Home » Culture

Culture

INTERDICTION DE LA VENTE DU LIVRE DE OUSMANE SONKO : Les précisions de la police nationale

Faisant suite aux rumeurs qui circulent et qui font état de l’interdiction de vente, par la Direction de la Surveillance du Territoire (DST), du livre de Monsieur Ousmane SONKO, la Police Nationale tient à apporter des précisions.

D’abord, elle informe que la DST n’a reçu aucun livre dont l’auteur serait Monsieur Ousmane SONKO et qui serait édité au Sénégal.

Ensuite, elle voudrait rappeler que pour qu’un livre édité à l’étranger, puisse être admis au Sénégal, les services des douanes situés aux frontières demandent à l’auteur de se procurer un quitus auprès de la DST qui, au préalable, examine le contenu afin de voir s’il ne contient aucun élément subversif ou susceptible de créer des troubles à l’ordre public. Or, la DST n’a pas été saisie pour une telle procédure.

Par ailleurs, la Police Nationale invite la presse à procéder à des vérifications avant la diffusion de toute information l’impliquant, ceci dans l’intérêt de tous les sénégalais.

Le Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale

Abdou Guitté Seck envoie du lourd dans l’industrie de la musique sénégalaise : un album de 8 titres

Le chanteur sénégalais  Abdou Guitté Seck a présenté mercredi à Dakar à la presse son nouvel album intitulé ‘’Ndioukeul’’ qui signifie hommage, en (wolof), « fruit d’un travail de longue haleine ».

 

Selon lui : ‘’Il est d’une importance capitale d’interroger mes mélodies, mes arrangements et mes textes pour saisir la substance de mon slogan « danse ma musique et écoute mes paroles »’’, a-t-il dit lors d’un face à face avec la presse.

L’artiste a déclaré  que ‘’son 10e album insiste sur la diversité culturelle, à travers des titres chantés dans les langues pulaar, hassanya et wolof, entre autres’’.

Concernant son nouveau produit, il a précisé qu’il s’agit ‘’d’apprécier la pertinence sonore et textuelle de l’album pour y entendre un message qui se veut responsable’’. Poursuivant son propos, il a fait valoir que

« Je cherche toujours à ce que mes chansons ne soient pas un objet vulgaire de communication, mais un moyen de voir, d’entendre, de sentir et de ressentir le monde ».

Le chanteur souligne que sa musique s’écoute avec l’esprit et le cœur. Il a expliqué que son absence sur la scène musicale ‘’était due à une volonté de prendre un peu de recul, pour mieux revenir’’.

Il a par ailleurs invité l’Etat « à mettre la machine en marche, pour sauver la culture en général et l’industrie musicale en particulier », évoquant « les énormes difficultés pour produire une œuvre musicale’’.

Dans cet album de 8 titres sont abordés plusieurs thèmes, comme l’amour, la protection des enfants, l’hypocrisie, le développement de l’Afrique, mais aussi la protection de l’environnement.

Ce dixième album se veut innovant dans sa promotion avec selon Abdou Guité Seck   ‘’un support innovateur, à travers la commercialisation de l’album sur clé USB pour une meilleure accessibilité du produit en plus du CD disponible’’. Cette rencontre avec la presse a vue la présence des fans club dénommés les ‘’Guité Club’’.

 

Wagane Faye Media7

 

Antoine Griezmann est-il en train de se « beckhamiser» ?

Fan de David Beckham, Antoine Griezmann s’inspire clairement de l’ancien joueur anglais. Jusqu’à quel point suivra-t-il son modèle ?

 

Les contrats pubs : sur la bonne voie

Depuis début mars, le Français est la tête de gondole des shampoings Head & Shoulders. Un énième contrat de sponsoring après ceux qui le lient à Puma, les casques Beat Electronics, les téléphones Huawei ou encore Gillette. En parlant de rasoir, un certain David Beckham apparaissait dans toute sa splendeur glabre dans un spot noir et blanc de la marque douze ans plus tôt. Le British, signé lui chez Adidas, s’est imposé au fil des ans comme un modèle en matière de sponsoring, multipliant les associations plutôt bien pensées (Vodafone pour conquérir l’Asie, H&M pour le côté boy next door) et n’hésitant pas à profiter de l’image tout aussi bankable de sa compagne (une campagne noir et blanc en sous-vêtement Armani avec Victoria). On imagine toutefois moins Grizi en slip avec Erika en quatre par trois dans le métro parisien. «Il est Monsieur tout le monde, on veut le laisser dans ce costume, expliquait son conseiller marketing Sébastien Bellencontre dans France FootballOn ne veut pas tomber dans le cliché de la voiture ou de la montre de luxe. »

Taux de beckhamisation : 65% 

La coiffure : le serre-tête, c’est si chouette

Quand on a vu ses cheveux pousser cet été, on a commencé à se poser des questions. Maintenant qu’Antoine Griezmann porte le serre-tête et la nuque de plus en plus longue, on comprend mieux : une nouvelle filiation avec David Beckham, qui a arboré ce look lors de la saison 2002-2003 avec MU, puis en 2005-2006 à Madrid. Quand Voici lui a récemment demandé quelles coupes de cheveux l’ont marqué, Grizi a d’ailleurs répondu dans un cri du coeur : « toutes celles de David Beckham !» A prévoir donc du côté de Madrid bientôt : les petites tresses africaines et le jour où le Français en aura marre, la boule à zéro.

Taux de beckhamisation : 80% (il a les cheveux un peu moins raides)

Serre-tête assorti au maillot pour Antoine Griezmann (Russell Hart/EXPA/PRESSE SPORT/L'Equipe) 
Serre-tête assorti au maillot pour Antoine Griezmann (Russell Hart/EXPA/PRESSE SPORT/L’Equipe)
Beckham période serre-tête (LUTTIAU/L'Equipe) 
Beckham période serre-tête (LUTTIAU/L’Equipe)

Les tatouages : merci David

Interrogé par l’hebdomadaire Gala en mars dernier sur ses tatouages, Antoine Griezmann a été clair :«A 18 ans. c’est David Beck ham qui m’a donné envie de me lancer. Je trou vais ses tatouages super sur lui, j’ai passé un an à me renseigner avant de sauter le pas puis je me suis lancé. »

Taux de beckhamisation : 100%

Griezmann présente un de ses tatouages (B.Desprez/L'Equipe) 
Griezmann présente un de ses tatouages (B.Desprez/L’Equipe)

La compagne : Plus discrète que Victoria

Ils se sont rencontrés alors qu’il était à la Real Sociedad, à 19 ans, et ne se sont plus quittés depuis. Avec Erika Choperena, Antoine Griezmann mène une vie de famille paisible et discrète. Sa compagne a bien tenu un blog mode en son temps, Siempre Cordialmente Erika, mais elle l’a rapidement fermé : «Elle est très effacée, avec la même vision du monde que lui. Ce n’est pas un couple m’as-tu vu», expliquait Maud, la sœur de l’international français, dans les colonnes de France Football en décembre dernier. Pas grand-chose en commun, sur ce point, avec un David Beckham qui a rencontré une Spice Girl au faite de sa gloire dans une loge de Stamford Bridge, et qui a partagé l’affiche avec son épouse devenue depuis un grand nom du prêt-à-porter mondial. Entre la photo de blog et la une de Vogue qu’a décrochée « Posh », il y a un monde.

Taux de beckhamisation : 15% (pour la passion de la mode).

Premier barbecue à la maison. Réussi ? Primer asado en casa ! ?

Une publication partagée par Antoine Griezmann (@antogriezmann) le 18 Sept. 2016 à 11h15 PDT

Le numéro : sept et c’est tout

On lui aurait volonté collé un numéro 11 dans le dos, mais Antoine Griezmann exige le 7 comme son idole mancunienne. Autre particularité empruntée à l’ancien international anglais, précurseur en la matière : les maillots à manches longues, été comme hiver.

Taux de beckhamisation : 100%

Même en été, Griezmann fidèle aux manches longues (F.Faugere/L'Equipe) 
Même en été, Griezmann fidèle aux manches longues (F.Faugere/L’Equipe)

Les clubs : des envies de Real

Quand on évoque les futurs clubs qui pourraient accueillir d’ici une saison ou deux l’attaquant de l’Atlético de Madrid, deux noms reviennent avec insistance : en premier, celui du Real Madrid, Antoine Griezmann n’ayant jamais caché un penchant pour la formation merengue («Entre le Barça et Le Real, je suis plus pour le Real », avait-il confié sur les ondes de la Cadena Cope alors qu’il évoluait à la Real Sociedad). En second, Manchester United. Comme par hasard les deux clubs les plus importants dans la carrière de David Beckham. D’ailleurs, quand l’international français a été interrogé sur sa fin de carrière dans FF, il a été clair : « J’adore les States. Je me vois déjà là-bas. Je ne sais pas encore la ville mais pourquoi pas dans la franchise de Beckham à Miami. Jouer sous les ordres de Beckham, ce serait le top. »

Taux de beckhamisation : 25% (il faut voir si les paroles seront suivies par des actes).  

 

1ere EDITION FASHION SHOW le 20 Mai 2017

late dior fashion design organise un défilé ce 20 mai 2017 au king fadh palace avec la collaboration de vlisco un marque hollandaise de wax.
ce défilé de mode sera une occasion de mettre en avant la mode et le stylisme senagalise selon madame Guenar Diop Directrice générale de Late dior Fashion design.
au programme nous auront la présentation de la marque Vlisco, woodin,Un wax et Gtp après cette présentation nous auront le passage des créations de late Dior Fashion design suivi des collections de DAFASHIN, M-TIMA, JOUR J , YAYI , BAMBA CRÉATION et du ivoirien ELOI SESSOU
wagane faye Media7.info

 

SUIVEZ PAPA IBRAHIMA NDIONGUE EN DIRECT SUR MEDIA7.INFO

https://m.facebook.com/100009596913399/videos/1779364709060076/

Vidéo : Mass Diokhané, la dernière confession : « la seule vérité est la parole de Lâ ilâhâ illa’llâh »

Avec le rappel à Dieu le samedi 4 mars 2017 à Paris de Mass Diokhané, le premier producteur sénégalais, toute la diaspora est en deuil. Voici, en son souvenir et en son hommage, sa dernière apparition publique et son dernier discours lors de la commémoration à Paris de la rencontre de Mbacké Cadior entre Serigne Touba Khadimou Rassoul et Mame Cheikh Ibrahima Fall. Mass fut un homme doux, généreux et qui avait beaucoup d’empathie pour les jeunes étudiants ou travailleurs établis à l’étranger. Repose en paix, PERE MASS ! Avec Keman TV

La Britannique Adele raffle cinq récompenses aux Grammy Awards

La chanteuse britannique Adele a triomphé, dimanche, aux Grammy Awards en emportant cinq récompenses, dont celle du meilleur album, du meilleur enregistrement et de la meilleure chanson pour « Hello ».

La chanteuse britannique Adele, réputée pour ses balades mélancoliques, s’est imposée devant la pop star américaine Beyoncé en rafflant cinq récompenses à la 59ème cérémonie des Grammy Awards, dimanche 12 février.

La chanteuse a enchanté la soirée la plus importante de la musique américaine, de sa grâce, de sa gentillesse et de sa générosité avec une interprétation très émouvante de « Hello » le joyaux de son album et un hommage époustouflant à George Michael, récemment décédé.

Gênée par un incident technique – similaire à celui qui avait ruiné sa performance aux Grammy Awards de l’année dernière – elle a repris depuis le début finissant sous les applaudissements d’une salle debout.

Lorsqu’elle a reçu la récompense suprême pour l’album de l’année, elle a rendu un hommage appuyé à Beyoncé, la grande perdante de la soirée et à son album « Lemonade ».

« Nous les artistes nous t’adorons. Tu es notre lumière », a lancé la chanteuse britannique à une Beyoncé visiblement émue.

Son précédent album « 21 » – Adele nomme ses albums d’après son âge au moment de leur enregistrement – avait déjà remporté le Grammy de l’album de l’année en 2012.

(Avec AFP)

 

Thérèse Faye Diouf fait un plaidoyer pour la Petite enfance à l’Atelier de validation du guide de gestion communautaire des structures

« La généralisation de la prise en charge de la petite enfance ne serait possible qu’avec la participation plus accrue des parents et des communautés, entre autres », a déclaré la directrice générale de l’Agence nationale de la petite enfance et de la Case des tout-petits Thèrése Faye Diouf, par ailleurs coordonnatrice de la Cojer, ce matin dans un hôtel de la place.
Elle a tenu ces propos à l’occasion d’un atelier de validation du guide de gestion communautaire des structures de développement Intégré de la Petite Enfance révisé. Selon Thérèse Faye Diouf, l’objectif général fixé est d’améliorer la gouvernance participative et communautaire des structures DIPE (Développement Intégré de la Petite Enfance).

LERAL

UN MILLIARD À RECOUVRER : La Sodav liste ses débiteurs

Pour faire face à ses engagements, la Sodav, ex-Bsda, entend recouvrer l’argent qu’on lui doit. Ses dirigeants ne se sont pas fait prier pour égrener la longue liste des entreprises, notamment de presse, qui leur doivent la bagatelle de 1.051.413.171 F CFA.

La Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav) a révélé, hier, les entreprises qui lui doivent de l’argent. La somme de 1 051 413 171 F CFA qu’elle tient absolument à recouvrer. Selon le trésorier général du conseil d’administration de la Sodav, Matar Diouf, la liste des débiteurs englobe des radiodiffuseurs du public et du privé, des usagers douteux, de radios communautaires. ‘’Parmi les radiodiffuseurs publics, souligne-t-il, il y a la RTS. D’ailleurs, elle est la seule qui doit à la Sodav la somme de 135 millions F CFA’’. Le privé (Tfm, Walfadjri et 2Stv) doit 221 155 415 F CFA. Les radios communautaires leur doivent 36 941 700 F CFA. Les usagers douteux, comme les restaurants et bars, qui utilisent les œuvres artistiques, sont à 92 952 635 F CFA. Les organisateurs du Fesman ont laissé une ardoise de 200 000 000 F CFA.

Tout cet argent recouvré, déclare Matar Diouf, va permettre de régler le problème des droits d’auteurs destinés aux artistes. Ces derniers eux-mêmes sont sur la liste des débiteurs. ‘’Des artistes ont contracté des dettes qui tournent autour de 238 631 563 F CFA’’, souligne M. Diouf. Aussi, dans le fonds social, dénonce-t-il, des artistes ont emprunté une somme de 50 984 386 F CFA. Donc, toute la dette des artistes est estimée à 289 615 949 F CFA. La liste est loin d’être exhaustive. Car, parmi le personnel du Bsda, certains ont fait des prêts avoisinant les 82 000 000 F CFA. ‘’Après que nous avons pris fonction, nous leur avons imposé de payer. Ce qu’ils ont accepté. Ils en sont maintenant à une dette de 75 747 472 FCFA’’, révèle le trésorier général.

L’autre problème soulevé concerne les frais de gestion. Selon lui, le taux le plus élevé dans le monde est de 35%, mais l’ex-Bsda a eu des frais de gestion de 70%. ‘’Ce qui n’existe nulle part ailleurs, cela veut dire que ce qui est destiné aux ayants droit, si c’est 100 F CFA, les 70 F CFA vont au fonctionnement, aux prêts et dépenses’’, déplore M. Diouf. Non sans mentionner le salaire de l’ex-directeur de l’ex-Bsda, Mounirou Sy, qui était de plus de 4 000 000 F CFA, sans compter les autres avantages (carburant, véhicule, chauffeur et téléphone).

En plus de ses créances, la société doit verser la somme de 106 183 952 F CFA en impôts. ‘’Sur ce que l’on payait à l’artiste, le Bsda, en son temps, prenait les 5% pour l’impôt. Cela n’a jamais été versé’’, dénonce-t-il. En outre, la société est dans l’obligation de verser à l’Ipres 41 136 150 F CFA. Par ailleurs, Matar Diouf note que l’équipe actuelle a renoncé à beaucoup de privilèges.

‘’Nous avons un ratio encaissement de 28% en hausse’’

Faisant le comparatif d’une séquence temporelle de trois mois, c’est-à-dire octobre, novembre, décembre 2015 et octobre, novembre et décembre 2016, il fait part d’un ratio de 28% en hausse. ‘’Sur cette séquence, au niveau du siège, il y a eu 129 463 934 F CFA encaissés en 2015 sur les trois mois pour l’ex-Bsda. La Sodav, depuis le 06 octobre jusqu’à la fin de l’exercice, a encaissé 165 933 289 F CFA. Donc, cela nous fait un ratio encaissement de l’ordre de 28% en hausse’’, annonce-t-il. Sur les décaissements sur la même période, l’ex-Bsda a eu à faire 108 804 453 F CFA et la Sodav a fait 102 540 231 F CFA, soit un ratio de décaissement de moins 5,7%, c’est-à-dire une baisse des charges.

MEDIA

19 IMAGES/ ACTEURS DE L’INDUSTRIE MUSICAL

IMG_1701 GUITE-SECK SOW KASSE PAPE-ET-CHEIKH1IM A SECK JIMMY-MBAYE-ET-SALAM B GROUP ARTIST SALAM ART SECK-ABDOU-GUITE ALIOUNE-KASSE ORGA PAPE-ET-CHEIKHARTISTE-A

 

THIOMELAYE – MEDIA7.INFO

Facebook login by WP-FB-AutoConnect