Home » Afrique » Aliou Sall à la tête de la caisse des dépôts et  consignations : les Sénégalais donnent leurs avis  
aliou sall

Aliou Sall à la tête de la caisse des dépôts et  consignations : les Sénégalais donnent leurs avis  

Le Président Macky Sall a nommé son frère Aliou Sall Directeur général des dépôts et consignations. Une décision figurant parmi les mesures individuelles prises lors du Conseil des ministres de prise de contact tenue  lundi 11 septembre 2017.

La plupart des journaux s’interrogent sur la décision  et les Sénégalais en parlent.

D’aucun l’apprécient. « La nomination de Aliou Sall c’est quelque chose qui peut arriver. Parce qu’il faut les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Le frère de Macky Sall c’est quelqu’un qui à les capacités. Alors pourquoi ne pas le nommé à la tête de la caisse des dépôts et consignations », soutient M. Sylla, consultant en communication.

D’autre se plaignent « Je voudrais d’abord dire ma tristesse de voir que la nomination du frère de président de la République comme Directeur de la caisse des dépôts et consignations est une véritable guerre contre les intérêts du Sénégal. Comme vous le savez, comment mettre autant d’argent entre les mains de son propre frère. C’est les règles de sacralisations, de népotismes et cela me  pousse  à dire avec force et pertinence qu’avec Macky Sall, le Sénégal a touché le fond. Il à touché le fond de la non transparence et maintenant il veut confirmer la main mise de sa famille sur les biens de  la nation sénégalaise et les bizous de la famille sénégalaise », révèle  Malick Gakou, leader de la formation politique et d’opposition ».

« C’est toujours les mêmes pratiques, toujours les mêmes faits et mêmes cas. Quant est ce qu’on va avoir un président qui vraiment va représenter les Sénégalais, qui va nommer par ordre de mérite  et qui va arrêter les trucs de dynastie, de cousin, oncle, petit frère, grand frère. Franchement y en a marre dénonce le rappeur Khalife, membre du collectif Y en a marre. « Qu’il le mérite ou pas, pour moi ce n’est pas ça la question. C’est le peuple qui doit prendre son destin en main », déclare t’il.

Pour Lamine Ba, membre du comité  directeur du parti démocratique sénégalais, Macky Sall trahit un peu plus ses engagements. « Pour une gestion sobre, bonne gouvernance, réduction du nombre des gouverneurs et des ministres, de réduction du mandat, dite moi  une seule chose sur laquelle Macky Sall a tenu promesse. Cela  explique   que, les Sénégalais maintenant doivent continuer jusqu’en 2019 pour trouver la bonne et meilleure solution. Il suffit juste que ce que le président de la République a refusé lui et sa coalition et son parti, ce que la gestion familiale au niveau de la République soit consacré. C’était le cas avec Karim Wade. C’est une question d’éthique et de morale. Ce n’est pas une question de compétence ni de profit à l’emploi ».

Tamaltan Inès SIKNGAYE (Stagiaire)

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect