Babacar Diagne révèle : « le Président Macky Sall ne voulait pas que l’on rapatrie Assane Diouf »

17

Babacar Diagne révèle : "le Président Macky Sall ne voulait pas que l'on rapatrie Assane Diouf"

Le nouveau directeur du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a fait une grosse révélation sur le plateau de l’émission Face To Face dont il était l’invité et qui sera diffusée dimanche 13 janvier 2019.
Ancien ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis, Babacar Diagne a donné une information qui va avoir du mal à passer à l’oreille de tous ceux qui ont suivi et vécu l’épisode du rapatriement de « L’Insulteur public numéro 1 ». « Je vais vous donner un scoop, je ne devais même pas le dire, mais lorsqu’Assane Diouf a été arrêté, le Président Macky Sall ne voulait pas qu’il soit rapatrié à Dakar », a-t-il déclaré, selon le journal L’Observateur » qui a repris cette partie de l’entretien dans son édition de ce samedi 12 janvier 2019.

L’ancien Dg de la Rts pense que quand on est dans un pays comme les États-Unis et qu’on a pas de papiers, comme Assane Diouf à l’époque, on doit faire profil bas et ne pas attirer les autorités en diffusant des injures sur les Réseaux sociaux. « Lorsqu’on est dans un pays étranger, on doit faire attention à ce que l’on diffuse sur les réseaux sociaux. Il y a des gens dont le travail est de surveiller ce genre de chose. Quand on se met à faire plusieurs vidéos pour insulter les gens, on attire forcément l’attention. Et s’il se trouve que vous n’avez pas de papiers, on vous expulse du pays », a dit monsieur Diagne au cours de ladite émission.

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom