Home » Afrique » Alioune Sarr, ministre du Commerce : « N’attendez pas les élections pour parler du riz local »
Senza titolo-1

Alioune Sarr, ministre du Commerce : « N’attendez pas les élections pour parler du riz local »

A l’occasion de la réunion de concertation sur les pistes d’amélioration de la commercialisation du riz sénégalais tenue ce jeudi 21 septembre à la Chambre de Commerce de Dakar, le ministre en charge du Commerce,  Alioune Sarr a déclaré qu’il ne faut pas attendre les élections pour parler du riz local. Cette réunion a rassemblé tous les acteurs  de la filière riz.

Présidée par le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, la Promotion des produits locaux et des PME, la rencontre a permis aux acteurs de se faire part des contraintes du riz local mais aussi des dispositifs de régulation du riz.

Ainsi, il a été rappelé l’objectif du comité de commercialisation du riz sénégalais, qui  est de favoriser un correct écoulement du riz local à travers la régulation des importations tout en préservant l’équilibre du marché de la principale denrée de base du Sénégal.  « Le comité de régulation et de commercialisation du riz local a fait d’énormes pas allant dans le sens de pousser les opérateurs économiques à acheter le riz locale », a souligné le ministre Alioun Sarr. Poussant le patron du commerce à dire  que ces opérateurs ont désormais l’obligation d’acheter le riz local disponible dans la plateforme de commercialisation à hauteur de leurs parts de marché. Et rajoute que l’obligation est également faite aux riziers, d’offrir un riz certifié, conforme aux besoins des consommateurs.

« La mission essentielle de la plateforme, c’est que tout riz disponible sur la plateforme doit être acheté par les importateurs”, rappelle le ministre du Commerce ».

Au sujet de la promotion du riz entier, le ministre a demandé à la plateforme de faire des propositions dans les prochains jours. Et rappelle à tous ceux qui sont concernés par la filière riz de s’y mettre dans le travail pour permettre à la population sénégalaise de consommer naturel.

Tamaltan Inès Sikngaye (Stagiaire)

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect