Home » International (page 20)

International

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 03 AVRIL 2017 PAR Dr Alboury NDIAYE Président du Mouvement Nouvelle Vision pour le Sénégal.

Mes chers Compatriotes,

 

Il est des moments dans la vie d’un homme et dans la marche des peuples, qui nous commandent de nous impliquer dans la gestion des affaires de la cité pour redonner un nouveau souffle, structurer une vision porteuse d’espérance et de progrès significatif pour les populations dans tous les domaines. L’heure est grave en effet, dans notre pays au moment où le détournement des deniers publics, la patrimonialisation du pouvoir, la gabegie financière, le clientélisme et le trafic d’influence sont érigés en mode de gouvernance : il n’y a pas une autre voie que celle de l’engagement pour défendre la démocratie, protéger notre souveraineté et respecter l’exigence du peuple de voir prise en charge ses réelles préoccupations.

Aussi notre démocratie a besoin de respirer, notre classe politique éprouve un fort besoin de se renouveler pour laisser la place à des jeunes patriotes aux compétences avérées, issus des quatre coins du monde. Notre pays vit une crise démocratique majeure et sombre progressivement dans une gestion pharaonique des ressources et des moyens au détriment de la satisfaction des réelles préoccupations des populations (Santé, éducation, sécurité, emploi des jeunes, développement industriel et agricole entre autres…).

C’est pourquoi, avec des sénégalaises et des sénégalais de tous origines, de toutes religions et de toutes conditions sociales et économiques, nous avons porté sur les fonts baptismaux le mouvement dénommé Nouvelle Vision pour le Sénégal LIGËY SUNÜ RËW.

 

Notre pays le Sénégal est à la croisée des chemins !

 

Lentement mais surement, notre pays devra rejoindre le banquet des grandes nations du fait de la qualité des ressources humaines et minières, dont il dispose, mais aussi du fait des réelles perspectives de développement qui s’offrent à lui.

C’est collectivement que nous réussirons cette mission historique et salvatrice de développer notre pays.

 

Nouvelle Vision pour le Sénégal n’est pas un Parti de plus !

 

La plateforme politique que nous portons, cristallise une volonté : celle d’inscrire le développement économique et social du Sénégal au cœur de notre action. Mais aussi la volonté de remettre la compétence et les valeurs au cœur de l’action publique ; dans une logique de gestion vertueuse des deniers publics et de reddition des comptes.

 

Mes Chers Compatriotes,

 

J’ai choisi ce jour symbolique de la veille de la célébration de notre Indépendance, pour vous annoncer la création de notre Mouvement Politique qui se voudrait une organisation innovante au service du Sénégal. Pour ma part, je n’ai jamais été membre d’un parti politique, car je considère que la pratique politique doit s’arrimer à une éthique et à un sens aigu des responsabilités. Aujourd’hui, j’ai décidé de m’engager pour mon pays, pour améliorer les conditions de vie des sénégalaises et des sénégalais ; ceux qui vivent en ville mais aussi ceux qui vivent dans le monde rural et dans la Diaspora. Notre vocation c’est de faire la politique autrement et d’améliorer sensiblement les conditions de vie de nos compatriotes dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’emploi des jeunes, de l’agriculture, de la préservation de l’environnement, de l’accès à l’eau et à l’électricité entre autres. Une conférence de presse, une tournée nationale et internationale et une rentrée politique à Pikine et à Paris sont les évènements inscrits à notre Agenda. Si vous souhaitez devenir membre de notre mouvement ou créer une section du mouvement dans votre ville, merci de nous contacter par mail à nvsenegal@gmail.com.

Je vous invite à rejoindre massivement notre mouvement pour que nous démontrions que Nouvelle Vision pour le Sénégal est bel et bien la clé de l’alternance générationnelle et du  développement pour notre pays.

 

VIVE LE SENEGAL

VIVE L’AFRIQUE

ET VIVE NOUVELLE VISION POUR LE SENEGAL

 

Dr Alboury NDIAYE

Président du Mouvement Nouvelle Vision pour le Sénégal.

Liverpool, fin de saison pour Mané ?

Malgré un nouveau but décisif dans le derby de la Mersey contre Everton (3-1), Sadio Mané ne gardera pas un bon souvenir de ce duel entre les deux rivaux de Liverpool. Blessé au genou, l’attaquant des Reds pourrait manquer plusieurs semaines de compétition.

Les Reds s’offrent le derby

Ce lundi soir, la presse anglaise n’exclut pas l’idée que Mané  soit absent jusqu’à la fin de cette saison. L’attaquant a passé des examens qui n’ont pas été en mesure de révéler la nature exacte de sa blessure, et si une fracture des ligaments croisés reste peu probable, la possibilité que Mané soit absent plus d’un mois, l’est beaucoup plus. Alors que l’équipe de Jürgen Klopp s’apprête à aborder le sprint final en Angleterre, l’absence de son atout offensif numéro un serait très préjudiciable, comme la dernière Coupe d’Afrique des Nations l’a démontré. Auteur de 13 buts et 5 passes décisives depuis le début de saison, Mané est le joueur le plus décisif des Reds.
Samedi soir, Jurgen Klopp n’était pas très optimiste. « Il a mal, et ce n’est pas juste un coup. Quand on est rentré aux vestiaires, il était encore allongé. Il n’était pas bien », avait déclaré le technicien allemand.

source:goal

 

Vidéo-Gambie: Découverte des tombes secrètes de plusieurs personnes tuées par le régime de Jammeh

Des tombes secrètes de personnes tuées par le régime de Yahya Jammeh ont été découvertes par la police scientifique gambienne hier soir, dans la forêt de Tintiba.

L’enquête a été menée par une équipe d’experts et de médecins légistes. Dans la forêt de Tintiba, non loin de la zone de tir de Dumbuto, à Bwiam, on a identifié un endroit censé cacher les tombes des personnes accusées du coup de d’état du 30 décembre 2014. La police commencera à exhumer la tombe après avoir avisé les familles des victimes du 30 décembre pour demander leur présence sur les lieux.

Une autre fosse secrète où sont censés enterrés les restes du caporal Lania Tumani Jallow et Abdou Gaye, un homme d’affaires, a été découverte dans la forêt de Santanba près du village de Bajonkoto, à l’ouest de Bwiam.

Pour rappel, les deux hommes ont été enlevés et froidement tués par les « jungulars » de Yahya Jammeh, peu avant les élections présidentielles de décembre dernier. Les « jungulars » arrêtés et accusés de leur participation aux meurtres et aux enterrements secrets continuent d’aider la police de Gambie dans leurs enquêtes, a révélé le journaliste Frederick Tendeng dans son compte Facebook.

Westbrook très proche de la légende Oscar Robertson

Le meneur d’Oklahoma City se rapproche encore un peu plus du record légendaire d’Oscar Robertson et va bientôt devenir le roi du « triple double » en NBA. Dans les autres matchs de la soirée, 11e victoire de suite pour Golden State alors que LeBron James égale Abdul-Jabbar en enchaînant 787 matchs consécutifs, en marquant au moins dix points par match.

C’est encore une très belle nuit NBA pour Russell Westbrook qui fait trembler le record de la légende Oscar Robertson. Il pourrait même le dépasser cette semaine, s’il enchaîne les belles performances de ces derniers mois. Contre Charlotte, il s’est offert avec 40 points, 13 rebonds et 10 passes décisives son 40e « triple » en 76 matches, il ne lui en reste donc qu’un seul pour égaler le record, qu’il va réussir à mettre en éclats. Il se rapproche donc un peu plus du titre de MVP de la saison. Sa belle performance n’a pas empêché, la lourde défaite de son équipe à domicile face à Charlotte (113-101). OKC va donc devoir se contenter de la 6e place de la conférence Ouest.

LeBron James bat un record
Lui aussi veut marquer l’histoire et détient maintenant un nouveau record avec son club de Cleveland, qui est allé gagner une belle victoire à la fin des prolongations face à Indiana (135-130). « King James » a livré une très belle prestation et marque donc l’histoire avec cette statistique 787 matches consécutifs de saison régulière en marquant au moins dix points par match et dépasse donc la légende des LakersKareem Abdul-Jabbar.

Golden State enchaîne !
11e victoire de suite pour Golden State face à Washington cette nuit, une victoire 139 à 115. Un succès qui montre que l’équipe est très en forme avec sa star Stephen Curry qui a marqué 42 points, dont neuf paniers à trois points sur 14 tentés. Golden State est quasiment assuré de finir à la première place de la conférence Ouest (5 matches encore à disputer), ils comptent toujours 3,5 victoires d’avance sur le dauphin, San Antonio, vainqueur d’Utah (109-103).

NICOLAS PELLETIER

Les résultats de la nuit :
Toronto – Philadelphie 113 – 105
Brooklyn – Atlanta 91 – 82
Miami – Denver 113 – 116
Cleveland – Indiana 135 – 130 2 a.p.
La Nouvelle-Orleans – Chicago 110 – 117
Golden State – Washington 139 – 115
Milwaukee – Dallas 105 – 109
San Antonio – Utah 109 – 103
Oklahoma City – Charlotte 101 – 113
New York – Boston 94 – 110
LA Lakers – Memphis 108 – 103
Phoenix – Houston 116 – 123

LE SENEGAL, LE BURKINA FASO, LA GUINEE, LE TOGO ET LE MALI CONNECTES AU FREE ROAMING

C’est désormais effectif dans 5 pays de l’Union économique monétaire ouest africaine à savoir le Mali, le Burkina Faso, la Guinée, le Togo et le Sénégal. Abdou Karim Sall, Directeur général de l’autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a procédé hier jeudi 30 mars au lancement officiel du Free roaming dans les pays précités. Ce, à compter du 31 mars.

Sur les 7 pays signataires du protocole d’accord seule la Côte d’Ivoire, la Sierra Leone sont restées au quai, faute de n’avoir pas mis en place tout le dispositif nécessaire en place à date échue. A ce propos, le Dg de l’Artp de préciser : «La Côte d’Ivoire et la Sierra Leone n’étant pas prêtes, vont nous rejoindre plus tard. C’est juste un petit retard noté dans l’opérationnalisation du dispositif. Nous sommes confiants pour la suite des engagements, mais également pour les autres pays de l’Uemoa et de la Cdeao».

A compte de ce jour, «un sénégalais en territoire malien peut recevoir ses appels gratuitement. Donc, même s’il n’a pas de crédit et lorsqu’il est en prépayé, il pourra recevoir l’appel à partir du territoire sénégalais sans avoir à débourser un rond», a-t-il précisé. Poursuivant sa communication, il dira: «Nous allons continuer à travailler et avec les autres pays de la sous-région».  Le système free roaming s’adresse à tout citoyen desdits pays en déplacement du même espace roaming. Nous avons, au niveau de la sous-région ouest africaine, la libre circulation des personnes et des biens et il faudrait que l’on applique la libre circulation des télécommunications en créant ce qu’il faut appeler le «one area network». Cela permettra à un citoyen dans la zone communautaire de se déplacer sans avoir à payer de frais supplémentaire de roaming, a indiqué M. Sall.

Toujours selon lui : «La sous-région sera un seul réseau. Nous avons reçu les instructions de nos autorités, pour à travers le ‘’free roaming’’, permettre à la communauté ouest africaine, et à tous les citoyens de se déplacer librement sans pour autant faire face à une charge supplémentaire dans le domaine de l’utilisation des télécommunications»

Wagane Faye Media7.info

Martine Pinville, Secrétaire d’état auprès du Ministre de l’Economie et des Finances (France): l’entrepreunariat est un secteur pas toujours facile

MACKY SALL POUR L’ASSOUPLISSEMENT DES PROCÉDURES D’ACCÈS AU CRÉDIT

La réforme de la gouvernance financière mondiale doit prendre en compte l’assouplissement des procédures d’accès au crédit pour le financement des projets de développement, a estimé mardi le président de la République, Macky Sall.
« La marche vers l’émergence requiert une bonne cadence, et surtout, de la persévérance’’, a dit M. Sall qui introduisait mardi, à Abidjan, une communication, à l’ouverture de la deuxième Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA).
En dépit des progrès en cours, a-t-il reconnu, il y a encore du chemin à faire et des obstacles à franchir, sur le chemin de l’émergence.
« Il faut un allégement et une simplification des procédures pour le financement des projets’’, a conseillé Macky Sall pour qui cela se fera dans le respect des règles de la bonne gouvernance.
Il a souhaité que « les travaux de cette conférence contribuent à la recherche de solutions pratiques et opérationnelles à ces questions critiques’’.
‘’Regardons nos procédures pour avancer dans la bonne gouvernance, mais aussi dans l’efficacité’’, a-t- ajouté à l’endroit des chefs d’Etat participant aux travaux.
Il estime qu’il faut sans doute travailler davantage à une meilleure mobilisation des ressources internes du continent africain.
Macky Sall estime également qu‘’il faut rationaliser les dépenses publiques, pour créer davantage d’espaces budgétaires et contribuer au financement du développement, par nos propres moyens’’.
« Nous devons chaque année faire un effort dans le financement de l’investissement national, en développant la création de chaînes de valeur pour la transformation sur place, des produits locaux’’, a prôné le président Sall.
Il s’est ensuite appesanti sur la lutte contre l’invasion fiscale. « Nous y travaillons avec le G7 et l’OCDE pour que la richesse paie l’impôt là où elle est créée’’, a t- il indiqué.
De ce point de vue, « les anciennes législations fiscales doivent être revues, pour permettre aux pays de disposer des retombées de leurs ressources. C’est un combat qui n’est pas simple mais que nous devons mener ensemble‘’, a-t-il concédé.
Il a par ailleurs estimé que « l’émergence demande aussi une prise en charge immédiate des couches vulnérable ». ‘’C’est bien là la dimension de l’économie solidaire et inclusive’’, a-t-il conclu.
SOURCE : APS

LE SÉNÉGAL VA ABRITER LA 3E ÉDITION DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’ÉMERGENCE DE L’AFRIQUE EN 2019

 Le Sénégal va abriter, en 2O19, la troisième édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) a annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara.
M. Ouattara présidait la deuxième édition du CIEA, mardi, à Abidjan, en présence de ses homologues Macky Sall (Sénégal), Alpha Condé (Guinée) et Ellen Jonshon Sirleaf (Libéria).
 « Le Sénégal a réussi son modèle du Plan Sénégal émergent (PSE) qui est un modèle de développement auquel on peut s’inspirer », a déclaré le président ivoirien.
 « Je voudrais féliciter le président Macky Sall d’avoir adapté le PSE aux réalités sénégalaises parce qu’il ne faut pas tenter de reprendre ce qui a été fait ailleurs. Il faut adapter les plans et les propositions d’émergence, à notre contexte socioculturel. Ceci est essentiel », a soutenu Alassane Ouattara.
 « C’est ce que nous avons essayé de faire en Côte d’Ivoire en commençant, avec la sortie de crise, à mettre en place un programme présidentiel d’urgence qui a essayé de traiter les questions urgentes liées à la crise », a souligné le président ivoirien, avant d’inviter les pays africains à faire en sorte que « la croissance profite au plus grand nombre ».
 « Nous devons pousser plus loin pour que le contient africain puisse avoir une croissance plus forte et des performances raisonnables », a-t-il dit.
 Selon Alassane Ouattara, l’édition 2017 de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique, axée sur le thème de ’’la mise en œuvre des plans d’émergence », devrait contribuer à la mise en œuvre des recommandations de la 1ère édition.
 Cette rencontre était l’occasion pour les chefs d’Etat présents à cette plateforme d’échanges, de présenter chacun leur modèle de développement.
De l’envoyée spéciale de l’APS : Sokhna Bator Sall 

LANCEMENT DES JOURNÉES ÉCONOMIQUES ET COMMERCIALES SÉNÉGALO-TOGOLAISES, MERCREDI

 Les journées économiques et commerciales sénégalo-togolaises seront lancées, mercredi à partir de 9h 30, à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), indique un communiqué transmis à media7

 Le hall de l’institution consulaire de Dakar accueillera pendant 3 jours cette rencontre d’échanges entre les deux pays, précise le communiqué.

ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC LE PRÉSIDENT À GENÈVE : « On ne peut pas nier le fait qu’il y a dialogue au Sénégal… L’affaire Khalifa Sall ! Que ce soit au Sénégal ou ici, je n’en parle pas »

Fraichement sorti du panel organisé, ce mercredi à Genève, par le CIRID, instituant le Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique, le Chef de l’Etat Sénégalais a accepté de répondre aux questions de Dakaractu.
Une occasion pour lui de s’estimer heureux de voir que ses efforts dans le sens d’instaurer au Sénégal un dialogue multiforme sont reconnus par une structure internationale aussi prestigieuse que le « Centre Indépendant de Recherches et d’Initiatives pour le Dialogue ». Entre autres déclarations, l’hôte de la Suisse dira se réjouir du « choix porté sur ma personne » avant de confier que cette décision résulte d’efforts consentis de la part de son régime depuis 2012.

« Ils ont pris cette décision au lendemain de la tenue du premier dialogue national le 28 mai 2016 et je pense que cela a été plutôt un signe d’encouragement pour moi à poursuivre dans la voie du dialogue. Et, comme j’ai eu à le dire, tout à l’heure, le dialogue est une dimension globale. Il y a naturellement le dialogue politique, il y a le dialogue interreligieux et il y a le dialogue tout court… La promotion du dialogue est une vertu que nous devons tous cultiver pour plus d’apaisement dans les cœurs et dans les esprits ».

A la question si ce dialogue, pour lequel il est distingué, n’est pas davantage théorie que pratique, le Président de la République se voudra clair. « Le dialogue est pratique. On peut ne pas être d’accord sur certains aspects… Ce n’est pas le format qui est déterminant. Sur les questions politiques, nous allons vers des élections. Nous avons fait la refonte du fichier électoral », confiera-t-il. Il précise en passant que c’est sur la base de ce dialogue que cette refonte a été rendue possible.

Il rappelle que « le dialogue, c’est aussi de constater les convergences et de les consolider. On ne peut pas nier le fait qu’il y a dialogue au Sénégal. L’essentiel, c’est de se parler quand on n’a pas les mêmes points de vue ».

Interpellé sur l’affaire Khalifa Sall, le Président Sall dira qu’il s’agit d’une affaire pendante devant le justice et que, par conséquent, il n’en parlera pas, ni au Sénégal, ni à Genève. ENTRETIEN …

source:  news

Facebook login by WP-FB-AutoConnect