Home » International (page 30)

International

Déploiement à Dakar : L’armée du Nigeria accélére ses préparatifs militaires et aériens

Le Nigeria, poids lourd régional et continental, a affirmé de son côté accélérer ses préparatifs militaires aériens. La Gambie est en état d’urgence à la veille de l’investiture prévue du président élu Adama Barrow ce jeudi 19 janvier.

« Nous allons très bientôt nous déployer à Dakar, au Sénégal », a indiqué à l’AFP une source au quartier général de la Défense nigériane, mentionnant l’envoi de « pilotes, de techniciens et de personnel d’entretien » des appareils. « Ce déploiement est lié aux événements en cours en Gambie ».

La Gambie était en état d’urgence mercredi, à la veille de l’investiture prévue de son président élu, Adama Barrow, à qui le chef de l’Etat sortant Yahya Jammeh refuse de céder la place après 22 ans au pouvoir.

M. Jammeh a proclamé mardi l’état d’urgence et dénoncé à la télévision « un niveau d’ingérence étrangère exceptionnel et sans précédent » dans le processus électoral et les affaires gambiennes, ainsi que « l’atmosphère hostile injustifiée qui menace la souveraineté, la paix et la stabilité du pays ».

Ce petit pays d’Afrique de l’Ouest enclavé dans le Sénégal, à l’exception de sa façade atlantique, est plongé dans une grave crise depuis que M. Jammeh a annoncé le 9 décembre qu’il ne reconnaissait plus les résultats de la présidentielle. Une semaine auparavant, il avait pourtant félicité M. Barrow pour sa victoire.

Yahya Jammeh, qui dirige le pays d’une main de fer depuis 22 ans, affirme vouloir rester en place tant que la justice n’aura pas statué sur ses recours électoraux, malgré les pressions internationales pour qu’il cède le pouvoir jeudi après l’expiration de son mandat.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a notamment prévenu à plusieurs reprises qu’elle pourrait avoir recours à la force en dernier ressort.

A la demande de la Cédéao, le Sénégal accueille depuis dimanche le président élu en attendant son investiture, pour laquelle il a assuré qu’il serait en Gambie.

« Le président Jammeh rate l’occasion de respecter la parole du peuple gambien et celle d’une passation de pouvoir pacifique censée se dérouler jeudi avec le président élu », a déploré le département d’Etat américain, mettant en garde contre « un possible chaos ».

- Des touristes rapatriés -

Selon la Constitution, l’état d’urgence dure sept jours lorsqu’il est proclamé par le chef de l’Etat, mais peut être porté à 90 jours avec l’approbation de l’Assemblée nationale, qui l’a entériné mardi.

La proclamation, formulée en termes très généraux, « interdit de se livrer à des actes de désobéissance aux lois gambiennes, à l’incitation à la violence, ou troublant la paix et l’ordre public ».

Yahya Jammeh a également ordonné aux forces de sécurité de maintenir l’ordre.

La Grande-Bretagne et les Pays-Bas, les deux pays qui comptent le plus grand nombre de touristes en Gambie, ont conseillé à leurs ressortissants d’éviter de s’y rendre ou d’en repartir s’ils s’y trouvaient, sauf raison impérative.

« Le risque d’intervention militaire et de désordre civil est élevé et pourrait conduire à la fermeture sans préavis de l’aéroport international de Banjul », a prévenu le gouvernement britannique dans un communiqué.

Le voyagiste britannique Thomas Cook a annoncé le rapatriement de 985 Britanniques en vacances en Gambie et va affréter quatre vols supplémentaires mercredi. Il a également contacté 2.500 autres clients pour leur proposer un retour anticipé vers la Grande-Bretagne.

Les Pays-Bas ont émis des recommandations similaires et plus de la moitié des quelque 1.600 Néerlandais séjournant actuellement en Gambie devraient être rapatriés dans les prochains jours.

Le géant du tourisme TUI compte rapatrier également « environ 800″ clients.

Auparavant, quatre autres ministres gambiens, ceux des Affaires étrangères, des Finances, du Commerce, et du Tourisme, ont démissionné, a indiqué une source proche du régime.

Les ministres de l’Information et des Sports avaient été remplacés la semaine dernière.

Des changements sont également intervenus dans l’armée: des officiers refusant de soutenir M. Jammeh contre M. Barrow, comme le leur demandaient des commandants de la Garde républicaine, chargée de la protection du président sortant, ont été arrêtés dimanche soir, selon une source de sécurité.

Face aux risques de guerre civile ou d’intervention militaire extérieure, le flot de Gambiens quittant le pays depuis le début de l’année grossissait sensiblement, à l’approche de l’échéance de jeudi, selon des témoins.

« Tout le monde est inquiet », a confié Bella, marchande sur une plage de Banjul, précisant qu’elle ne viendrait « pas travailler demain ni après-demain » (mercredi et jeudi).

Le Maroc mène actuellement une « médiation discrète et de la dernière chance » par l’entremise de son ministre délégué aux Affaires étrangères, Nasser Bourita, et Yassine Mansouri, chef des services de renseignements extérieurs du royaume, pour obtenir le départ de Yahya Jammeh, a révélé mardi un site d’information en ligne marocain.

Avec AFP

Les circonstances du décès de Habib Barro, fils d’Adama Barrow, tué par un chien

Adama Barrow est en deuil. Il vient de perdre son garçon de 8 ans, Habib Barrow. L’information, qui circule depuis ce matin, a été confirmée par une source contactée par SeneWeb. Laquelle précise que l’enfant a été mordu par un chien.

L’activiste gambienne basée aux Etats-Unis, Fatou Camara, signale que le drame a eu lieu hier, dimanche 15 janvier, à Manjai, près de Banjul. Que le fils du président élu gambien a succombé à ses blessures alors qu’on cherchait à l’acheminer à l’hôpital.
Ce drame provoquera-t-il le retour anticipé de Barrow en Gambie ? Nos sources disent ne pouvoir « répondre à cette question pour des raisons de sécurité ».
Accueilli au Sénégal, à la demande de la Cedeao, qui craint pour sa sécurité, le vainqueur de la présidentielle gambienne ne devait regagner son pays que le jour de son investiture, jeudi prochain. Il serait logé dans un hôtel dakarois, mais aucune de nos sources ne confirment l’information.

Les circonstances du décès de Habib Barro, fils d’Adama Barrow, tué par un chien

Réplique de Jammeh à Barrow:  » Non, tu ne prêteras pas serment jeudi en territoire gambien »

De son « exil » à Dakar sur le chemin de retour du sommet Afrique-France du Mali, Adama Barrow a parlé à son peuple. Du manière catégorique et ferme, il informe les Gambiens qu’il va prêter serment le 19 janvier et nulle part ailleurs que sur le sol gambien.

« Je précise qu’à partir du 19 janvier, je commencerai à exercer mes fonctions de président de la République de la Gambie », a dit Me Mai Ahmeth Faty qui parlait en son nom , hier, lors d’une déclaration devant la presse. Seulement, les observateurs se demandent où et comment le président Barrow va-t-il prêter serment?

Yahya Jammeh ayant déjà prévenu qu’il ne va pas prêter serment en Gambie, tant que ses recours n’ont pas été statués par la Cour suprême. Le président déchu a fait savoir à toutes les autorités militaires et aux commandants territoriaux à savoir les gouverneurs, qu’il n’ acceptera pas qu’Adama Barrow soit investi de ses fonctions de chef d’Etat le 19 janvier prochain comme prévu par la CEDEAO.

De même, il a demandé à la Cour suprême de ne pas procéder à l’investiture d’Adama Barrow comme nouveau Président élu de la Gambie. Puis , le « Babiili Mansa » a laissé entendre qu’il va prendre des arrêtés d’injection dès aujourdhui, 17 janvier 2017, pour leur application stricte.  Cela risque de dégénérer.

Source: Le Témoin

DERNIÈRE MINUTE : Adama Barrow défie Yaya Jammeh et déclare qu’il va prendre le pouvoir ce jeudi

L’annonce a été faite par son premier conseiller, l’avocat Me Mouhamed Faty. Lisant la déclaration du président nouvellement élu Adama Barrow, Me Faty de dire que le président Adama Barrow, a pris la décision de prêter serment ce jeudi et commencera à exercer ses fonctions de président de la Gambie.
Mieux, Adama Barrow déclare que personne ne pourra empêcher la tenue de son investiture et il a donné les assurances aux Gambiens qu’à partir du 19 janvier il prendra les commandes. Il déclare qu’un gouvernement sera formé à partir de ce jour et il commencera à jouer pleinement son rôle.

SOURCE: DAKARACTU

Urgent: Après les check-points, Yahya Jammeh sort ses chars dans les rues de la Gambie

L’exil momentané du président élu, Adama Barrow, au Sénégal semble décupler la colère du Babiili Mansa. Tôt ce matin, alors même que la nouvelle de l’exfiltration du président élu, Adama Barrow, par le Sénégal n’a pas encore été rendue publique, de nombreux soldats ont été déployés dans les rues de Banjul.

Contrairement au simple quadrillage militaire observé dans la capitale gambienne, « le dictateur du développement » a accéléré la cadence de la bunkérisation de son pays;  il a sorti ses soldats dans les rues. Cette fois-ci, en lieu et place des postes de combats protégés par des sacs de sables et munis de mitrailleuses lourdes -12, 7mm-, ce sont les tanks qui sont sortis. Entre Joswan et Banjul, à City-corner, de gros chars de combat, de fabrication russe, sont déployés et les soldats sont vêtus de tenues de combat.

Des batteries anti-aériennes ont également été installées autour de Banjul, Kanifing et Birikama. Déjà, en comité restreint, Yahya Jammeh a reçu ses supporteurs et a déclaré avoir été insulté par les délégués de la CEDEAO qui a ont cherché à l’intimider en lui demandant de partir à l’exil et de céder le pouvoir, conformément à la volonté populaire.

« Ils m’ont demandé de quitter mon pays pour ne pas gêner le nouveau président. Mais je ne ferai rien, je ne bougerai pas de mon pays », a averti Yahya Jammeh. « Comment peuvent-ils dire que c’est la volonté populaire qui veut mon départ; alors que des milliers de citoyens gambiens n’ont pas pu voter? », s’est demandé le président gambien, Alahadji Doctor.

Mais, le Babiili Mansa, qui prépare ses hommes à un imminent affrontement militaire, a déclaré qu’il n’a peur de rien ni de personne et que « son destin est entre les mains de Dieu. » Pour sa part, le peuple gambien est inquiet et s’attend à voir un affrontement militaire éclater chaque jour. « Même les irréductibles qui juraient ne jamais vouloir quitter leur pays ont fini par céder aux sirènes de l’exil. » , a déclaré une source au sein de la NIA, le redoutable service de renseignement gambien.

Hier, la télévision gambienne a annoncé que les députés allaient se réunir demain, lundi, en session extraordinaire, « pour discuter et approuver des mesures urgentes concernant les intérêts  nationaux ». Aussi, dans le même communiqué lu à la GRTS, est-il demandé à tous les députés de « cesser, immédiatement, leurs activités et de se rendre disponibles lors de cette séance. » Comme les députés largement acquis à la cause de Yahya Jammeh, le public est invité à prendre place dans les locaux de l’Assemblée nationale lors de cette séance.

A en croire des sources proche de l’APRC, les députés vont constater la fin du mandat de Yahya Jammeh, ce qui constitue une période de transition. « Ensuite, on va voter une mesure extraordinaire qui confie le pays à Yahya Jammeh pendant une année, le temps d’organiser de nouvelles élections. », a déclaré un proche conseiller de Elhadji Professor, Doctor Yahya jammeh.

Cette parade est celle qu’il avait déjà évoquée, ce vendredi, quand il a demandé aux délégués de la CEDEAO de constater la fin de son mandat et de confier la transition à Aissatou Njie Seydi, la vice-présidente de Gambie; le temps que la Cour suprême se prononce. Une proposition refusée par le camp du président Adama Barrow comme par les médiateurs de la CEDEAO.
Source kewoulo

Gambie: Face à la désertion de nombreux militaires, Jammeh recrute des « enfants » soldats

Yahya Jammeh se prépare à faire face à l’intervention militaire de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Face à la désertion de plusieurs de ses hommes, le « Babiili Mansa » a fait recruter des centaines de personnes pour les enrôler dans l’armée gambienne.

« Ce qui est plus inquiétant, selon un enseignant gambien, cité par le quotidien sénégalais « Le Témoin », c’est que la plupart des nouvelles recrues sont des enfants âgés de 16 à et 18 ans. « Deux de mes frères ont été déclarés aptes lorsqu’ils se sont présentés à la base de recrutement alors que le plus âgé n’a que 18 ans à peine et l’autre en a 16. Ils ne sont pas les seuls car, à Sérékounda, beaucoup d’enfants ont été enrôlés dans l’armée », témoigne A.T. Joop, actuellement réfugié au quartier Boustane à Kaolack avec quelques membres de sa famille.

A la question de savoir si ces enfants ont été forcés à rejoindre les unités de l’armée gambienne? Le sieur Joop répond par la négative et précise. « Non! Pour être sincère, ils sont allés volontairement dans les centres de recrutement car ils ont toujours voulu porter l’uniforme militaire. Cette crise constitue pour eux, par conséquent, une occasion ou jamais pour eux d’accomplir leur rêve. Mais personne ne les a forcés ».

A quatre jours de la fin de la transition, le président Jammeh multiplie des actes pour éviter les mauvaises surprises. Après le simple quadrillage militaire observé dans la capitale gambienne, il a accéléré la cadence de la bunkérisation de son pays. Selon le site Kewoulo, il a sorti ses soldats dans les rues et renforcé des postes de combats protégés par des sacs de sable avec des mitrailleuses lourdes -12, 7mm. Entre Joswan et Banjul, à City-corner, de gros chars de combat, de fabrication russe, sont déployés et les soldats sont vêtus de tenues de combat.

MEDIA

Un enfant d’Adama Barrow tué par un chien

Adama Barrow est en deuil. Il vient de perdre son garçon de 8 ans. L’information, qui circule depuis ce matin, a été confirmée par une source contactée par SeneWeb. Laquelle précise que l’enfant a été mordu par un chien. Ce drame provoquera-t-il le retour anticipé de Barrow en Gambie ? Nos sources disent ne pouvoir « répondre à cette question pour des raisons de sécurité ». Accueilli au Sénégal, à la demande de la Cedeao, qui craint pour sa sécurité, Adama Barrow ne devait regagner son pays que le jour de son investiture comme président de la Gambie, ce jeudi prochain. Il serait logé dans un hôtel dakarois, mais aucune de nos sources ne confirment l’information.

CAN 2017 : le Sénégal de Sadio Mané écarte la Tunisie et prend la tête du groupe B

beade

Réaliste mais aussi solide derrière, le Sénégal a pris le dessus sur une Tunisie pas assez efficace (2-0). Les Lions de la Teranga prennent donc les commandes du groupe B, avec l’Algérie et le Zimbabwe qui affichent un point.

C’est en première période que les hommes d’Aliou Cissé ont fait l’écart. C’est d’abord Aymen Abdennour qui fauchait Kouyaté dans sa propre surface. Un cadeau pour Sadio Mané qui prenait son vis-à-vis à contre-pied (0-1, 10e). Même pas le temps de respirer que le Sénégal faisait déjà le break grâce à Kara Mbodji d’un coup de boule après un corner (0-2, 15e). Si les coéquipiers de Kalidou Koulibaly ont failli corser l’addition, ils ont surtout subi plusieurs assauts tunisiens. Mais les Aigles de Carthage se sont montrés bien trop imprécis, à l’image d’Akaichi ou encore de Khnissi. Et si la rentrée de Wahbi Khazri, l’ancien Bordelais, en seconde période a fait du bien, elle n’aura pas permis de rattraper leur début de match raté.
MEDIA

LE BEST-OF DU «BIG FORT» Séville fait chuter le Real Madrid, Pep Guardiola en pleine déroute, la Juventus Turin cède face à la FIorentina

Retrouvez tout ce qu’il s’est passé en Angleterre, Espagne et Italie ce dimanche. Avec, à la Une, la première défaite de la saison du Real Madrid sur la pelouse du FC Séville ! À noter aussi le revers de la Juve et la claque reçue par Guardiola et City.

Premier League

Guardiola, ça commence à chiffrer…
Et de cinq. En plus d’être une énorme contre-performance, la claque reçue par Manchester City à Everton (0-4) ce dimanche est aussi la cinquième défaite des Citizens cette saison. Le quatrième revers en l’espace de 43 jours en Premier League ! Après Chelsea (3-1), Leicester (4-2) et Liverpool (1-0), les hommes de Guardiola ont donc de nouveau échoué face à une des bonnes équipes de ce Championnat d’Angleterre. John Stones et la défense des Mancuniens ont sombré devant l’efficacité de Lukaku, Mirallas et consorts. Le tout, dans un Goodison Park aux anges ! Du coup, Man City retombe à la cinquième place du classement, à dix points de Chelsea (1er) et trois de Tottenham (2e). City devance son voisin United de deux longueurs. Manchester United qui n’a pu faire mieux que 1-1 à domicile face à Liverpool. Avec un penalty concédé par Paul Pogba pour une main dans sa propre surface.
Les résultats de la 21e journée
Tottenham 4-0 West Bromwich Albion
Burnley 1-0 Southampton
Hull City 3-1 Bournemouth
Sunderland 1-3 Stoke City
Swansea 0-4 Arsenal
Watford 0-0 Middlesbrough
West Ham 3-0 Crystal Palace
Leicester 0-3 Chelsea
Everton 4-0 Manchester City
Manchester United 1-1 Liverpool.

Liga

Zinédine Zidane et le Real chutent à Séville !
Quelle fin de match à Sanchez-Pizjuan ! Alors qu’il menait 1-0 à cinq minutes de la fin grâce à un penalty de Cristiano Ronaldo, le Real Madrid a été terrassé dans les dernières minutes par deux buts de Sergio Ramos contre son camp et de Jovetic, arrivé cette semaine en Andalousie ! Et la Liga est relancée puisque les hommes de Sampaoli reviennent à un tout petit point des Merengue, même si ces derniers ont encore un match en moins. Surtout, c’est la première défaite du Real de Zinédine Zidane depuis quarante rencontres ! Le club de la capitale avait cette semaine battu le record du Barça en la matière (39).

Les résultats de la 18e journée
Leganés 0-0 Athletic Bilbao
FC barcelone 5-0 Las Palmas
Atlético Madrid 1-0 Bétis Séville
La Corogne 0-0 Villarreal
Valence 2-1 Espanyol Barcelone
Celta Vigo 1-0 Alavés
Gijon 2-3 Eibar
Grenade 1-1 Osasuna
FC Séville 2-1 Real Madrid.

Lundi
20h45 : Malaga – Real Sociedad.

Serie A

Ça se resserre en Italie
Décidément, les grands clubs européens ont passé un dimanche assez mitigé ! La Juventus Turin a elle aussi concédé une défaite ce dimanche soir sur la pelouse de la Fiorentina. La faute à deux buts encaissés en une heure : d’abord par Kalinic en première période (1-0, 37e), puis Badelj peu après le retour des vestiaires (2-0, 54e). Il y a bien eu une réaction turinoise avec la réduction du score de Gonzalo Higuain (2-1, 58e), mais les Violets ont tenu jusqu’au bout. Du coup, l’AS Roma, vainqueur à l’Udinese un peu plus tôt dans la journée (1-0), revient à un petit point du leader. Naples est en embuscade avec quatre longueurs de retard. La Lazio Rome est à cinq points.

Les résultats de la 20e journée
Crotone 0-1 Bologne
Inter Milan 3-1 Chievo Vérone
Cagliari 4-1 Genoa
Lazio Rome 2-1 Atalanta
Sampdoria 0-0 Empoli
Sassuolo 4-1 Palerme
Naples 3-1 Pescara
Udinese 0-1 AS Roma
Fiorentina 1-0 Juventus Turin.

Lundi
20h45 : Torino – Milan AC.

Bundesliga

Le Championnat allemand reprendra ses droits la semaine prochaine.
SOURCE: francefootball

Sénégal-Tunisie 2-0 : Sadio Mané remuant en attaque, à la récupération et à la finition

Placé sur un côté, Sadio Mané a donné l’impression de ratisser tout le terrain pendant 90 minutes.

Sur le front de l’attaque, à la récupération mais aussi à la finition, le Red a montré à ses partenaires le chemin à suivre jusqu’à la victoire. À seulement 24 ans, il fait déjà figure de leader dans une équipe du Sénégal pleine de très bons joueurs.

Avec l’ailier sénégalais dans ses rangs, les Lions de la Téranga semblent bien partis pour jouer les premiers rôles dans cette Coupe d’Afrique des Nations 2017.

Lequipe.fr

Facebook login by WP-FB-AutoConnect