Home » Afrique » Budget 2018 : Education, santé, sécurité les grands défis de l’Etat d’ici 2023
budget

Budget 2018 : Education, santé, sécurité les grands défis de l’Etat d’ici 2023

L’éducation, la santé et la sécurité sont les gros déficits auxquels l’Etat doit faire face. Les besoins à combler restent énormes, malgré les efforts consentis dans le budget.

Bien que des ressources conséquentes soient affectées à l’éducation, secteur vital pour le président et le futur du pays, les études ont montré que le Sénégal a besoin de 42 520 salles de classe supplémentaires au primaire, s’il veut assurer la scolarisation universelle à l’horizon.

Si l’Etat souhaite que les futurs bacheliers sénégalais étudient dans des conditions conformes aux normes internationales, 10 996 enseignants supplémentaires sont nécessaires d’ici 2023, sachant que le ratio d’encadrement internationalement reconnu est d’un encadreur pour 19 étudiants, nos dans le domaine de la santé, note-t-on dans l’observateur.

Les besoins sont tout aussi immenses dans le domaine de la santé, tout en ayant une acuité particulière. Pour le personnel médical, on aura besoin en 2023, de 526 médecins, 890 sages-femmes et 1 616 infirmiers de plus, si l’on veut que le Sénégal respecte les normes de l’Organisation mondiale de la santé.

Pour ce qui est de la sécurité intérieure, la situation est encore plus préoccupante. 13 083 policiers et 27 596 gendarmes manqueront au Sénégal en 2023, pour respecter les normes internationales qui sont d’un policier pour mille habitants et un gendarme pour cent habitants.

Antoine Sarr media7.info avec l’observateur

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect