Home » Europe

Europe

Élection française : Ousmane Tanor Dieng soutient-il Emmanuel Macron ?

Le Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales est en France depuis quelques jours. Et le Secrétaire Général du PS a vécu les derniers jours de la campagne électorale. On le voit ici en compagnie d’Emmanuel Macron, qualifié pour le deuxième tour de la Présidentielle. Ousmane Tanor Dieng le soutiendra t-il contre Marine Le Pen? Pas difficile de répondre à cette question.

 

Lionel Messi, 500 buts marqués sous les couleurs du Barça

Grand artisan de la victoire du Barça dans le Clasico, Lionel Messi en a profité pour soigner ses statistiques personnelles.

 

Lionel Messi a le sens du spectacle. L’Argentin s’est ainsi offert le luxe d’atteindre la barre incroyable des 500 buts inscrits sous les couleurs blaugranas à l’occasion d’un Clasico contre le rival du Real Madrid. Et pour bonifier l’exploit, ce but a été inscrit à la 92e minute de jeu, scellant la victoire du FC Barcelone (3-2). Du Messi dans le texte qui valait bien une petite provoc’ face aux tribunes madrilènes.

Zinedine Zidane : «Félicier Messi, point barre !»

VIDEO LIGA – Questionné sur l’incroyable performance de Lionel Messi, auteur d’un doublé lors du Clasico remporté par le Barça sur la pelouse du Real Madrid dimanche soir (2-3), Zinedine Zidane n’a pas souhaité s’épancher. «Il joue dans le camp d’en face, il a mis ses occasions, pas nous», a laconiquement commenté le technicien madrilène au sujet de la star catalane. (L’Equipe 24/24)

 

Alexandre Lacazette négocie t-il bien les grands soirs ?

Le deuxième meilleur buteur de L1 est-il vraiment moins bon lors des grands matches, comme sa réputation le dit ? Coup de projecteur sur ses deux dernières saisons avant le déplacement de C3 face au Besiktas.

 

Il a beau squatter depuis trois saisons les sommets du classement des meilleurs buteurs du Championnat, Alexandre Lacazette traîne derrière ses lauriers une ou deux étiquettes qui le plombent un peu. Celle d’un attaquant aux stats gonflées par les penalties, et surtout peu en verve lors des grands-rendez-vous. Le genre d’idées reçues qui peuvent entraver une carrière internationale, en somme, surtout quand le sélectionneur national vient vous superviser lors de ces affiches.

2Le nombre de buts inscrits face au Top 3 cette saison.

En L1 : plus habile quand ce n’est pas le Top 5, mais …

Oui, cette saison, Alexandre Lacazette n’a pas particulièrement brillé face aux «gros». Mais il n’a pas démérité non plus, si on excepte le match aller face au PSG au Parc (1-2, 14e journée) où il était attendu et a traversé la rencontre dans une certaine neutralité (qui lui a valu un 4 dans nos colonnes). On ne l’a vu que trente minutes face à Nice lors de la session aller (0-2, 9e journée), il a ouvert le score face au PSG au Parc des Princes (1-2, 30e journée) et il a encore marqué face à Monaco (3-1, 18e journée), ce qui a fait oublier ses contres mal négociés et son penalty arrêté par Subasic). Bref, un bilan très correct quand on mentionne le doublé inscrit contre Marseille (3-1, 21e journée).

Compétition Top 5 Ligue 1 Hors Top 5 Ligue 1
% de duels gagnés 41.4 41.8
Décisif toutes les x minutes 218 72
Tirs par match 1.3 3.3
Un but toutes les x minutes 218 79

Sur la scène européenne : triste C1

Son bilan en C1 cette saison s’avère, en revanche, plutôt famélique : un but en quatre soirées mais surtout une impression globale très médiocre. Pas un match où l’attaquant lyonnais n’a pu exposer son talent : un penalty raté qui coûte cher face à la Juventus lors de la session aller (comme face à la Gantoise la saison précédente), un manque de mordant remarqué et une énorme occasion gâchée à la 90e+4 au retour face aux Bianconeri, une prestation assez neutre face au Dynamo Zagreb (1-0 et 5 dans nos colonnes) puis une soirée encore plus terne face au FC Séville où il a touché très peu de ballons (0-0).

Une saison dans la tonalité de la précédente (deux buts en six matches) : l’avant-centre de l’OL avait commencé son voyage européen par deux soirées compliquées face à la Gantoise (1-1, le fameux penalty manqué) et Valence (0-1). Il avait surnagé lors de la déroute collective (1-3) à Saint-Pétersbourg, mais avait été beaucoup moins tranchant lors de la session retour (0-2), comme lors de la réception de La Gantoise (1-2). Le dernier match contre Valence lui avait toutefois permis d’inscrire son deuxième but dans la compétition (2-0).

5Le nombre de buts inscrits en 18 matches de Ligue des champions.

En Ligue Europa, en revanche, l’attaquant lyonnais s’en sort mieux : étincelant et acclamé au Parc OL face à l’AZ Alkmaar (un doublé à l’aller), il a connu un vrai déclic lors de la session aller face à la Roma, passeur et buteur décisif (4-2), quand il a sombré comme son équipe (zéro frappe tentée) au retour. Il n’a pas démérité face au Besiktas (2-1) même s’il n’a pas su concrétiser la grosse occasion qu’il s’est procuré en seconde période. Dans les tribunes, comme il l’était pour la réception de la Roma, Didier Deschamps en a sûrement pris bonne note.

Bruno Genesio : «Il faudra marquer»

VIDEO FOOT – Malgré une semaine difficile, les Lyonnais doivent se remobiliser avant d’affronter le Besiktas ce jeudi en quart de finale retour de la Ligue Europa. «Le match le plus important de notre saison» a indiqué Bruno Genesio en conférence de presse. (L’Equipe 24/24)

 

Bayern Munich : pas d’opération pour Manuel Neuer

Le gardien du Bayern Munich Manuel Neuer ne va pas être opéré, après s’être fracturé le métatarse du pied gauche contre le Real Madrid, mardi soir.

 

Absent jusqu’à la fin de la saison, en raison d’une fracture à un métatarse du pied gauche contractée contre le Real Madrid (2-4 a.p.) mardi, Manuel Neuer ne sera pas opéré. Le gardien allemand du Bayern Munich va être traité sans chirugie, comme l’a expliqué le club dans un communiqué.

Emmanuel Macron : « Le porno ? Ca fait partie de la vie ! »

Dans une interview (décalée) au site « Konbini », Emmanuel Macron se confie sur d’importants sujets tels que ses goûts musicaux, son style vestimentaire ou même le porno !

De nombreux politiques l’ont compris : pour conquérir le cœur des Français – et obtenir leur vote – il faut parfois savoir innover . Nos dirigeants n’hésitent donc plus à accorder des interviews totalement décalées où, loin de parler des sujets sérieux habituels, ils se laissent aller à quelques confessions intimes… et souvent surprenantes.

Après Jean-Luc Mélenchon et son quinoa , Bruno Le Maire et sa brique de jus de fruit ou encore NKM et son jambon-beurre , voici venir Emmanuel Macron et sa banquette de veau !

Dans « l’interview hashtag » du site Konbini , publiée jeudi 2 février, l’ancien ministre de l’Economie multiplie en effet les révélations étonnantes. Et s’il parle nourriture, le candidat à la présidentielle répond également à d’autres questions cruciales que tout le monde se pose comme par exemple ses goûts musicaux, très différents de ceux de son épouse Brigitte . « Moi, c’est plutôt Léo Ferré, Jacques Brel et Charles Aznavour… Mais ma femme, elle préfère Vianney ! C’est un peu paradoxal mais c’est vrai », confie ainsi Emmanuel Macron .

Au cours de cet entretien, le fondateur d’En Marche ! explique aussi qu’il est conscient d’avoir un look « pas super original » (« J’ai des contraintes », dit-il) mais assure qu’il n’a « rien contre les t-shirts ». Et le meilleur pour la fin : que pense-t-il du porno ? « Ca fait partie de la vie ! », se contente de répondre Emmanuel Macron avec un petit rire gêné.

Closer

 

Ligue des champions : Ronaldo atomise le Bayern, le Real et l’Atletico en demies

Vainqueur à l’aller sur la pelouse du Bayern Munich (1-2), le Real Madrid a eu besoin des prolongations et d’un Cristiano Ronaldo décisif – auteur d’un triplé – pour venir à bout du Bayern Munich (4-2, a.p.). L’Atletico, lui, a maîtrisé Leicester.

C’est presque une tradition désormais… tout Madrid est au rendez-vous des demi-finales de la Ligue des champions ! Le Real est venu à bout du Bayern en prolongation (4-2, a.p.) grâce à un triplé de Ronaldo, qui a atteint puis dépassé la barre des 100 buts en C1, tandis que l’Atletico a été solide à Leicester (1-1) en quart de finale retour.

Les Merengue deviennent ainsi le premier club à rejoindre pour la septième fois d’affilée le dernier carré de la plus prestigieuse des Coupes d’Europe.

La partie, intense, s’est dénouée après la pause, marquée en tribunes par quelques nouveaux incidents sporadiques entre supporters allemands et policiers espagnols.

Robert Lewandowski a décanté la rencontre sur penalty (53) ; malheureusement pour Carlo Ancelotti, les Madrilènes ont pu égaliser grâce à Ronaldo (76). Mais l’habituel sauveur Sergio Ramos, poussé à la faute par le buteur polonais, a marqué contre son camp dans la foulée (78), envoyant les deux formations en prolongation. L’expulsion dans la foulée de Vidal (84) a cependant porté un coup au moral des Allemands.

Immense Cristiano Ronaldo

Un triplé de « CR7″, qui avait déjà frappé deux fois en Allemagne et compte désormais 101 buts en C1, a permis aux tenants du titre d’éviter le drame : d’une puissante volée du gauche (105), puis en reprenant une offrande de Marcelo (109), la star portugaise a encore brillé, avant que Marco Asensio n’enfonce le clou (4-2, 112).

Même si le deuxième but de Ronaldo, inscrit en position de hors-jeu, risque de faire jaser.

L’Atletico au métier

À Leicester, l’ouverture du score dès la 26e minute de Niguez a rendu très difficile la tâche des « Foxes », battus à l’aller en Espagne (1-0). L’égalisation de Jamie Vardy (61) n’y aura rien fait : les Colchoneros de Diego Simeone se qualifient pour les demies pour la troisième fois en quatre ans.

Mercredi, Barcelone essaiera contre la Juventus d’égaler le record de son grand rival madrilène à condition de réaliser une nouvelle « remontada » après celle contre le Paris SG au tour précédent et la large défaite (3-0) à l’aller.

Monaco recevra lui Dortmund nanti d’un avantage non négligeable ramené d’Allemagne (3-2) lors d’un match qui s’était disputé dans des conditions particulières et surtout moins de 24 heures après des explosions qui avaient touché le bus du Borussia alors qu’il ralliait son stade. Une nouvelle fois, l’émotion pourrait être au rendez-vous en tribunes.

Avec AFP

 

Dortmund-Monaco reporté ce mercredi à 18h45, le bus allemand visé par 3 explosions

bbfdd

 

Des vitres brisées
Les trois charges explosives ont fait voler en éclats des vitres du bus du Borussia. «Nous nous sommes tous mis au sol. Nous ne savions pas ce qu’il venait de se passer», a confié le gardien suisse Roman Bürki. (Reuters)
8aa5f

 

Le regard inquiet de Thomas Tuchel, l’entraîneur du Borussia, aux abords du bus de son équipe. Son gardien Roman Bürki a décrit «une énorme explosion» et un évident état de choc. 562ab

Les secours sur les lieux
Policiers et secouristes sur les lieux des explosions, non loin de l’hôtel des joueurs du Borussia Dortmund. Légèrement touché à un bras, Marc Bartra a été transporté à l’hôpital.

bcdcc

Des supporters du Borussia dans l’attente
Une réunion de crise s’est tenue dans les couloirs du stade avant que le report du match à mercredi (18h45) ne soit annoncé aux supporters des deux équipes.

697a5

Des messages dans le stade
Le club allemand a tenu les supporters des deux camps informés via les écrants géants du Signal Iduna Park.

1cc7a

Les supporters de Monaco solidaires
Solidaires, les supporters de Monaco ont scandé des «Dortmund, Dortmund» lorsqu’ils ont appris que le bus des joueurs du Borussia avait été endommagé par des explosions.

Les Monégasques à l’entraînement
Une fois les supporters évacués du stade, les joueurs de Monaco ont pénétré sur la pelouse à 21h17, pour y effectuer une séance d’entraînement.

 

Une séance de 50 minutes
Radamel Falcao (à l’image) et ses coéquipiers se sont entraînés durant 50 minutes, sans véritable mise en place.

 

Un hashtag pour un logement
Sur les réseaux sociaux, un hashtag (#bedforawayfans) a été lancé pour les supporters monégasques en quête d’un lit pour la nuit. Ils sont trois mille à avoir fait le déplacement à Dortmund.

 

Mamadou Niang veut revenir à l’OM

Mamadou Niang, l’ancien attaquant de Marseille, aimerait avoir un rôle au sein de l’OM de Frank McCourt, comme il l’a confié à La Provence.

Marseillais entre 2005 et 2010, Mamadou Niang rêve d’un retour à l’OM. Mais pas comme joueur. L’ancien attaquant de 37 ans aimerait être associé au projet du nouveau propriétaire, Frank McCourt, comme il l’a indiqué dans un entretien accordé au journal La Provence. «L’OM est mon club de coeur, j’aimerais par-dessus tout faire partie du nouveau projet, a-t-il ainsi déclaré. Le président sait ce qu’il fait. Si j’ai l’opportunité de réintégrer l’OM un jour, je le ferai avec grand plaisir.»

 «J’espère que Bafé Gomis va rester»

Si Jacques-Henri Eyraud, le président, répond à son appel du pied, Niang a déjà quelques idées. Tout d’abord pour lui, il est impensable de laisser partir Bafétimbi Gomis. « »Bafé », je le connais très bien, je l’aime beaucoup, a rappelé Niang. C’est un grand attaquant, il a fait parler son expérience à de nombreuses reprises et maintenu l’OM à flots, estime Niang. (…) Je sais qu’il a envie de rester, parce qu’il aime cette ville et ce club. Il l’a toujours dit, même quand il était à Saint-Étienne. (…) Il a souvent été critiqué à tort, mais il a su faire taire les critiques. J’espère vraiment qu’il va rester.»

«Payet est trop introverti»

Ensuite, il recruterait des «tauliers» pour épauler Dimitri Payet. «C’est un très bon joueur, tout le monde le sait. (…) Mais il doit être impérativement épaulé par des joueurs de caractère, pense Niang.(…) Il est très réservé sur le terrain. Lui, il parle avec ses pieds, a une technique sublime, sait orienter le jeu et tirer les coups francs à merveille. Il est toutefois trop introverti et a besoin d’avoir un Lassana Diarra à ses côtés.»

 

Ce que l’on sait des explosions ayant touché le bus de Dortmund et du report du match contre Monaco

Une «grave attaque à l’explosif» a touché le bus de Dortmund, blessant au moins un joueur. Le quart de finale a été reporté mercredi.

 

Que s’est-il passé mardi soir avant Dortmund-Monaco ?

Peu après le départ du bus du Borussia de son hôtel en direction du stade mardi, vers 19h15, trois explosions se sont produites sur la route principale où il circulait, à une dizaine de kilomètres du Signal Iduna Park. «Après les explosions, nous sommes tous mis au sol. Nous ne savions pas ce qu’il venait de se passer. La police est rapidement arrivée sur les lieux. Nous sommes tous choqués», a témoigné le gardien suisse Roman Bürki.

La situation géographique des explosions. (L'Equipe) 
La situation géographique des explosions. (L’Equipe)

La police allemande a précisé mardi soir qu’il s’agissait «d’une attaque grave et sérieuse à l’explosif». Les charges auraient pu être dissimulées dans une haie bordant la route. Mais à ce stade, les autorités affirment ne détenir «aucun élément» laissant penser que les détonations soient d’origine«terroriste». Lors d’une conférence de presse en fin de soirée, les responsables de l’enquête ont révélé qu’une «lettre» avait été retrouvée à proximité du lieu des explosions. «Son authenticité est en cours de vérification» ont-ils ajouté.

 Quels sont les blessés ?

Une seule personne a été blessée. Il s’agit de l’international espagnol Marc Bartra. Le président du Borussia l’a confirmé en début de soirée, en précisant que le joueur «était touché au bras», sans doute par des éclats de verre. Il a été transporté à l’hôpital et opéré du poignet.

Où sont les joueurs de Dortmund et de Monaco ?

Les joueurs du club allemand ont été «mis en sécurité» peu après à leur hôtel. Les joueurs monégasques étaient quant à eux déjà au Signal Iduna Park lorsque l’information a été connue. Ils y sont restés jusqu’en fin de soirée, après avoir effectué un entraînement de 50 minutes dans le stade vide en milieu de soirée.

Pourquoi le match a été reporté à mercredi ?

Peu après 20h30 mardi soir, alors que le stade était encore plein, les autorités ont annoncé le report du quart de finale aller de Ligue des champions à mercredi, 18h45. Une réunion de crise s’était tenue immédiatement après les explosions, réunissant les autorités locales, l’Uefa et les représentants des clubs. Les Monégasques ont appuyé une demande de report rapide, afin de préserver leur calendrier chargé. L’ASM a fait savoir dans la soirée, par la voix de son directeur de la communication, qu’elle souhaitait jouer leur match de L1 samedi à 21 heures (contre 17h pour le moment). Une réponse doit leur être faite mercredi midi.

Où sont les supporters ?

Le stade a été évacué lentement et calmement après l’annonce du report. Les supporters monégasques ont été les derniers à sortir du Signal Iduna Park. Le Borussia a appelé les supporters français qui avaient besoin d’un logement à faire appel à la solidarité des fans allemands, en utilisant le hashtag #bedforawayfans. Les billets du match restent valables pour la rencontre de mercredi.

 

 

Nice revient sur Paris et Monaco

C8b6i-fXcAY4MMO.jpg-largeNice s’est imposé face au Bordeaux (2-1), dimanche soir en clôture de la 31e journée de Ligue 1 et revient sur le PSG et Monaco, qui étaient mobilisés par la finale de la Coupe de la Ligue, remportée 4-1 par les Parisiens. Les Girondins, l’équipe en forme du moment, avait pourtant ouvert la marque par Laborde (9e). Mais Balotelli a égalisé sur un penalty très généreux (16e) et Eysseric a inscrit le but de la victoire (27e) d’une frappe aussi soudaine que superbe.

L’avant-match : Les Girondins peuvent-il gagner à l’Allianz Riviera ?

Le contexte est très tendu pour la fin du championnat. Nice n’a pas le droit à l’erreur contre Bordeaux. Une défaite des Aiglons ce dimanche mettrait fin aux espoirs de titre et de deuxième place occupée par le PSG.

En revanche, en cas de succès, Nice reviendrait à un point des Parisiens qui ne jouent pas pour cause de finale de Coupe de la Ligue. Niveau dynamique, les Niçois n’ont plus perdu en championnat depuis le début du mois de janvier face à Monaco. Depuis cette défaite, Lucien Favre et ses hommes ont pris 15 points sur 21 possibles. Les rouge et noir n’ont jamais connu la défaite à domicile cette saison.

La star Mario Balotelli a désormais un peu plus de mal. Mais il marque en moyenne deux buts par match à l’Allianz Riviera. A l’inverse, Nice compte encore beaucoup de blessés, Cyprien, Baysse, Pléa, Obbadi et Walter sont à l’infirmerie.

Bordeaux ne vient pas en touriste

Les Girondins de Bordeaux viennent sur la Côte d’Azur avec un objectif, faire tomber les coéquipiers de Younès Belhanda pour la première fois de la saison à domicile. Pour cela, ils auront besoin du Brésilien Malcolm, actuel meilleur buteur du club à l’extérieur avec trois réalisations.

Côté stat, cette saison, les Bordelais ont perdu 3 fois à l’extérieur. Même si cela est anecdotique, ils sont invaincus sous l’ère de Stéphane Martin (nouveau président du club). Pour le reste, Jocelyn Gourvennec et son 11 se déplaceront chez les Aiglons sans Toulalan, Sankharé et Thomas Touré forfait pour le match.

Malgré ces blessures il faut s’attendre à un match avec des buts car depuis deux ans, quatre buts par rencontre sont inscrits au minimum lors des confrontations entre Nice et Bordeaux. On pourrait donc s’attendre à un match assez offensif dimanche soir comme on l’avait eu la saison dernière. L’OGC Nice avait écrasé son adversaire 6-1, grâce notamment à un Ben Arfa en état de grâce. Sans doute que les marine et blanc ont gardé ce douloureux souvenir dans un coin de leur tête et voudront laver l’affront.

SOURCE: SPORT.FR

Facebook login by WP-FB-AutoConnect