Home » Author Archives: media7 (page 20)

Author Archives: media7

Pepe allume Zidane

« Je n’ai pas dit adieu à Zidane car il savait avant moi que je devais partir », a déclaré Pepe sur la radio espagnole Cadena Cope ce lundi soir. Selon Marca, le défenseur portugais de 34 ans a officiellement signé au PSG.

 

Au Real Madrid, rares sont les joueurs à critiquer ouvertement la gestion sportive et humaine de Zinédine Zidane. On en a trouvé un au lendemain du sacre européen du club madrilène. Il s’appelle Pepe.

Avant de quitter le Real Madrid, Pepe, en fin de contrat, n’a pris aucune pincette à l’heure d’égratigner le Real Madrid et Zinédine Zidane.

« Je ne comprends pas »
« Le Real ne m’offrait pas une prolongation de deux ans. Il ne m’offrait qu’un an. C’est la politique du club avec les joueurs de plus de 33 ans. C’est évident que je ne vais pas continuer au Real Madrid. Cela a été quelques années de grande fierté, pendant lesquelles je me suis donné corps et âme. J’ai pris la décision de partir en janvier, quand les choses n’allaient pas, quand j’ai vu que la façon dont me traitait le club n’était pas idéale. Il y a des manières de négocier. Et la manière n’a pas été correcte », a lâché amèrement Pepe sur la radio espagnole Cadena Cope .

Il ajoute: « J’ai beaucoup aimé la sincérité de Benitez. Je me suis identifié à lui parce que c’est une personne directe et honnête, et même si j’ai commencé par ne pas jouer avec lui. Ce qu’a fait Zidane avec le Real est spectaculaire, mais il y a des choses que je ne comprends pas. Je ne sais pas pourquoi j’ai disparu de l’équipe. Je n’ai pas dit adieu à Zidane car il (ndlr: et le Real Madrid) savait avant moi que je devais partir. Zidane et Benitez sont des personnes différentes. Avec ma façon d’être, la personne qui m’a le plus plu, c’est Benitez, parce qu’il m’a transmis qu’il fallait donner le maximum pour jouer. Il y en a certains qui sont illuminés. Et ils peuvent gagner ou perdre, moi, je préfère le travail », conclut le défenseur portugais, annoncé officiellement au PSG selon Marca.

Le Sénégal et l’Ouganda se quittent sur un score nul et vierge

e Sénégal et l’Ouganda se sont quittés sur le score nul et vierge 0-0 lors du match amical qui les opposait ce soir au stade Léopold Sédar Senghor.
Le Sénégal prépare sa rencontre avec la Guinée Équatoriale pour le compte des qualifications à la CAN prochaine.

Khalifa Sall en prison, que vaut sa Task-force ? Zoom sur les hommes de main du maire de Dakar

Le maire de Dakar compte sur ses réseaux et amis pour mener campagne lors des prochaines élections législatives. Depuis la prison de Dakar, Khalifa Sall s’appuie principalement sur son directeur de cabinet, Bira Kâne Ndiaye, son conseiller politique, Moussa Taye, son chef de cabinet, Aminata Diallo, son ami Thioye Bâ, sur le maire Cheikh Guèye, sur l’ancien président du Conseil national de la jeunesse, Mbacké Seck. Sans oublier les politiciens comme Barthélemy Dias ou Bamba Fall ou encore Moussa Tine. L ’équipe de Khalifa Sall a-t-elle les moyens de sortir d’embarras ce dernier ? 


Bira Kâne Ndiaye , la cheville ouvrière

Bira Kâne Ndiaye est le directeur de cabinet du maire de Dakar. Ce dernier qui a été libéré de prison il y a peu dans l’affaire Bamba Fall était l’un des principaux coordonnateurs de la manifestation de Paris. Ce fils d’un ancien ministre de Senghor a été recruté à la mairie de Dakar comme commis. Il est devenu le principal coordonnateur des activités de la municipalité de Dakar. Il sert de lien entre les différents services de la mairie.

«Avant que Sall ne refuse de recevoir ses proches, il lui faisait des comptes rendus réguliers sur les différents problèmes rencontrés dans l’exécution des tâches. Moussa Taye. Ce socialiste est l’une des éminences grises du maire de Dakar. Lors de l’arrestation de son mentor, c’est à lui que le maire de Dakar a demandé d’occuper les médias pour plaider sa cause. Il était devenu de fait le porte-parole du maire.

Mais depuis quelques temps, il est devenu assez aphone. Dans l’entourage de Khalifa Sall, il est considéré comme faisant partie de ceux qui ont théorisé l’envergure présidentielle du maire de Dakar. «Il a toujours conseillé Khalifa Sall de prendre son indépendance ». Ce Socialiste a toujours considéré que le maire de Dakar avait une envergure nationale.


Aminata Diallo, l’Amazone

Cette députée socialiste qui a failli être mêlée à l’affaire Barthélémy Dias est parmi les combattantes sur qui Khalifa Sall compte pour s’en sortir. Très active au début de l’affaire, elle a adopté depuis quelque temps une position prudente. Elle n’était pas parmi les 19 femmes arrêtées et qui manifestaient devant le ministère de l’Intérieur. «Elle sait qu’elle est surveillée par le pouvoir, c’est pourquoi elle joue la carte de la prudence ».

Thioye Bâ, l’ami de Khalifa Sall

Thioye Bâ. Cet ami du maire de Dakar fait partie du camp des modérés qui n’jamais souhaité l’éclatement du camp de Mankoo. Ce directeur de cabinet adjoint à la mairie de Dakar est en contact permanent avec ses amis de la presse pour prêcher la bonne parole pour le compte du maire de Dakar.

Résultat de recherche d'images pour "khalifa sall getty images"
Barth Dias, Bamba Fall, Moussa Tine, Cheikh Guèye, Mbacké Seck et les autres 

Cheikh Guèye qui est le maire de Dieuppeul appartient à un parti qui est resté dans Bennoo Bokk Yakaar. Mais il a décidé de soutenir le maire de Dakar dont il a été l’un des plus proches collaborateurs dans le bureau municipal de Dakar. Très présent dans les débats sur l’arrestation de Khalifa Sall, il est devenu moins prolixe. L’histoire raconte que des révélations faites sur sa gestion auraient tempéré les ardeurs de ce grand défenseur de Khalifa Sall.

Résultat de recherche d'images pour "barthelemy dias getty images"
Mbacké Seck, membre du parti Rewmi de Idrissa Seck a pratiquement rallié le camp de Khalifa Sall. Cet ancien président du Conseil national de la jeunesse, très actif politiquement à Hann, est parmi les plus farouches défenseurs de Khalifa Sall. Présents à toutes les réunions, il est également parmi les modérés du camp du maire de Dakar. «Il estime que Khalifa Sall est son ami et qu’il doit le défendre ». D’ailleurs, son rôle a été déterminant dans le soutien que Idrissa Seck a apporté au maire de Dakar.

«Malgré son rapprochement avec Khalifa Sall, il reste proche du leader de Rewmi ». Barthélemys Dias. Le maire de Sacré Coeur est le chef des opérations au sein des partisans de Khalifa Sall. Il est devenu pratiquement le numéro 2 de Taxawou Dakar et sert de relais entre les régions et le sommet. Il effectue plusieurs missions à l’intérieur du pays et coordonne avec une partie des amis de Khalifa Sall à l’étranger.

Très actif dans les médias, Barth, a été le principal instigateur de la rupture avec Mankoo. Il a cotisé pour les quinze millions nécessaires à la Caisse de dépôt et de consignations (Cdc) et a toujours prôné le fait que Khalifa Sall doit prendre son indépendance. Aussi bien dans le Parti socialiste qu’au sein de l’opposition.


Bamba Fall. Le maire de la Médina fait partie des hommes clés du dispositif de Khalifa Sall. Elargi de prison, il a mis beaucoup d’eau dans son vin. «Il ne veut à aucun prix retourner à Reubeuss ». Ces dernières semaines, il est présent à toutes les manifestations de l’opposition mais reste prudent dans ses déclarations et dans ses gestes. «Il a beaucoup changé et prône un combat pacifique pour la libération de Khalifa Sall ».


Moussa Tine. Le thièssois du groupe. Il a été un des principaux coordonnateurs de l’Alliance avec certains partis d’opposition. Il a également participé au dépôt de la caution prévue pour participer aux élections. Avec son expérience politique, cet ancien député de Jef Jel, fait partie de ceux qui ont refusé de laisser à Oumar Sarr la tête de liste.

Reste que Khalifa Sall a un dispositif jeune pour la plupart sans grande expérience politique. «Il y a beaucoup de fougue et d’envie dans le groupe, mais il manque souvent des ténors politiques pour tempérer certaines ardeurs », renseigne cet ancien de la municipalité de Dakar.

Avec Le SOIR

Religion: Niane Mame Aita Séne Laye Thiaw. Ce samedi 03 Juin à Cambérène

Législatives 2017: Mouhammad Boune Abdallah Dionne prochain président de l’Assemblée?

Le président de la République conduit la même démarche que son ancien maitre, Abdoulaye Wade en désignant son Pm, Mouhammad Boune Abdallah Dionne tête de liste nationale de Benno Bokk Dakar(Bby) lors des prochaines élections législatives du 31 juillet prochain. Nommé premier ministre, l’on se rappelle que le Chef de l’Etat avait été poussé à démissionner du Pds en se retrouvant comme président de l’Assemblée nationale. C’est ce qui l’a conduit à se retrouver comme président de la République en venant à bout de son ancien maître, Abdoulaye Wade en 2012 au cours de l’élection présidentielle. Avec cette désignation comme tête de liste national de Bby de son Pm, l’on est en droit de se poser une question à savoir si le président de la République ne va pousser l’outrecuidance pour bombarder son Pm prochain président de l’Assemblée national? Il n’y a pas une régle préétablie qui pousse à penser à ce qu’on peut arriver à cette formule même si le président Macky Sall avait connu cette situation sous Wade.  Le choix porté sur le Pm ne fait que valoir un enseignement qui consiste à dire que l’actuel président de l’Assemblée national, Moustapha Niasse se retrouve obliger d’aller défendre les couleurs de Bby à Nioro qui est son fief. Avec ce choix qui n’est porté sur lui pour être tête liste national de Bby, il y a des gens qui pensent que le patron de l’Afp ne serait plus à la tête de l’Assemblée nationale à la prochaine législature. Ce qui conforte la position de certains responsables de l’Apr qui n’ont jamais eu cesse de réclamer son départ de la tête du perchoir. Réclamant qu’un responsable du parti au pouvoir soit promu à ce poste. On prêtait une intention au président de la République de vouloir aménager la voie à son frère, le maire  Alioune Sall pour être le patron de l’Assemblée national. Mais le Chef de l’Etat a fini par  prendre à contrepied  l’opposition qui défendait cette position en biffant le nom de son frère de la liste des députés issus de Guédiawaye. Si Moustapha Niasse ne se retrouve plus comme président de l’Assemblée Nationale, qui pour le succéder au sein de l’Apr?  si ce n’est le Pm, on en saura un petit peu si toutefois la coalition de Bby arrive surtout à remporter les législatives qui pointent petit à petit le bout du nez.

Media7.Info

Climat : les médias américains annoncent que Donald Trump va retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris

La décision du président américain est prise, selon plusieurs médias américains, mais les modalités de ce retrait ne sont pas encore définies et Donald Trump fera une déclaration officielle « dans les jours à venir ».

 

Le président américain Donald Trump a pris la décision de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat conclu fin 2015 par plus de 190 pays et une annonce publique est imminente, affirment plusieurs médias américains dont Axios et CBSNews, mercredi 31 mai. Axios, en particulier, cite deux sources anonymes qui ont eu connaissance de la décision du président. L’information n’a été ni confirmée ni démentie par la Maison Blanche, mais Donald Trump a tweeté : « J’annoncerai ma décision sur l’accord de Paris dans les prochains jours. Rendons sa grandeur à l’Amérique ! »

Conclu fin 2015 par plus de 190 pays sous l’égide de l’ONU, l’accord de Paris vise à limiter la hausse de la température mondiale en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Les Etats-Unis sont le deuxième pays émetteur de gaz à effet de serre, derrière la Chine. Un retrait américain serait ainsi un camouflet pour la « diplomatie climat » qui, il y a moins de 18 mois, célébrait à Paris un accord historique, dont Pékin et Washington (sous la présidence Obama) furent des architectes centraux.

Pendant sa campagne, l’homme d’affaires septuagénaire, qui martèle vouloir mettre fin à la « guerre contre le charbon », avait promis d’« annuler » cet accord. Mais depuis son installation à la Maison Blanche, il avait envoyé des signaux contradictoires. Le patron de l’Agence de protection de l’environnement (EPA), Scott Pruitt, s’était ouvertement prononcé pour une sortie de l’accord, jugeant qu’il était « mauvais » pour l’Amérique. Mais le monde des affaires s’était, dans sa grande majorité, prononcé pour un maintien au sein de l’accord de Paris. Une douzaine de grands groupes, parmi lesquels le pétrolier ExxonMobil, le géant de l’agrochimie DuPont, ou encore Google, Intel ou Microsoft, avaient pressé Donald Trump de ne pas en sortir.

source: francetvinfo.fr

 

Législatives 2017: Maimouna Ndoye Seck, tête de liste de Bby à Dakar, Macky Sall déjoue tous les pronostics

La tête de liste de Benoo Bok Yaakaar à Dakar, ne sera ni le ministre de la Gouvernance locale et maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr, ni même son collègue en charge de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.

Contre toute attente, Macky Sall a porté son choix sur une dame en la personne du Ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, qui va devoir diriger les hostilités à Dakar où elle risque de faire face peut être à des géants comme Pape Diop, pour ce qui est de la coalition Wattu Senegaal, ou Bamba Fall, pour le compte de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal.

Pour rappel, la dame, une des amazones du PR lançait dimanche dernier “Gungè Macky Sall”, un mouvement dont l’objectif est d’accompagner le président de la République pour la réussite de sa mission. Elle aura donc fort à faire pour concrétiser cette volonté d’œuvrer pour le succès du président Macky Sall.

FC Barcelone : Ernesto Valverde succède à Luis Henrique sur le banc des catalans

FC Barcelone : Ernesto Valverde succède à Luis Henrique sur le banc des catalans

Ernesto Valverde nouveau coach du FC Barcelone. La rumeur courrait depuis un bon moment et c’est désormais chose faite.

Le président du FC Barcelone Josep Bartomeu, a annoncé lundi la nomination de l’ancien coach de l’Athletic Bilbao au poste d’entraîneur du club catalan pour un bail de deux ans

Valverde succède à Luis Enrique avec l’objectif de reconstruire une équipe blaugrana en fin de cycle.

Il a une philosophie très semblable à la nôtre, au Barça

“Ernesto est un grand joueur. Il a du jugement, j’ai déjà dit qu’il a du savoir, de l’expérience, beaucoup d’expérience dans la gestion des équipes, puis il a une philosophie très semblable à la nôtre, au Barça”, a confié Josep Bartomeu, le président du FC Barcelone.

Ancien-avant centre du FC Barcelone sous Johan Cruyff entre 1988 et 1990, Valverde est l’un des nombreux ex poulains du Néerlandais à s‘être tourné vers le coaching après la retraite.

Valverde dirigera son premier match officiel au Camp Nou en août, lors du classico contre le Real de Madrid en match aller de la super coupe d’Espagne.

 

Dortmund et la Roma se séparent de leurs entraîneurs

Thomas Tuchel et Dortmund, c’est fini. Après deux saisons sur le banc du Borussia, le jeune manager et le club allemand ont acté leur divorce ce mardi, après une réunion qui n’a duré qu’une vingtaine de minutes.

Dans un message sur son compte Twitter, Tuchel a regretté que l’aventure ne se poursuive pas tout en se disant reconnaissant pour ces deux belles années, passionnantes et mouvementées.

Cette annonce survient trois jours après la victoire finale de Dortmund en Coupe d’Allemagne. C’est le seul trophée remporté par le technicien allemand de 43 ans à qui il restait une année de contrat avec le Borussia, troisième de Bundesliga cette saison.

La Roma se sépare aussi de Spalletti

Autre départ, celui de l’entraîneur de la Roma, Luciano Spalletti dont le contrat expire en juin. Il a été remercié ce mardi par les dirigeants du club romain. Le retour du technicien italien n’aura donc duré qu’une saison après avoir offert à l’AS Rome, 2e de Serie A cette année, une qualification à la phase de groupe de la prochaine Ligue des Champions.

 

LÉGISLATIVES : Comment est gérée la liste de la coalition Manko Taxawou Senegaal

ne frange de l’opposition s’est rangée derrière Khalifa Sall pour les élections législatives.
Selon des informations de Dakaractu, la liste de la coalition Taxawou Senegaal est repartie de manière à ce que chaque parti bénéficie d’une place confortable.
Parmi les dirigeants de la liste on peut citer :
Khalifa Sall tête de liste nationale
Serigne Mansour Sy Djamil, 3ème position sur la liste nationale
Déthié Fall, le numéro 2 de Rewmi
Jean Paul Dias
Cheikh Bamba Dièye…
Les maires Bamba Fall et Barthélemy Dias vont diriger la liste du département de Dakar.
Idrissa Seck est la tête de liste du Département de Thiès
Malick Gakou est tête de liste du Département de Guédiawaye.
En gros, tous les grands noms de l’opposition sénégalaise occupent une place importante dans la liste de la coalition Manko Taxawou Senegaal…

Facebook login by WP-FB-AutoConnect