Barça : Kevin Prince Boateng, la très inattendue vedette africaine du mercato

6
Recruté par le FC Barcelone sous la forme d’un prêt avec option d’achat, le Ghanéen Kevin Prince Boateng représente le transfert surprise de ce mercato d’hiver.
Idrissa Gueye, Mehdi Benatia, François Kamano… Il y a quelques jours, s’il avait fallu parier sur le principal joueur africain qui va animer ce mercato d’hiver, personne n’aurait misé sur Kevin Prince Boateng. Et pourtant, le milieu offensif de 31 ans fait toutes les Unes de la presse sportive ces dernières heures. Tout s’est réglé très vite : après les premières rumeurs apparues lundi après-midi, le Ghanéen s’est engagé dans la soirée avec le FC Barcelone.
Auteur d’une bonne première partie de saison avec Sassuolo en Serie A (13 matchs, 4 buts et 2 passes décisives), le natif de Berlin est prêté aux Blaugrana jusqu’à la fin de l’exercice avec une option d’achat de 8 millions d’euros. Après le départ de Munir El Haddadi au FC Séville et la blessure à la cheville d’Ousmane Dembélé, absent pour 15 jours, le club catalan recherchait une recrue offensive capable de suppléer Lionel Messi et Luis Suarez. La polyvalence de Boateng, capable de jouer à tous les postes offensifs, a séduit les dirigeants du Barça qui avaient probablement encore en tête son premier passage en Liga réussi avec Las Palmas en 2016/17 (10 buts).
Un passé pro-Real à faire oublier…
Reste désormais à convaincre les supporters pour qui le Ghanéen ne rappelle pas forcément de bons souvenirs. Plus que son bijou inscrit face au Barça en phase de groupes de Ligue des champions 2011/12 avec le Milan AC, ce sont les déclarations pro-Real Madrid de la recrue qui risquent de lui porter préjudice.
« Est-ce que je suis plutôt supporter du Real Madrid ou du FC Barcelone ? Real Madrid. Quand j’étais gamin, je portais toujours le maillot blanc du Real », déclarait l’intéressé il y a un an et demi. Lundi, Boateng a tenté de calmer le jeu. « Ne m’interrogez pas sur le Real. Je ne pense qu’au Barça et j’espère marquer un but dans le clasico au Stade Santiago Bernabéu », a lancé le joueur. Chiche ?
RFI

Recruté par le FC Barcelone sous la forme d’un prêt avec option d’achat, le Ghanéen Kevin Prince Boateng représente le transfert surprise de ce mercato d’hiver.

Idrissa Gueye, Mehdi Benatia, François Kamano… Il y a quelques jours, s’il avait fallu parier sur le principal joueur africain qui va animer ce mercato d’hiver, personne n’aurait misé sur Kevin Prince Boateng. Et pourtant, le milieu offensif de 31 ans fait toutes les Unes de la presse sportive ces dernières heures. Tout s’est réglé très vite : après les premières rumeurs apparues lundi après-midi, le Ghanéen s’est engagé dans la soirée avec le FC Barcelone.

Auteur d’une bonne première partie de saison avec Sassuolo en Serie A (13 matchs, 4 buts et 2 passes décisives), le natif de Berlin est prêté aux Blaugrana jusqu’à la fin de l’exercice avec une option d’achat de 8 millions d’euros. Après le départ de Munir El Haddadi au FC Séville et la blessure à la cheville d’Ousmane Dembélé, absent pour 15 jours, le club catalan recherchait une recrue offensive capable de suppléer Lionel Messi et Luis Suarez. La polyvalence de Boateng, capable de jouer à tous les postes offensifs, a séduit les dirigeants du Barça qui avaient probablement encore en tête son premier passage en Liga réussi avec Las Palmas en 2016/17 (10 buts).

Un passé pro-Real à faire oublier…

Reste désormais à convaincre les supporters pour qui le Ghanéen ne rappelle pas forcément de bons souvenirs. Plus que son bijou inscrit face au Barça en phase de groupes de Ligue des champions 2011/12 avec le Milan AC, ce sont les déclarations pro-Real Madrid de la recrue qui risquent de lui porter préjudice.

« Est-ce que je suis plutôt supporter du Real Madrid ou du FC Barcelone ? Real Madrid. Quand j’étais gamin, je portais toujours le maillot blanc du Real« , déclarait l’intéressé il y a un an et demi. Lundi, Boateng a tenté de calmer le jeu. « Ne m’interrogez pas sur le Real. Je ne pense qu’au Barça et j’espère marquer un but dans le clasico au Stade Santiago Bernabéu« , a lancé le joueur. Chiche ?

RFI

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom