Home » News (page 30)

News

Face aux critiques émises contre le Président Macky Sall Le ministre Mame Mbaye Niang dément l’opposition

Aucune localité n’a jamais aussi bien élu le président de la République lors de son avènement à la tête en 2012 que Camberéne. C’est ce qui explique le choix porté sur le village de Seydina Limamou Laye par le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Mame Mbaye Niang pour y débuter une tournée politique en rendant ce samedi une visite à la famille du Khalife générale des Layennes, Serigne Abdoulaye Thiaw Laye. « Camberéne nous porte chance. Nous entreprenons dans cette localité nous sourit », s’est réjouit le ministre Mame Mbaye Niang. Une visite qui consiste à démentir les contrevérités d’une partie de l’opposition selon le ministre qui ne se livre qu’à critiquer le bilan de Macky Sall et de son régime. Le ministre Mame Mbaye Niang a soutenu « qu’il n’y a rien d’arbitraire dans l’arrestation du maire Khalifa Sall ». « Ceux qui voient derrière l’emprisonnement du maire Khalifa Sall, la main du président de la République ont tout faux. La justice ne s’attaque qu’aux personnes à qui l’on reproche quelque dans leur gestion. C’est une justice équitable », a soutenu le ministre accompagné d’une forte délégation des jeunesses républicaines, de Benno Bokk Yakaar et de Mme Thérése Faye, Directrice de l’Agence de la petite enfance. Soutenant que les arguments de l’opposition sont entrain démontés un à un, le ministre Mame Mbaye Niang promet un second mandat en 2019 au président Macky Sall tout en soulignant qu’il aura une majorité écrasante à l’Assemblée nationale.
Media7.Info

 

ETATS-UNIS : Donald Trump juge l’élection française «très intéressante»

« L’élection qui se déroule en ce moment en France est très intéressante », a réagi le président des Etats-Unis sur Twitter.
Il y a quelques jours, Donald Trump s’était invité dans la campagne présidentielle après l’attaque terroriste sur les Champs-Elysées jeudi soir. Celui-ci avait prédit que cet événement aurait « un énorme effet » sur le résultat de l’élection présidentielle. « Une autre attaque à Paris. Le peuple français n’acceptera pas cela très longtemps. Cet événement aura un énorme effet sur l’élection présidentielle ».

Élection française : Ousmane Tanor Dieng soutient-il Emmanuel Macron ?

Le Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales est en France depuis quelques jours. Et le Secrétaire Général du PS a vécu les derniers jours de la campagne électorale. On le voit ici en compagnie d’Emmanuel Macron, qualifié pour le deuxième tour de la Présidentielle. Ousmane Tanor Dieng le soutiendra t-il contre Marine Le Pen? Pas difficile de répondre à cette question.

 

MAKHTAR DIOP (Hcct) :  » Wade veut créer le buzz autour de son fils… Ce dernier doit d’abord payer ses dettes avant de solliciter un mandat électif ‘

Sous la présence du ministre des Sports Matar Bâ et du Président du Parlement de la Cedeao Moustapha Cissé Lô, la deuxième édition du drapeau Makhtar Diop a vécu. Ce fut au stade Iba Mar Diop avec un combat de lutte ayant opposé Yanda à Alioune Sèye 2 sorti victorieux de la confrontation.

Une occasion saisie par  le haut conseiller des collectivités territoriales pour déverser une salve de critiques à l’encontre de l’opposition et principalement de la famille Wade. Makhtar Diop s’est en effet prononcé sur l’annonce du retour au bercail de Karim Wade. Pour lui, il ne s’agit que d’une fanfaronnade.  » Wade sait que Karim ne peut remettre, de sitôt, ses pieds au Sénégal. Il veut juste le ramener au sommet de l’actualité et créer le buzz autour de lui. Au finish, il se mettra à crier scandale et d’accuser le Président Sall de chercher à empêcher cette venue. Les Sénégalais sont suffisamment intelligents pour comprendre ce manège. Il aurait mieux fait de l’amener à payer ses dettes. Il a été bénéficiaire d’une grâce Présidentielle. Par conséquent, il est toujours reconnu avoir dilapidé des fonds publics. C’est un voleur de classe exceptionnelle qu’il faut pointer du doigt à chaque fois qu’il montre le bout de son nez. »

Makhtar Diop d’ajouter par ailleurs, que le Qatar, malgré ses pétrodollars ne peut élire quelqu’un à la place des Sénégalais.  » Les réalisations du Président Sall sont visibles à l’œil nu. Les Sénégalais sont conscients qu’ils viennent d’avoir à leur disposition le meilleur Chef d’État d’Afrique. C’est un joyau qu’ils ne troqueront jamais contre un patenté voleur.  »

Interpellé sur la confection déjà controversée de la liste départementale de Benno Bokk Yakaar, le coordinateur de la Cojem se voudra clair.  » Seuls les chasseurs de postes de responsabilité en feront un débat. Le Président Sall est suffisamment bien renseigné pour faire les bons choix. Quant aux listes parallèles, la Cojem s’aligne sur la décision du patron de l’Apr et souhaite des sanctions à tout contrevenant.

Lionel Messi, 500 buts marqués sous les couleurs du Barça

Grand artisan de la victoire du Barça dans le Clasico, Lionel Messi en a profité pour soigner ses statistiques personnelles.

 

Lionel Messi a le sens du spectacle. L’Argentin s’est ainsi offert le luxe d’atteindre la barre incroyable des 500 buts inscrits sous les couleurs blaugranas à l’occasion d’un Clasico contre le rival du Real Madrid. Et pour bonifier l’exploit, ce but a été inscrit à la 92e minute de jeu, scellant la victoire du FC Barcelone (3-2). Du Messi dans le texte qui valait bien une petite provoc’ face aux tribunes madrilènes.

Zinedine Zidane : «Félicier Messi, point barre !»

VIDEO LIGA – Questionné sur l’incroyable performance de Lionel Messi, auteur d’un doublé lors du Clasico remporté par le Barça sur la pelouse du Real Madrid dimanche soir (2-3), Zinedine Zidane n’a pas souhaité s’épancher. «Il joue dans le camp d’en face, il a mis ses occasions, pas nous», a laconiquement commenté le technicien madrilène au sujet de la star catalane. (L’Equipe 24/24)

 

Alexandre Lacazette négocie t-il bien les grands soirs ?

Le deuxième meilleur buteur de L1 est-il vraiment moins bon lors des grands matches, comme sa réputation le dit ? Coup de projecteur sur ses deux dernières saisons avant le déplacement de C3 face au Besiktas.

 

Il a beau squatter depuis trois saisons les sommets du classement des meilleurs buteurs du Championnat, Alexandre Lacazette traîne derrière ses lauriers une ou deux étiquettes qui le plombent un peu. Celle d’un attaquant aux stats gonflées par les penalties, et surtout peu en verve lors des grands-rendez-vous. Le genre d’idées reçues qui peuvent entraver une carrière internationale, en somme, surtout quand le sélectionneur national vient vous superviser lors de ces affiches.

2Le nombre de buts inscrits face au Top 3 cette saison.

En L1 : plus habile quand ce n’est pas le Top 5, mais …

Oui, cette saison, Alexandre Lacazette n’a pas particulièrement brillé face aux «gros». Mais il n’a pas démérité non plus, si on excepte le match aller face au PSG au Parc (1-2, 14e journée) où il était attendu et a traversé la rencontre dans une certaine neutralité (qui lui a valu un 4 dans nos colonnes). On ne l’a vu que trente minutes face à Nice lors de la session aller (0-2, 9e journée), il a ouvert le score face au PSG au Parc des Princes (1-2, 30e journée) et il a encore marqué face à Monaco (3-1, 18e journée), ce qui a fait oublier ses contres mal négociés et son penalty arrêté par Subasic). Bref, un bilan très correct quand on mentionne le doublé inscrit contre Marseille (3-1, 21e journée).

Compétition Top 5 Ligue 1 Hors Top 5 Ligue 1
% de duels gagnés 41.4 41.8
Décisif toutes les x minutes 218 72
Tirs par match 1.3 3.3
Un but toutes les x minutes 218 79

Sur la scène européenne : triste C1

Son bilan en C1 cette saison s’avère, en revanche, plutôt famélique : un but en quatre soirées mais surtout une impression globale très médiocre. Pas un match où l’attaquant lyonnais n’a pu exposer son talent : un penalty raté qui coûte cher face à la Juventus lors de la session aller (comme face à la Gantoise la saison précédente), un manque de mordant remarqué et une énorme occasion gâchée à la 90e+4 au retour face aux Bianconeri, une prestation assez neutre face au Dynamo Zagreb (1-0 et 5 dans nos colonnes) puis une soirée encore plus terne face au FC Séville où il a touché très peu de ballons (0-0).

Une saison dans la tonalité de la précédente (deux buts en six matches) : l’avant-centre de l’OL avait commencé son voyage européen par deux soirées compliquées face à la Gantoise (1-1, le fameux penalty manqué) et Valence (0-1). Il avait surnagé lors de la déroute collective (1-3) à Saint-Pétersbourg, mais avait été beaucoup moins tranchant lors de la session retour (0-2), comme lors de la réception de La Gantoise (1-2). Le dernier match contre Valence lui avait toutefois permis d’inscrire son deuxième but dans la compétition (2-0).

5Le nombre de buts inscrits en 18 matches de Ligue des champions.

En Ligue Europa, en revanche, l’attaquant lyonnais s’en sort mieux : étincelant et acclamé au Parc OL face à l’AZ Alkmaar (un doublé à l’aller), il a connu un vrai déclic lors de la session aller face à la Roma, passeur et buteur décisif (4-2), quand il a sombré comme son équipe (zéro frappe tentée) au retour. Il n’a pas démérité face au Besiktas (2-1) même s’il n’a pas su concrétiser la grosse occasion qu’il s’est procuré en seconde période. Dans les tribunes, comme il l’était pour la réception de la Roma, Didier Deschamps en a sûrement pris bonne note.

Bruno Genesio : «Il faudra marquer»

VIDEO FOOT – Malgré une semaine difficile, les Lyonnais doivent se remobiliser avant d’affronter le Besiktas ce jeudi en quart de finale retour de la Ligue Europa. «Le match le plus important de notre saison» a indiqué Bruno Genesio en conférence de presse. (L’Equipe 24/24)

 

Bayern Munich : pas d’opération pour Manuel Neuer

Le gardien du Bayern Munich Manuel Neuer ne va pas être opéré, après s’être fracturé le métatarse du pied gauche contre le Real Madrid, mardi soir.

 

Absent jusqu’à la fin de la saison, en raison d’une fracture à un métatarse du pied gauche contractée contre le Real Madrid (2-4 a.p.) mardi, Manuel Neuer ne sera pas opéré. Le gardien allemand du Bayern Munich va être traité sans chirugie, comme l’a expliqué le club dans un communiqué.

Thione Seck retourne devant le juge

Libération révèle que le chanteur Thione Seck ets es conseils seront ce jour dans le bureau du juge du deuxième cabinet pour assister à l’ouverture des scellés.

Selon nos informations, le chanteur Thione Seck sera aujourd’hui dans le bureau du juge du deuxième cabinet en charge de l’instruction de l’affaire de trafic présumé de faux billets qui lui avait valu une inculpation suivie d’une détention provisoire. Le rendez-vous sera déterminant pour le lead-vocal du Raam Daan et pour cause. C’est l’un de ses conseils, Me Ousmane Sèye en l’occurrence, qui avait introduit une requête devant le juge pour l’ouverture des scellés transmis au parquet par la Section Recherches de Dakar chargée de l’enquête préliminaire. L’avocat voulait être édifié sur la nature exacte des billets saisis par  les gendarmes. S’agit-il de faux bilets, billets noirs ou tout simplement de papiers ? On en saura plus dans les prochaines heures. En effet, Me Ousmane Sèye a toujours refusé qu’on parle de trafic de faux billets dans cette affaire qui avait défrayé la chronique.

Pour rappel, Thione Seck avait été interpellé après plusieurs semaines de filature par la Section Recherches qui avait auparavant intercepté son complice présumé

Alaye Djiteye. Après plusieurs mois de détention préventive, le chanteur avait été libéré pour des raisons médicales. Quant à son complice présumé, toutes les demandes de liberté provisoire qu’il a introduites au- près du juge, de la Chambre d’accusation et même de la Cour suprême ont été rejetées. Pour autant, l’instruction du dossier est dans son dernier tournant.

Source : Libération

 

L’autosuffisance en riz peut aider à equilibrer le déficit de la balance commerciale du pays

Lors de l’Atelier d’évaluation de la commercialisation du riz local par le système de régulation des importations mercredi à Dakar ,Babacar Diagne conseiller technique au ministère du Commerce a soutenu que L’autosuffisance en riz peut aider à résorber de 5 % le déficit de la balance commerciale du pays,

Cette rencontre se tenait dans le cadre du projet ‘’Organisations paysannes comme acteurs clefs dans une bonne gouvernance des filières rizicoles au niveau national et régional en Afrique de l’Ouest’’.

Selon Babacar Diagne, ‘’si l’autosuffisance signifie la satisfaction de la demande nationale par la production nationale, il y a encore des efforts à faire pour renverser la tendance entre le riz local et le riz importé sur le marché sénégalais’’.

 

‘’Sur la base des trois dernières années, le riz local gagne d’importantes parts de marché grâce aux efforts combinés du gouvernement, des partenaires au développement ainsi que des acteurs du secteur du riz. Le Sénégal, en réalisant des avancées dans la production du riz, va résorber ce gap’’, a-t-il souligné.
Il a indiqué que ‘’le bilan à mi-parcours de la problématique de la commercialisation du riz local est salutaire, car il permet d’identifier à temps les facteurs bloquants, afin de trouver des solutions ». Selon lui, « le marché marque un intérêt nouveau pour le riz local’’.

Intervenant au cours de la rencontre dont l’objectif général est de contribuer à l’amélioration des différentes stratégies mises en place pour la commercialisation du riz paddy et du riz blanc, le directeur de l’Agence de régulation des marchés, Amadou Abdou Sy souligne qu’‘’il faut moderniser les rizeries artisanales et augmenter les plateaux techniques des petites rizeries industrielles’’

Wagane Faye media7.info

DIVERS SUJETS AU MENU DES QUOTIDIENS

Les quotidiens développent divers sujets se rapportant à la sécurité, à l’économie et à la justice.
Le quotidien Enquête met en exergue « les chiffres de la criminalité » livrés par la gendarmerie. « En 2016, la gendarmerie a enregistré 6007 délits et arrêté 8 142 personnes. Il y a aussi 4 517, 70 kg de chanvre indien saisi ; 4003 animaux volés et 2 097 retrouvés », détaille le quotidien qui fait état d’une « baisse de la criminalité ».
« Installer le peur dans le camp des malfrats, c’est le pari que la gendarmerie nationale est en train de gagner. Hier, mercredi, profitant d’une rencontre avec la presse, les autorités de la Maréchaussée ont livré leurs statistiques de l’année 2016″, écrit Enquête.
Dans Vox Populi, le colonel Alioune Ndiaye, chargé des opérations du Haut commandement de la gendarmerie souligne que « la délinquance est en baisse et les tendances criminelles en net recul ».
Sur le même sujet, Le Quotidien titre : « Lutte accrue contre l’insécurité, le bleu de chauffe ». (…) Les chiffres affichés (par la gendarmerie) montrent qu’il y a une baisse concernant la délinquance, les saisies de chanvre indien et le vol de bétail », écrit le journal.
Vox Populi évoque aussi la problématique du loyer à Dakar et explique « le nouveau subterfuge juridictionnel des bailleurs ».
« Il fallait s’y attendre, écrit le journal. L’esprit de la loi du 22 janvier 2014 portant baisse des loyers, est coincé entre les murs. Aujourd’hui, les bailleurs usent et abusent de la procédure de congé pour reprise personnelle ou démolition-reconstruction pour déloger des locataires. Et pire, ils ont inventé un nouveau subterfuge. Ils commettent un expert pour évaluer la surface corrigée. »
Le Soleil s’intéresse au rapport publié par la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines. « Le Sénégal parmi les 7 pays africains à économie résiliente », titre la publication.
Walfadjri indique que lors de la présentation de ce rapport, « l’économiste principal du Bureau de la Banque mondiale à Dakar, Julio Ricardo Loayza, a sonné « l’alerte sur le niveau trop élevé de la dette publique du Sénégal ». Il a déclaré dans le journal, « La dette du Sénégal est soutenable mais il y a des nuances. Elle ne met pas en danger la stabilité macroéconomique mais coûte cher ».
L’Observateur plonge dans l’univers des enfants abandonnés en quête d’identité. « Abandonnés dans des endroits aussi ingrats qu’incertains et recueillis dans des centres spécialisés, ces enfants +trouvés+ ont poussé dans l’anonymat le plus total sans ancrage parental, si ce n’est adoptif. Aujourd’hui, adultes et responsables, ils ont emprunté le chemin sinueux de la quête d’identité », écrit L’Obs.
Sud Quotidien signale que les avocats de Khalifa Sall ont écrit au chef de l’Etat une lettre pour demander « le retrait de la constitution de partie civile de l’Etat ». Ils ont également sollicité de Macky Sall « de mettre un terme aux attaques des membres de son gouvernement qui violent la présomption d’innocence de leur client ».

SOURCE: APS

 

Facebook login by WP-FB-AutoConnect