Home » REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Les quotidiens s’intéressent ce jeudi à l’accueil et à la prise en charge dans les hôpitaux publics sénégalais

A la suite du décès pour négligence présumée, lundi, à l’hôpital de Pikine (banlieue
dakaroise), d’Aïcha Diallo, une fillette de 12 ans.

‘’Accueil dans les hôpitaux au Sénégal : Le destin tragique des
+malades clients+’’, titre Vox Populi, qui met en exergue des propos
d’Abdoul Kane, professeur de cardiologie de classe exceptionnelle à
l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, qui déclare : ‘’Dans nos
hôpitaux, on pense plus aux soins qui rapportent de l’argent…’’.

Vox Populi qui a repris des extraits de son ouvrage intitulé :
‘’L’éthique, le soignant et la société’’, paru en novembre 2016, écrit
: ‘’quoi qu’on puisse dire, le souci de rentabilité économique éloigne
les hôpitaux publics de leurs missions premières’’.

Sur la prise en charge des malades dans les structures sanitaires, le
journal note que ‘’le Sénégal est loin des ratios fixés par
l’Organisation mondiale de la santé (OMS)’’. Il ajoute : ‘’pis, la
rentabilité économique est mise en avant dans un pays où les
structures de santé ne couvrent pas les attentes des populations’’.

De son côté, Enquête soutient que ‘’la question de l’accueil dans les
urgences a toujours été le nœud des problèmes du système de santé
sénégalais’’. Sur cette question, le secrétaire général du Syndicat
autonome des médecins du Sénégal (SAMES), Dr Boly Diop, dans un
entretien accordé à ce journal, pointe ‘’les blocages et donne des
pistes de solutions pour sauver ce système plus malade que ses
patients’’.

A ce propos, Enquête titre : ‘’Dr Boly met le doigt dans la
plaie’’,indiquant que selon lui ‘’il n’y a pas, au Sénégal,
suffisamment de personnels formés à la prise en charge des urgences’’,
‘’les hôpitaux sont parfois débordés, parce qu’on y défère le plus
petit problème’’, etc.

‘’Erreurs médicales, mauvais traitements, négligences, défauts de
prise en charge, déficit en lits, …. Nos hôpitaux, des mouroirs ?,
s’interroge en une Le Témoin quotidien. ‘’Le réel problème avec nos
hôpitaux ne serait-il pas le manque d’humanisme chez les soignants
?’’, se demande encore le journal, avant de relever que ‘’dans ces
structures sanitaires, le +maa tey+ (je m’en frontisme, en wolof) est
en passe de devenir une banalité’’.

‘’Des erreurs médicales, mauvais traitements, négligences, défauts de
prise en charge, déficit en lits et surtout la problématique de
l’accueil aux urgences forcent certains malades à trouver la mort dans
ces structures plutôt que d’en sortir guéris. Parfois même, on y
laisse la vie à la fleur de l’âge dans la douleur, les souffrances et
des conditions terribles’’, déplore Le Témoin quotidien.

L’As a aussi donné la parole au secrétaire général du SAMES, Dr Boly
Diop selon qui ‘’le procureur doit s’autosaisir pour que la vérité
soit dite’’ sur les circonstances de la mort de la fille de 12 ans à
l’hôpital de Pikine (banlieue dakaroise).

Pendant ce temps, renseigne Le Quotidien, ‘’les femmes de Guinaw-Rails
annoncent une marche pour protester contre certaines +pratiques en
cours dans cette infrastructure hospitalière’’.

‘’Billet retour à Pikine : Circulez, y a rien à voir !’’, s’exclame
Walfquotidien, soulignant qu’au lendemain de la mort tragique d’Aïcha
Diallo, la presse est indésirable’’.

A l’en croire, ‘’l’hôpital de Pikine se remet difficilement de la
mauvaise publicité que lui a faite l’affaire Aïcha Diallo. La
direction qui s’est emmurée dans un silence de cathédrale interdit
l’accès à la presse pendant que les accompagnants crachent leur
colère’’.

Le Soleil, de son côté, est revenu sur l’élection du Sénégal au
Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU. Le journal qui a repris le
communiqué du Conseil des ministres de mercredi, écrit à ce propos que
‘’Macky Sall se félicite du rayonnement diplomatique du Sénégal’’.
source:media

REVUE DE PRESSE DU MERCREDI 18 OCTOBRE 2017: Divers sujets à la une des journaux

A la une des quotidiens parvenus ce matin à media7.info traitent principalement d’Aissata Sall qui dézingue le SEN et parle de cirque, des chiffres du magal de l’année dernière, de l’ouverture de l’AIBD, du budget de la présidence de la république et le rapport sur les industries extractives.

« Le feu vert que le secrétaire exécutif national (SEN) du parti socialiste a donné au Bureau politique pour sceller le sort des insoumis, a suscité, hier, une vive réaction de Me Aissata Tall Sall. La mairesse du Podor tire à boulets rouge sur Ousmane Tanor Dieng et compagnie », écrit vox pop.

Selon Bamba Fall, ce sont eux qui se sont auto-exclus des valeurs et principes du socialisme.

« Aissat Tall Sall attend son exclusion de pied ferme. Elle trouve d’ailleurs la procédure initié par le SEN du Ps ‘’puérile et futile’’ et invite l’instance à s’assumer. Et ironiquement, à ‘’oser ‘’ », écrit le quotidien.

Les chiffres du magal de l’année dernière, « en 2016, il y avait 4 100 000 pèlerins et un chiffre d’affaires de près de 250 milliards CFA », écrit les echos.

Serigne Basse Abdou Khadre sur l’importance du magal dans notre économie, « le magal de Touba mobilise 1/5e du budget national », note l’as quotidien.

« L’Etat sort les gros moyens pour la sécurité, la santé et l’eau », pour le magal de Touba 2017, écrit vox pop.

« Ouf, les 456 emplois des ADS sauvés ! », pour l’ouverture de l’AIDB, écrit le témoin.

En effet six centrales syndicales regroupant les 456 travailleurs des ADS ont signé hier un accord avec les autorités des Summa-Aidb-Limak qui ont en charge la gestion et l’exploitation du nouvel aéroport, poursuit le quotidien.

Budget de la présidence de la république, «  Macky Sall grossit de plus de 15 milliards, 16 ambassadeurs itinérants 41 conseillers spéciaux, 20 ministres conseillers… », écrit les echos.

« Les députés de la toute nouvelle législature vont très bientôt se pencher, pour adoption, sur le projet de budget 2018 des institutions de la République », poursuit le journal.

Macky Sall parti présenter ses condoléances au socialiste déclare : « la situation de Tanor ma gênait beaucoup » et poursuit « je sais les difficultés, mais on ne peut pas nommer tout le monde », écrit l’observateur.

Entretien exclusif avec le Dr Abdourahmane Diouf, « Rewmi brise le silence » et appelle à la tenue d’un congrès extraordinaire, selon l’observateur.

3ème rapport ITIE 2015, « le secteur extractif a rapporté à l’Etat 102 milliards de FCFA », écrit le témoin.

Et selon vox pop le secteur extractif contribue pour 118,1 milliards FCFA.

« Au titre de l’exercice 2015, le secteur des industries extractives a généré un montant de 118,1 milliards FCFA, contre 117 milliards en 2014 et 46 milliards en 2013 », écrit le témoin.

Parlons sport avec le quotidien stades qui à sa une pour l’affiche de la ligue des champions de ce soir « City/ Naples et Real/Tottenham ».

Basket : ligue Nord-Américaine ( saison 2017-2018), Gorgui Dieng, seul représentant du Sénégal, écrit stades.

Classement FIFA, le Sénégal grimpe d’un rang. « Troisième nation africaine et 32ème au niveau mondial », note le témoin.

Double confrontation contre l’Afrique du Sud, « Aliou Cissé dévoile sa liste demain », écrit les echos.

Antoine Sarr media7.info

REVUE DE PRESSE MARDI 17 OCTOBRE 2017: Divers sujets à la une des journaux

 

A la une des quotidiens parvenus ce matin à media7.info traitent principalement d’Aissata Sall qui dézingue le SEN et parle de cirque, des chiffres du magal de l’année dernière, de l’ouverture de l’AIBD, du budget de la présidence de la république et le rapport sur les industries extractives.

« Le feu vert que le secrétaire exécutif national (SEN) du parti socialiste a donné au Bureau politique pour sceller le sort des insoumis, a suscité, hier, une vive réaction de Me Aissata Tall Sall. La mairesse du Podor tire à boulets rouge sur Ousmane Tanor Dieng et compagnie », écrit vox pop.

Selon Bamba Fall, ce sont eux qui se sont auto-exclus des valeurs et principes du socialisme.

« Aissat Tall Sall attend son exclusion de pied ferme. Elle trouve d’ailleurs la procédure initié par le SEN du Ps ‘’puérile et futile’’ et invite l’instance à s’assumer. Et ironiquement, à ‘’oser ‘’ », écrit le quotidien.

Les chiffres du magal de l’année dernière, « en 2016, il y avait 4 100 000 pèlerins et un chiffre d’affaires de près de 250 milliards CFA », écrit les échos.

Serigne Basse Abdou Khadre sur l’importance du magal dans notre économie, « le magal de Touba mobilise 1/5e du budget national », note l’as quotidien.

« L’Etat sort les gros moyens pour la sécurité, la santé et l’eau », pour le magal de Touba 2017, écrit vox pop.

« Ouf, les 456 emplois des ADS sauvés ! », pour l’ouverture de l’AIDB, écrit le témoin.

En effet six centrales syndicales regroupant les 456 travailleurs des ADS ont signé hier un accord avec les autorités des Summa-Aidb-Limak qui ont en charge la gestion et l’exploitation du nouvel aéroport, poursuit le quotidien.

Budget de la présidence de la république, «  Macky Sall grossit de plus de 15 milliards, 16 ambassadeurs itinérants 41 conseillers spéciaux, 20 ministres conseillers… », écrit les echos.

« Les députés de la toute nouvelle législature vont très bientôt se pencher, pour adoption, sur le projet de budget 2018 des institutions de la République », poursuit le journal.

Macky Sall parti présenter ses condoléances au socialiste déclare : « la situation de Tanor ma gênait beaucoup » et poursuit « je sais les difficultés, mais on ne peut pas nommer tout le monde », écrit l’observateur.

Entretien exclusif avec le Dr Abdourahmane Diouf, « Rewmi brise le silence » et appelle à la tenue d’un congrès extraordinaire, selon l’observateur.

3ème rapport ITIE 2015, « le secteur extractif a rapporté à l’Etat 102 milliards de FCFA », écrit le témoin.

Et selon vox pop le secteur extractif contribue pour 118,1 milliards FCFA.

« Au titre de l’exercice 2015, le secteur des industries extractives a généré un montant de 118,1 milliards FCFA, contre 117 milliards en 2014 et 46 milliards en 2013 », écrit le témoin.

Parlons sport avec le quotidien stades qui à sa une pour l’affiche de la ligue des champions de ce soir « City/ Naples et Real/Tottenham ».

Basket : ligue Nord-Américaine ( saison 2017-2018), Gorgui Dieng, seul représentant du Sénégal, écrit stades.

Classement FIFA, le Sénégal grimpe d’un rang. « Troisième nation africaine et 32ème au niveau mondial », note le témoin.

Double confrontation contre l’Afrique du Sud, « Aliou Cissé dévoile sa liste demain », écrit les echos.

Antoine Sarr media7.info

 

REVUE DE PRESSE LUNDI 16 OCTOBRE 2017: Divers sujets à la une des quotidiens de ce matin

 

A la une des quotidiens parvenus ce matin à media7.info traitent principalement de la rébellion au Ps, du dossier de Me Wade qui fera face au conseil de l’ordre des avocats, des lutteurs qui trouvent refuge au stade Léopold Senghor après le drame du 15 juillet.

« Le Ps veut se débarrasser de ses ‘’dents’’ pourries », titre vox pop à sa une. Tanor et Cie indiquent la porte de sortie à Khalifa, Aissata et consorts, poursuit le journal.

Selon Wilane, il faut s’en départir avant qu’elles ne vous emportent.

« Le parti socialiste s’est enfin décidé à prononcer l’exclusion de ses rangs des responsables qui ramaient à contre-courant de ses résolutions », écrit vox pop.

Le Secrétariat exécutif national du parti précité qui s’est réuni, avant-hier, à la maison Léopold Sédar Senghor a donné au bureau politique son feu vert pour avaliser l’auto-exclusion de Khalifa Sall, Aissata Sall, Barthélemy Diass, Bamba Fall, entre autres, de la formation socialiste.

« L’ordre des avocats va traduire Me Wade devant le Conseil de discipline », écrit l’observateur.

Pour avoir traité les avocats de l’Etat d’escrocs, « Me Wade risque une traduction devant le Conseil de discipline de l’ordre », écrit vox pop.

Selon Me Mbaye Guèye, bâtonnier de l’ordre des avocats, « le dossier de Me Wade sera soumis au Conseil de l’ordre en novembre », poursuit vox pop.

Et pour serigne Abdou Lahad Mbacké Ndoulo, coordonnateur du mouvement ‘’And Falat Macky’’, « les religieux doivent intervenir pour une réconciliation entre Macky Sall et Me Wade », note-t-on dans le quotidien libération.

Pape Demba Bitèye, secrétaire permanent à l’énergie, « si le président déroule son mix-énergétique, les problèmes du Sénégal pourront être résolus jusqu’en 2025 », écrit libération.

Ouverture à la circulation publique, « l’état d’exécution des travaux de l’Aibd est à 99% », selon Alassane Ndiaye, directeur technique de l’AIBD, écrit l’observateur.

Critiques contre Me Wade, « Jean-Paul Dias revient à la charge », écrit le quotidien enquête.

Selon M. Diass la soi-disant démission de Me Wade est un prétexte fallacieux.

Parlons sport avec le quotidien stades qui met à sa une pour le match Afrique du Sud – Sénégal « bon et Mame Biram, zappés par Cissé ? ».

Indisponibilité de Demba Diop, « les lutteurs trouvent refuge au stade Léopold Sédar Senghor », écrit vox pop.

Le temple du football mis à la disposition de la lutte après le match Sénégal-Afrique du Sud du 14 novembre.

Volley-ball : championnats d’Afrique 2017, le Cameroun sacré, le Sénégal encore à la 4ème place note le quotidien stades.

Liberia : élections présidentielles, « George Weah en finale de la présidentiel », poursuit stades.

Antoine Sarr media7.info

REVUE DE PRESSE VENDREDI 13 OCTOBRE 2017: La fermeture des écoles Yavuz Selim par Macky Sall à la une des quotidiens

A la une des quotidiens de ce vendredi parvenus à media7.info traitent principalement de la fermeture des écoles Yavuz Selim, de la cure de jouvence pour les infrastructures sportives, du dossier d’Abdoulaye Baldé après plus de 4 ans de traque.

Fermeture des écoles Yavuz Selim, « Sall aveu », écrit le quotidien à sa une. Selon le Président Sall, « à la demande de la Turquie, le Sénégal a décidé d’interrompre les enseignements », note-t-on dans le quotidien.

« Les gens ont voulu mettre l’Etat devant le fait accompli en ouvrant les écoles », poursuit le journal.

Affaire du groupe scolaire Sénégalo-Turc, « Macky confirme avoir fermé Yavuz Selim à la demande d’Erdogan », écrit vox pop à sa une.

« La Turquie avait demandé au Sénégal, depuis plus de 3 ans, la fermeture de ces écoles. Le coup d’Etat a accéléré la demande de fermeture des réseaux Gulen », poursuit le journal.

Débat autour d’un éventuel 3e mandat du Président Sall, le Pr Nzouankou confirme Babacar Guèye.

Selon lui, « nulle part, il n’est écrit que le mandat de 7 ans est, ou n’est pas compris dans le décompte des deux mandats consécutifs du nouvel article 27 ».

« Une candidature du Président Macky Sall en 2024 serait recevable », poursuit-t-il dans vox pop.

Et pour le Pr Ismaiila Madior Fall qui affirme le contraire, « nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs, la Constitution du Sénégal est très claire sur la question et ne laisse place à aucune interprétation ».

Traque des biens mal acquis, « la commission d’instruction boucle le dossier Abdoulaye Baldé et le transmet au parquet spécial la semaine prochaine », écrit les echos.

« Abdoulaye Baldé devra donc très bientôt être fixé sur son sort, tout comme sa femme Aminata Gassama et son cousin Gana Ngom. Un montant de 5 milliards de francs est reproché au leader de l’Union des centristes », poursuit les echos.

Détention de Khalifa Sall, Jean Paul Dias tire sur tous et affirme que : « Wade a préféré son titre foncier à la libération de Khalifa Sall », écrit le quotidien.

Budget 2018 : éducation, santé, sécurité, « ces gros déficits auxquels l’Etat doit faire face », écrit l’observateur.

« Un besoin de 526 médecins, 890 sages-femmes et 1616 infirmiers, un impératif de 10 996 enseignants supplémentaires, un gap de 13 083 policiers et 27 596 gendarmes à résorber d’ici 2023 », poursuit l’observateur.

Parlons sport avec la cure de jouvence pour les infrastructures sportives, « la Chine va réhabiliter entièrement le stade Léopold Sédar Senghor », écrit vox pop.

Mondial 2018 : Afrique du Sud- Sénégal, « quelle alternative à Kara Mbodj suspendu ? », écrit stades à sa une.

Antoine Sarr media7.info

REVUE DE PRESSE: Divers sujets font le menu des quotidiens de ce jeudi 12 octobre 2017

A la une des quotidiens de ce jeudi parvenus à media7.info traitent principalement de la razzia mafieuse chez les notaires, de la loi des finances 2018 et de la croissance économique en Afrique.

Association de malfaiteurs, faux sur des documents administratifs, usurpations d’identités, blanchiment de capitaux, « les notaires Cheikh Tidiane Seck, Hajarat Aminata Guèye, Sanguinatou Barro Dia … piégés », écrit libération.

« Plusieurs millions blanchis dans ‘’Universal Trade Car’’, ‘’ Transport Amar Sarl’’ et la ‘’ Société sénégalaise de service’’ », poursuit quotidien libération.

« Les cachets du ministre du Budget, du gouvernement de Dakar, de Maître Aly Touré, de la DGID et de la conservation foncière falsifiés », note le journal.

2018, année des finances … sociales. « Le décret est tombé : l’année 2018 sera sociale. C’est l’orientation que le chef de l’Etat a donnée au projet de budget 2018 dont la Loi de finances a été examinée et adoptée, en Conseil des ministres », écrit l’observateur.

Rapport 2017 de la banque mondiale sur l’Etat des économies africaines, « l’Afrique subsaharienne table sur une croissance de 2,4% en 2017, contre 1,3% en 2016 », note l’observateur.

« Pour le budget 2018, le montant du budget consolidé d’investissement (Bci) va atteindre la barre des 1 339,5 milliards F Cfa, soit une hausse de 114,3 milliards F Cfa en valeur absolue et de 9,3% en valeur relative », écrit l’observateur.

Les traverses du TER divisent sous-traitants et l’APIX, « les 300 000 traverses monoblocs seront importées », souligne l’observateur.

Lutte syndicale, « le Sutsas et le Sudtm ont décidé d’unir leurs forces pour une meilleure prise en charge des préoccupations des travailleurs », écrit le journal.

Evolution de l’école privée sénégalaise, « 15,4% des élèves sont inscrits dans le privé en 2016 », écrit vox pop.

Pour la libération du maire de Dakar, « les avocats de Khalifa Sall internationalisent le combat », note vox pop.

« Le fils de Salif Sadio renvoyé de l’armée gambienne et remis aux services de renseignements », renseigne les Echos.

Marchés de près d’un milliard pour acquisition de riz, « la Dcmp dézingue Anta Sarr Diacko, l’Armp vole à sa rescousse », poursuit les Echos.

Parlons sport avec le quotidien stades qui met à sa une « Mbaye Niang, nouvelle arme pour Cissé », pour le mondial 2018.

« Menée dès la première minute par de valeureux Équatoriens, l’Argentine a renversé la vapeur. Le génie Messi est sorti de la lampe, pour marquer trois buts cruciaux qui qualifient l’Albiceleste pour le Mondial 2018 », écrit stades.

Volley-ball : championnats d’Afrique 2017, le Sénégal hérite du Cameroun en demies.

Commission d’organisation de la coupe d’Afrique des nations, « Me Augustin Senghor dans le bureau du Comité ad’hoc », écrit l’observateur.

Antoine Sarr media7.info

REVUE DE PRESSE DU 09 OCTOBRE 2017: L’actualité politique à la une des quotidiens

 

A la une des journaux de ce lundi parvenus à media7.info traitent principalement de la limitation du mandat présidentiel, de la rentrée des classes, de la manifestation des pro-khalifa et de l’affaire Karim Wade.

« Juridiquement, Macky Sall peut briquer un 3e mandat en 2024 », c’est l’avis du Pr Babacar Guèye, constitutionnaliste, écrit le quotidien.

Et selon lui, il n’est pas trop tard pour rectifier la donne puisqu’une révision constitutionnelle peut être opérée pour définitivement clore le débat.

« Quelque chose a été oublié lorsqu’on a rédigé la Constitution. On a dû oublier de prévoir des dispositions transitoires qu’il fallait ajouter pour prévoir que le mandat en cours, celui de 2012-2019 du président Macky Sall, fait partie du décompte des deux mandats que le président peut avoir », poursuit-t-il dans le quotidien.

« Les écoles prêtes à accueillir leurs élèves », écrit enquête.

A quelques exceptions, les établissements scolaires sont dans les dispositions d’ouvrir leurs portes aux élèves pour le démarrage des cours, aujourd’hui. C’est ce qu’ont affirmé les responsables d’école et inspections. Le concept ‘’Ubi Tey, Jang Tey’’ fait, donc son bonhomme de chemin, du coté de l’Etat. Reste à voir si les parents ont pris les mêmes mesures pour que leurs enfants se présentent en classe à 8 heures pile, poursuit enquête.

Manifestation des pro-khalifa, « la police saccage l’Hôtel de ville de Dakar », écrit le quotidien.

« Provoquée par de jeunes partisans de Khalifa Sall, la police a chargé en gaz lacrymogènes l’Hôtel de ville de Dakar le samedi. Le bilan de ce rassemblement des pro-khalifa qui s’est terminé en queue de poisson est rapide : d’importants dégâts matériels et des arrestations », poursuit le quotidien.

Affaire Karim Wade, « Wade prend la défense de Macky », écrit l’observateur à sa une.

« Au lieu de leur verser les deniers publics, Macky Sall devrait plutôt faire renvoyer les avocats de l’Etat en correctionnelle pour tentative d’escroquerie », selon Me Wade dans l’observateur.

« Les citoyens devraient signer des pétitions et organiser des marches de protestation pour empêcher qu’on donne 750 millions à chaque avocat », poursuit Me wade.

« Cet argent aurait pu permettre de payer les salaires des enseignants et des professeurs d’université », affirme Me Wade.

Lutte contre le terrorisme, « deux Algériens, combattants de Daesh, arrêtés à Rosso », écrit l’observateur.

Parlons sport avec le quotidien stades qui met à sa une « les lions à 1 point de Russie 2018 si.. ».

Selon le coach des lions, Aliou Cissé « nous avons fait un pas vers la qualif ».

Basket coupe du Sénégal hommes « la douane s’offre un 6ème sacre ».

Volleyball championnats d’Afrique 2017, « les lionnes chutent face au tenant du titre », poursuit stades.

Antoine Sarr media7.info

Revue de presse de ce vendredi 6 octobre 2017

A la une des quotidiens de ce vendredi parvenus à media7.info traitent principalement de la rencontre entre le gouvernement et Yavuz Selim, de la rentrée scolaire, de la sécurité alimentaire pour les 5 prochaines années et de l’agence mauritanienne fâchée par une dépêche de l’Aps.

Rencontre entre le gouvernement et Yavuz Selim S.A, Madiambal Diagne déplore l’absence de Serigne Mbaye Thiam, écrit le journal l’observateur.

« Les négociations se poursuivent pour une sortie de crise au groupe scolaire Yavuz Selim. Le conseil d’administration de Yavuz Selim devait rencontrer hier, les ministres de l’Intérieur et de l’Education nationale, mais Serigne Mbaye Thiam a fait faux bon. Une absence inconvenante et regrettable, selon le Pca de Yavuz Selim, Madiambal Diagne », poursuit l’observateur.

« L’Etat et le conseil d’administration butent sur l’administration provisoire », écrit vox pop à sa une.

Le conseil d’administration du groupe Yavuz Selim et l’Etat ne parlent toujours pas le même langage. Reçus, hier, par le ministre de l’Intérieur, les administrateurs ont rejeté la proposition du gouvernement et formulé une contre-proposition.

« Des intérêts peuvent en cacher d’autres », pour l’affaire Yavuz Selim, écrit le quotidien enquête.

Jeux d’ombres entre Paris, Dakar et Istanbul, l’affaire Yavuz Selim, qui est  sans doute le feuilleton le plus électrique de l’hivernage, n’est pas prête de s’estomper, poursuit enquête.

Rentrée scolaire en milieu rural, « dans le Djoloff, on bazarde récoltes et troupeaux pour satisfaire les enfants », écrit vox pop.

« Rentrée difficile à Kaolack, 27 écoles toujours noyées dans les eaux pluviales », renseigne vox pop.

Sécurité alimentaire programme national d’appui, « le Sénégal s’est doté d’un programme national d’appui à la sécurité alimentaire et à la résilience. Et pour les 5 prochaines années, le Pnasar va nécessiter un financement de 639 milliards de francs Cfa », écrit le quotidien.

« L’agence mauritanienne d’information a peu apprécié une dépeche de l’Aps qui reprenait un communiqué d’Amnesty et de la Lsdh sur la situation des droits de l’Homme en Mauritanie, qui devait être exposée hier en conférence de presse. Laquelle a été finalement annulée. Au fond, le commentaire de l’Ami montre les relations glaciales qu’entretiennent les deux pays », écrit le quotidien.

Echanges commerciaux au sein de la sénégambie, « les deux parties veulent lever les contraintes », écrit enquête.

Parlons sport avec le quotidien stades qui met à sa une « les lions dans les eaux des Requins », pour l’arriver des lions à Praia pour le match Cap-Vet – Sénégal.

« Les lions ont pris la mesure de l’Estadio Nacional de Praia. Ils se sont entrainés hier, jeudi, pour la première fois, sur cette surface de jeu », écrit stades.

Antoine Sarr media7.info

REVUE DE PRESSE DU 05/10/2017: L’actualité politique à la une des journaux

 

A la une des quotidiens parvenus ce matin à media7.info traitent principalement de l’administration de l’Assemblée nationale avec les retraités qui s’agrippent à leurs postes, de la démission de Thierno Bocoum qui quitte Rewmi et de l’appel au dialogue avec l’opposition qui persiste dans sa division.

Administration de l’Assemblée nationale, « les retraités s’agrippent à leurs postes », écrit les Echos à sa une.

Retraitée depuis des années, la Sg de l’Assemblée « s’oublie » et continue d’envoyer les autres à la retraite. Ce que refuse son adjoint, retraité lui aussi depuis le mois passé. Le patron de la comptabilité, à la retraite depuis 6 ans, est aussi toujours aux commandes.

Aminata Niane, ancienne directrice de l’APIX, « le président Wade voulait vraiment sortir des sentiers battus… il avait une vision forte de sa politique de développement économique et sociale », poursuit les Echos.

Appel au dialogue, « L’opposition persiste dans sa division », met le journal enquête à sa une.

« L’appel au dialogue du ministre de l’Intérieur continue de diviser l’opposition du président Macky Sall. Si certains partis sont prêts à y répondre, le parti démocratique sénégalais, première force de l’opposition, campe sa position », écrit le quotidien enquête.

Aéroport international de Diass, Macky Sall veut une sécurité sans faille. « Le président a demandé au gouvernement d’avoir une attention particulière à cette question. Il veut que le bijou soit inauguré le 7 décembre 2017, sans retard, poursuit enquête.

« Thierno Bocoum claque la porte et annonce une plateforme », renchérit le journal.

« Laissé en rade lors des investitures pour les élections législatives du 30 juillet dernier, Thierno Bocoum a finalement pris la décision de claquer la porte de Rewmi. Le désormais ex-collaborateur d’Idrissa Seck va lancer une plateforme pour faire la politique autrement », souligne enquête.

Thierno Bocoum affirme : « mon combat politique, j’ai décidé de le poursuivre avec des compatriotes du Sénégal et de la diaspora », dans le journal vox pop.

Fermeture des radios ‘’clandestines’’ et celles titulaires d’une fréquence qui n’émettent pas. « L’ARTP s’assigne comme mission de retirer les fréquences aux radios qui sont attributaires mais ne les utilisent pas. Il en est de même pour les radios clandestines », écrit enquête.

« A Thiès, les enseignants sur le pied de guerre pour la rentrée scolaire 2017-2018 », écrit vox pop.

Observatoire nationale de la parité, «  l’ONP met en branle un indice national de parité pour mieux jouer son rôle », poursuit vox pop.

Parlons sport avec le quotidien stades qui met à sa une, « les Requins bleus prêts à bloquer les lions ».

Ligue pro : décisions du conseil d’administration, « Linguère va remplacer l’US Ouakam en ligne », écrit stades.

Surf : coupe du monde en 2018, « le Sénégal, pays hôte pour la première fois », renseigne stades.

Antoine Sarr media7.info

Yavuz Selim S.A dit niet au gouvernement  à la une des journaux

A la une des quotidiens parvenus ce mardi à média7.info traitent principalement de la décision de Yavuz Selim qui crache sur la solution du gouvernement et du dialogue politique entre le gouvernement et l’opposition.

Administration provisoire du groupe Turc, Yavuz Selim S.A rejette la proposition de l’Etat. « Les propositions de sortie de crise suite à la fermeture des établissements Yavuz Selim n’agréent pas la direction générale de l’école. Les propriétaires de Yavuz Selim S.A se braquent contre la volonté de mettre leurs biens sous administration provisoire. Selon eux, le règlement du différend passe fondamentalement par l’ouverture d’une discussion entre l’Etat et Yavuz Selim », écrit l’as quotidien.

« Yavuz Selim S.A crache sur la solution de gouvernement », écrit vox pop.

Selon Madiambal Diagne, PCA de Yavuz Selim S.A, « c’est inconcevable et inacceptable dans un Etat de droit », poursuit vox pop.

Aly Ngouille Ndiaye affirme que : « rien ne justifie que cette institution accueille des élèves ».

Mise en œuvre du dialogue politique, dès ce mois d’octobre, « Aly Ngouille Ndiaye veut ouvrir les discussions avec les 286 partis », écrit vox pop.

« Aly Ngouille Ndiaye ne veut pas commettre les mêmes erreurs qu’Abdoulaye Daouda Diallo. Il demande à l’opposition de le juger par ses actes et est ouvert à l’idée d’un audit du fichier électoral. Et surtout, il veut un dialogue avec l’opposition », écrit le journal le quotidien.

« Malaise interne suite au maintien de retraités, Diène Farba décidé à faire le ménage à l’Habitat », écrit l’observateur.

« ça va déménager au ministère de l’Habitat. Diène Farba Sarr, qui a été accusé à tort ou à raison, d’avoir opté pour le maintien de retraités à des postes de direction, a sorti une lettre-circulaire, avec comme objet : « mise à jour des données du personnel », poursuit l’observateur.

Ismaila Madior Fall, Ministre de la justice, sur l’affaire du maire de Dakar, « aujourd’hui, il n’y a aucun risque que les droits de Khalifa Sall ne soient pas respectés », écrit le journal.

Pour une bonne gestion du processus électoral, Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement ‘’TEKKI’’, propose une Autorité de régulation de la démocratie, dans vox pop.

Parlons sport avec le quotidien stades qui met à sa une « les lions gonflés à bloc », pour le match Cap-Vert – Sénégal du 7 octobre.

Selon Kalidou Koulibaly, défenseur des lions, « aller au Cap-Vert pour gagner ».

« Mbaye Niang a beaucoup de qualités », affirme Idrissa Gana Guèye, milieu des lions, dans stades.

Le match Afrique du Sud/ Sénégal sera joué le 10 novembre à Polokwane.

Antoine Sarr stagiaire media7.info

Facebook login by WP-FB-AutoConnect