaise Diagne de Diass, semble vouloir tout mettre en œuvre pour écarter les opérateurs sénégalais, écrit Le Quotidien

« Rationalisation des partis divise la classe politique », écrit Vox Pop à sa une.

Selon Maguette Sy (PDS) : « décréter une limitation des partis, c’est attaquer la liberté d’association des sénégalais ».

Fatoumata Gassama du FSD/BJ : « qu’ils commencent à ne plus créer des partis pour combattre des adversaires ».

Et pour Maël Thiam de l’APR : « c’est une volonté du président de clarifier l’espace politique ».

Le journal Les Echos titre à sa une : « la dette du Sénégal prend l’ascenseur, le FMI s’inquiète ».

Le service de la dette est passé de 20% en 2014 à prés de 30% en 2017, les réformes et décisions nécessaires pour faire revenir la dette à 20% dans 10 ans, écrit le journal.

Parlons sport avec le tournoi de l’UFOA, avec le Sénégal qui a été éliminée hier, à la suite de son match nul (0-0) face à la Cote d’Ivoire.

Toujours avec le foot, Aliou Cissé publie sa liste avec une priorité donnée à l’attaque pour la rencontre Sénégal- Cap-Vert, selon le journal l’observateur.

 

C’est tout pour votre revue de presse de ce jour et on se donne rendez-vous demain.

Par Antoine Sarr stagiaire à media7.info

Moussokoro Diop, Experte en communication digitale : « Soyez le flic de vos clics


20170919_170356

Moussokoro Diop, experte en communication digitale appelle les parents à surveiller leurs enfants de près car « Les enfants sont des natives digitales ».  Poussant l’activiste à dire qu’ « il ne faut pas les laisser libre. Il faut les surveiller avec beaucoup d’intimité, parce qu’il y a les contrôles parentaux qui sont mis dans la plupart des ordinateurs », a-t-elle souligné lors du lancement des activités de la plateforme digitale Hashtag Senegaal tenue ce mardi 19 septembre au West African Research Center (WARC).

Pour Moussokoro Diop, le numérique a apporté du bien aussi que du mal. « Le numérique a bouleversé, créé des nouveaux métiers, des entrepreneurs, des jeunes qui peuvent  ne pas croire en leur avenir mais qui juste avec un téléphone ou un ordinateur ont vu leur vie changé ». « Si on coupe aujourd’hui l’internet au Sénégal, beaucoup seront au chômage y compris moi », rajoute telle. Certaines personnes par contre  ont été détruites par l’internet.

Cheikh Tidjane Dieye,  directeur exécutif à Enda CACID quant a lui, « Le numérique bouleverse beaucoup de chose dans le monde dans nos vies, au Sénégal comme ailleurs. Les mutations encours dans le monde sont très profondes, très rapide et ne laisse aucun segment de société de la réalité social et humaine », souligne-t-il.

Cette rencontre organisé par la plateforme digitale Hastag Senegaal a portée sur un panel : « Bouleversements et opportunités du numérique : quelle place pour la jeunesse sénégalaise ».

La plateforme Hashtag Senegaal est une tribune d’échange et de partage favorisant l’émergence d’une réflexion sur les enjeux du développement durable des technologies de l’information et de la communication permettant de changer radicalement les conditions de vie des citoyens.

Par ailleurs, Moussokoro Diop conseille aux jeunes sénégalais à  bien réfléchir avant de cliquer sur les réseaux sociaux.

20170919_170359

Tamaltan Inès Sikngaye  (Stagiaire)

Passation de service: Mme Viviane L.E Bampassy ministre sortante et Mme Mariama Sarr

La séance s’est tenue dans les locaux du ministère de la fonction publique . Mme Bampassy a remerciée l’ensemble des personnes qui l’on soutenue durant ces 3 années de service. Elle passe le témoin à Mme Sarr qui aura beaucoup de projet à finir.

Fatou Lo Diop = Media7.info

Passation de service : Mame Mbaye Niang passe le témoin à Pape Gorgui Ndong

La passation de service entre Mame Mbaye niang Ministre de la Jeunesse sortant et Pape Gorgui Ndong Ministre de la Jeunesse entrant a eu lieu aujourd’hui dans les locaux du ministère.

 

« Le temps passe et les instituts demeurent », a affirmé Mame Mbaye Niang lors de son discours. En effet, il a renouvelé sa gratitude au Président Macky Sall après 3 ans de service au ministère de la jeunesse.

  1. Niang quitte le ministère de la jeunesse pour le ministère du tourisme, en faisant part qu’après avoir rendu grâce à Dieu, il remercie tout le personnel qui était auprès de lui.

 

Il a aussi invité la jeunesse à être solidaire avec le nouveau ministre afin de souligner certains problèmes qui ont connu le succès de la résolution.

 

Le nouveau ministre du tourisme, Mame Mbaye Niang nomme son successeur comme étant « un bouclier et que la première ligne pour atteindre  son objectif  c’est de promouvoir la jeunesse ». Il termine son discours par des vœux de succès pour Pape Gorgui Ndong.

 

Après remaniement ministériel le Président de la République a nommé Pape Gorgui Ndong nouveau ministre de la jeunesse et de la promotion volontariat.

 

Ce dernier dans ses propos a exprimé sa gratitude et sa loyauté  au Président de la République Macky Sall qui lui a confié  à sa modeste personne une mission délicate mais pas impossible.

 

Le nouveau ministre de la jeunesse a rendu hommage à Diene Farba Sarr avec une générosité légendaire, il tient à assurer une  détermination sans faille à Macky Sall et remercie son  prédécesseur en le qualifiant de serviteur républicain.

 

Il a terminé son discours en affirmant, qu’il fera de son mieux pour la jeunesse.

 

A noter que la passation de service s’est transformée en méga  meeting, les billets de banque circulaient librement.

 

 

 

Safi Sene Seck  (stagiaire) à media7.info /

Facebook login by WP-FB-AutoConnect