Home » Dossiers

Dossiers

PLAN STRATÉGIQUE 2016 – 2020 DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME AU SÉNÉGAL VERS L’ACCÉLÉRATION DU CONTRÔLE DU PALUDISME EN VUE DE SA PRÉ -ÉLIMINATION

Un Sénégal émergent avec 0% de paludisme à l’horizon 2025 tel est l’objectif que s’est fixe le Programme National de Lutte contre le paludisme.

Cet objectif a été porte à la connaissance des medias suite à un point de presse.

Le plan stratégique 2016 – 2020 de lutte contre le paludisme au Sénégal est résolument engage vers l’accélération du contrôle du paludisme en vue de sa pré -élimination d’où la vision  « Un Sénégal émergent sans paludisme, pour un développement durable ».

Selon Dr Omar Sarr coordinateur du programme national de lutte contre le paludisme le Sénégal a enregistré d’importants progrès en matière  d’accès et utilisation des moustiquaires imprégner à longue durée et cela grâce notamment aux  campagnes répétées de distribution de masse en campagne CU et la mise en œuvre de la distribution de proximité.

8 500 000 moustiquaires ont été distribuées en 2016 pour réduire les cas de paludisme’ au Sénégal. Mais étant insuffisant ils ont décidés de mettre un plan stratégique de traitement gratuit dans 6 régions du Sénégal que sont : Sedhiou Tambacounda Kolda  Matam Kaolack et Diourbel prévoyant de l’élargir dans les autres régions  du pays.

Rappelons que cette rencontre a été initiée en prélude à la célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme qui sera organisée le 25 avril  2017 à Kaolack.

Wagane Faye Media7.Info  

Dortmund-Monaco reporté ce mercredi à 18h45, le bus allemand visé par 3 explosions

bbfdd

 

Des vitres brisées
Les trois charges explosives ont fait voler en éclats des vitres du bus du Borussia. «Nous nous sommes tous mis au sol. Nous ne savions pas ce qu’il venait de se passer», a confié le gardien suisse Roman Bürki. (Reuters)
8aa5f

 

Le regard inquiet de Thomas Tuchel, l’entraîneur du Borussia, aux abords du bus de son équipe. Son gardien Roman Bürki a décrit «une énorme explosion» et un évident état de choc. 562ab

Les secours sur les lieux
Policiers et secouristes sur les lieux des explosions, non loin de l’hôtel des joueurs du Borussia Dortmund. Légèrement touché à un bras, Marc Bartra a été transporté à l’hôpital.

bcdcc

Des supporters du Borussia dans l’attente
Une réunion de crise s’est tenue dans les couloirs du stade avant que le report du match à mercredi (18h45) ne soit annoncé aux supporters des deux équipes.

697a5

Des messages dans le stade
Le club allemand a tenu les supporters des deux camps informés via les écrants géants du Signal Iduna Park.

1cc7a

Les supporters de Monaco solidaires
Solidaires, les supporters de Monaco ont scandé des «Dortmund, Dortmund» lorsqu’ils ont appris que le bus des joueurs du Borussia avait été endommagé par des explosions.

Les Monégasques à l’entraînement
Une fois les supporters évacués du stade, les joueurs de Monaco ont pénétré sur la pelouse à 21h17, pour y effectuer une séance d’entraînement.

 

Une séance de 50 minutes
Radamel Falcao (à l’image) et ses coéquipiers se sont entraînés durant 50 minutes, sans véritable mise en place.

 

Un hashtag pour un logement
Sur les réseaux sociaux, un hashtag (#bedforawayfans) a été lancé pour les supporters monégasques en quête d’un lit pour la nuit. Ils sont trois mille à avoir fait le déplacement à Dortmund.

 

Ce que l’on sait des explosions ayant touché le bus de Dortmund et du report du match contre Monaco

Une «grave attaque à l’explosif» a touché le bus de Dortmund, blessant au moins un joueur. Le quart de finale a été reporté mercredi.

 

Que s’est-il passé mardi soir avant Dortmund-Monaco ?

Peu après le départ du bus du Borussia de son hôtel en direction du stade mardi, vers 19h15, trois explosions se sont produites sur la route principale où il circulait, à une dizaine de kilomètres du Signal Iduna Park. «Après les explosions, nous sommes tous mis au sol. Nous ne savions pas ce qu’il venait de se passer. La police est rapidement arrivée sur les lieux. Nous sommes tous choqués», a témoigné le gardien suisse Roman Bürki.

La situation géographique des explosions. (L'Equipe) 
La situation géographique des explosions. (L’Equipe)

La police allemande a précisé mardi soir qu’il s’agissait «d’une attaque grave et sérieuse à l’explosif». Les charges auraient pu être dissimulées dans une haie bordant la route. Mais à ce stade, les autorités affirment ne détenir «aucun élément» laissant penser que les détonations soient d’origine«terroriste». Lors d’une conférence de presse en fin de soirée, les responsables de l’enquête ont révélé qu’une «lettre» avait été retrouvée à proximité du lieu des explosions. «Son authenticité est en cours de vérification» ont-ils ajouté.

 Quels sont les blessés ?

Une seule personne a été blessée. Il s’agit de l’international espagnol Marc Bartra. Le président du Borussia l’a confirmé en début de soirée, en précisant que le joueur «était touché au bras», sans doute par des éclats de verre. Il a été transporté à l’hôpital et opéré du poignet.

Où sont les joueurs de Dortmund et de Monaco ?

Les joueurs du club allemand ont été «mis en sécurité» peu après à leur hôtel. Les joueurs monégasques étaient quant à eux déjà au Signal Iduna Park lorsque l’information a été connue. Ils y sont restés jusqu’en fin de soirée, après avoir effectué un entraînement de 50 minutes dans le stade vide en milieu de soirée.

Pourquoi le match a été reporté à mercredi ?

Peu après 20h30 mardi soir, alors que le stade était encore plein, les autorités ont annoncé le report du quart de finale aller de Ligue des champions à mercredi, 18h45. Une réunion de crise s’était tenue immédiatement après les explosions, réunissant les autorités locales, l’Uefa et les représentants des clubs. Les Monégasques ont appuyé une demande de report rapide, afin de préserver leur calendrier chargé. L’ASM a fait savoir dans la soirée, par la voix de son directeur de la communication, qu’elle souhaitait jouer leur match de L1 samedi à 21 heures (contre 17h pour le moment). Une réponse doit leur être faite mercredi midi.

Où sont les supporters ?

Le stade a été évacué lentement et calmement après l’annonce du report. Les supporters monégasques ont été les derniers à sortir du Signal Iduna Park. Le Borussia a appelé les supporters français qui avaient besoin d’un logement à faire appel à la solidarité des fans allemands, en utilisant le hashtag #bedforawayfans. Les billets du match restent valables pour la rencontre de mercredi.

 

 

Stade Lat Dior de Thiès : L’homme d’affaires Mbaye Faye au cœur d’un scandale de plus d’un milliard

L’homme d’affaires, Mbaye Faye, a été primé lors de la dernière série des cauris d’or. Mais l’entrepreneur sénégalais est au cœur d’un vrai scandale concernant le stade Lat Dior de Thiès. Le premier ministre, Mahammed Dionne avait présidé le démarrage des travaux il y a deux ans, en 2015 et le stade devait être disponible dans les six mois. Mais depuis lors, rien. Après avoir encaissé un contrat de 1 milliard 85 millions pour la réfection du stade, il n’a fait que changer la toiture de la tribune principale, changer la grille de protection et commencé d’éphémères travaux dans les vestiaires. Sur place, seuls quelques ouvriers s’activent et depuis lors, les thiessois réclament le stade en vain. Il devait agrandir la tribune, mettre une pelouse en gazon naturel et reprendre les projecteurs. Mais rien n’a été fait. Et aux dernières nouvelles, il réclame à l’Etat du Sénégal, la somme de 550 millions de francs pour terminer la pelouse. L’affaire est d’autant plus grave que les thiessois connaissent bien Mbaye Faye, car lors des chantiers de Thiès, il avait en charge la réfection du stade Maniang Soumaré. Il a construit une tribune en très mauvais état aujourd’hui et s’est permis de jeter les gravats sur le terrain. Une tribune dont les vestiaires n’ont jamais été fonctionnels et que la mairie de Thiès tente de reprendre aujourd’hui.
Mais le cas de Mbaye Faye est encore plus grave. Il a été remarqué que depuis l’avènement de Macky Sall, il est l’unique entrepreneur à gagner les marchés de réfection des stades : Leopold Sédar Senghor, Demba Diop, Alassane Djigo, Amadou Barry et bien d’autres ont été captés par son entreprise CSTP (Compagnie sénégalaise de travaux publics). Il est très proche de l’actuel ministre des sports, Mactar Bâ et sont souvent vus ensemble dans des manifestations publiques. Selon nos informations, les appels d’offres du secteur sont taillés à sa mesure et comme un retour d’ascenseur, l’interessé a rallié la coalition Bennoo Bokk Yakaar et a organisé récemment un grand meeting à Ngoudiane, dans le département de Thiès d’où il est originaire. A la fin des années 90, il avait rallié le parti socialiste et faisait partie de la garde rapprochée de Ousmane Tanor Dieng et cela lui avait valu à l’époque déjà plusieurs chantiers de réfection de stades sous la gouvernance des socialistes.

Présidentielle de 2019 : Aissata Tall candidate

Aissata Tall sera candidat à la prochaine présidentielle. En marge d’une visite à Pikine à son chauffeur et collaborateur de très longue date, Amadou Diop,  le maire de Podor en a fait l’annonce.

«En 2007, des gens l’ont demandé de me présenter à l’élection présidentielle. Je leur ai répondu que ce n’était pas encore le moment. En 2012, des gens m’ont encore demandé de me présenter, je leur ai rétorqué la même chose. Mais, je pense maintenant qu’il est encore temps que je me présente. Le moment est pour moi venu de le faire», a déclaré la maire de Podor.

L’ancienne ministre et égérie du Parti socialiste (Ps) compte lancer, le 8 avril prochain, son mouvement dénommé «Osons l’avenir». En froid avec la direction du Ps ces dernières années, elle est en retrait des activités de la formation socialiste.

News

LE SÉNÉGAL VA ABRITER LA 3E ÉDITION DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’ÉMERGENCE DE L’AFRIQUE EN 2019

 Le Sénégal va abriter, en 2O19, la troisième édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) a annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara.
M. Ouattara présidait la deuxième édition du CIEA, mardi, à Abidjan, en présence de ses homologues Macky Sall (Sénégal), Alpha Condé (Guinée) et Ellen Jonshon Sirleaf (Libéria).
 « Le Sénégal a réussi son modèle du Plan Sénégal émergent (PSE) qui est un modèle de développement auquel on peut s’inspirer », a déclaré le président ivoirien.
 « Je voudrais féliciter le président Macky Sall d’avoir adapté le PSE aux réalités sénégalaises parce qu’il ne faut pas tenter de reprendre ce qui a été fait ailleurs. Il faut adapter les plans et les propositions d’émergence, à notre contexte socioculturel. Ceci est essentiel », a soutenu Alassane Ouattara.
 « C’est ce que nous avons essayé de faire en Côte d’Ivoire en commençant, avec la sortie de crise, à mettre en place un programme présidentiel d’urgence qui a essayé de traiter les questions urgentes liées à la crise », a souligné le président ivoirien, avant d’inviter les pays africains à faire en sorte que « la croissance profite au plus grand nombre ».
 « Nous devons pousser plus loin pour que le contient africain puisse avoir une croissance plus forte et des performances raisonnables », a-t-il dit.
 Selon Alassane Ouattara, l’édition 2017 de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique, axée sur le thème de ’’la mise en œuvre des plans d’émergence », devrait contribuer à la mise en œuvre des recommandations de la 1ère édition.
 Cette rencontre était l’occasion pour les chefs d’Etat présents à cette plateforme d’échanges, de présenter chacun leur modèle de développement.
De l’envoyée spéciale de l’APS : Sokhna Bator Sall 

Quand le nu prend ses quartiers au Grand Théâtre !

Notre société souffre d’une sérieuse crise d’identité et c’est peu dire. il n’est que de voir cette déferlante exhibitionniste qui a cours dans tous les domaines, internet, les lieux de spectacle,les écarts de langage et nous en passons, pour s’en convaincre. Le ‘buzz’ est devenu un sport « bien de chez nous » pour nos « célébrités » mais également pour madame et monsieur tout le monde. Qu’en est-il des légendaires vertus de kersa et sutura sénégalaises ?

5932106-8839750

5932106-8839750

5932106-8839750 5932106-8839795 11468032-19155019 5932106-8839792 5932106-8839797 5932106-8839750

5932106-8839750

 

SOURCE : LERAL

Les 10 enjeux de la Conférence des ministres africains des Finances à Dakar

Prévue à Dakar du 23 au 28 mars 2017, la semaine africaine de Développement réunit les ministres des Finances et leurs homologues en charge du Plan, du Développement et de l’intégration.

Précédé de plusieurs comités d’experts sur des thématiques de développement et ponctuée de 15 side events, ce raout continental, en partenariat entre la Commission économique africaine (CEA) et l’Union Africaine, donnera lieu à l’examen des thématiques d’intégration et des sujets divers comme la réduction des coûts de transfert de l’argent des immigrés. Ce thème est d’autant plus important que les envois de la diaspora africaine, estimés à 66 milliards de dollars en 2016, sont supérieurs aux flux des IDE et de l’Aide publique au développement. L’Europe et l’Afrique se sont entendus, rappelons-le, en novembre 2015,à Valletta, à ramener les coûts de transfert en deçà des 3% d’ici 2030.
L’un des clous de l’événement de Dakar sera le lancement de 21 profils pays. Il s’agit d’analyse détaillées des contextes, situations macroéconomiques et orientations économiques desdits pays en rapport avec la transformation économique et l’intégration africaine.
Ces focus seront suivis du lancement du rapport Économique de l’Afrique, devenu avec le temps un tableau de bord indispensable pour suivre l’évolution du continent. L’intitulé du rapport 2017 porte sur le tandem urbanisation-industrialisation comme levier de transformation de l’Afrique.

Le choix du Sénégal pour le lancement de ce rapport n’est sans doute pas fortuit engagé qu’il est dans le projet de la nouvelle ville de Diamniadio qui concilie cadre de vie, de savoir et développement d’activités logistiques et industrielles.
Si la semaine africaine revêt une dimension Institutionnelle de haut niveau, il n’en reste pas moins que de nombreuses résolutions et réflexions adoptées restent par la suite dans les tiroirs. Les observateurs suivront avec attention les travaux du comité des 10 ministres des Finances qui devraient mettre en place un mécanisme de prélèvement de 0.2% sur une liste de produits importées afin de financer les opérations de maintien de la paix. Sans ce mécanisme, les Forces Africaines en attente resteront dans l’état, plus que jamais dépendantes des financements de l’Union Européenne.
Autre enjeu de cette Conférence, les discussions sur le code d’investissement continental en relation avec le projet de Zone de libre-échange continental. Évoqué depuis la Conférence des ministres africains de l’intégration à Abuja en 2008, ce projet stratégique connaîtra-t-il une avancée significative à Dakar? Wait and see.

 

Auteur: financialafrik – Webnews

Recrudescence des accidents: «ça ne peut pas continuer!»

Le meurtrier accident de la route qui s’est produit dans la soirée du dimanche 5 au lundi 6 mars près de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, va entraîner de nouveaux changements dans la circulation sur les routes du pays. Le président de la République, Macky Sall, en a montré la couleur, ce lundi, au cours de la cérémonie de levée des couleurs nationales à la Place Faidherbe, à l’occasion de sa tournée économique devant le mener dans le nord.

Le président Macky Sall trouve qu’il y a trop de morts sur nos routes. D’où sa volonté de corser les mesures d’octroi de visite technique. «Je tiens à exprimer mes condoléances attristées à la Nation suite à cet énième accident mortel avec un bilan extrêmement lourd qui s’est produit hier non loin de l’université de Saint Louis qui, encore, a mis en cause, un car de transport public et un camion de transport d’hydrocarbure. Cela montre que nous avons dépassé les limites en matière de tolérance et que le moment est venu de prendre toutes les mesures que requiert la situation», a martelé le président de la République.

Pour ce faire, il annonce des mesures qui ne vont pas tarder à tomber sur la tête des acteurs de la circulation. «D’une part, vis-à-vis du parc automobile, la nécessité de précéder momentanément à l’arrêt de tous ces véhicules qui présentement ne devraient jamais disposer de visite technique leur permettant de circuler et de transporter des personnes. Revoir donc les visites techniques avec une rigueur extrême. Revoir également avec les professionnels des transports, les transporteurs eux-mêmes, les chauffeurs à travers leurs associations et l’administration sur des modalités de repassage ou alors des formations momentanées pour les conducteurs et autres chauffeurs afin de rappeler les dispositions pertinentes du Code de la route», dit-il.

Rigueur dans la livraison de visites techniques

Dans la même lancée, le président a émis l’idée d’aller vers l’application d’autres mesures. «Il y a d’autres mesures qui devront être également étudiées. Notamment sur les grands corridors tels que Dakar/Bamako la possibilité d’élargir les voies.  En tout cas des mesures seront prises puisque ça ne peut pas continuer. Aujourd’hui personne n’ose emprunter la route parce que vous avez de fortes chances d’y laisser votre vie et ce n’est pas acceptable».

En écho au récent accident mortel à Saint-Louis, il a annoncé le soutien du gouvernement en faveur des familles des victimes. «Hier, déjà, le gouverneur de Saint-Louis, le maire de la ville, le ministre des Transports et le ministre de l’Intérieur se sont rendus dans les hôpitaux pour voir les malades. Le gouvernement apportera tout son soutien aux familles des victimes», promet le chef de l’Etat.

 

Tournées économiques : Macky Sall guest star à Saint Louis et au Fouta ce week-end

Après l’investiture en Gambie d’Adama Barro et la visite d’Etat de ce dernier depuis jeudi, Macky Sall va néanmoins reprendre ses tournées économiques ce week-end cap sur Saint Louis et le Fouta.

Le président de la République sera ainsi l’hôte du Fouta au début du mois de mars. Macky Sall profite de cette période de pré-campagne des élections législatives pour aller au contact avec les populations de cette partie nord du Sénégal.

Le président de la République reprend ainsi ses tournées économiques à partir de ce dimanche 5 mars prochain. Le chef de l’Etat et sa délégation vont démarrer leur périple par Saint-Louis avant de faire cap vers le Fouta des profondeurs où il va inaugurer des infrastructures et lancer les travaux de la RN1 à partir de Ndioum.

Facebook login by WP-FB-AutoConnect