Home » Amerique » « 98% des joueuses de WNBA sont homosexuelles »
Wiggins-Candice_w484

« 98% des joueuses de WNBA sont homosexuelles »

L’ancienne star de la WNBA Candice Wiggins a expliqué avoir été victime d’intimidations à cause de son hétérosexualité.

Retirée des parquets depuis l’hiver dernier et sa décision, à seulement 29 ans, d’arrêter sa carrière WNBA, Candice Wiggins a expliqué les (vraies) raisons de sa retraite. Car si au moment d’annoncer la fin de sa carrière, l’ancienne joueuse du Lynx, draftée en troisième position en 2008, avait expliqué être rattrapée par des problèmes physiques et ne plus vraiment aimer son sport, les causes de son brutal arrêt étaient tout autres.

C’est ce qu’elle a expliqué au San Diego Union-Tribune, confiant que « 98% des joueuses WNBA étaient homosexuelles » et qu’elle avait été victime « d’intimidations du fait de son hétérosexualité assumée ». Des propos qui n’ont pas manqué d’émouvoir le monde de la WNBA même si la Ligue n’a toujours pas officiellement réagi.

« Etre hétérosexuelle et le dire a été particulièrement difficile. J’étais anti-conformiste dans cette Ligue », a-t-elle ajouté, précisant « Il y a eu beaucoup de jalousie et la façon dont je me comportais, la façon dont je jouais m’ont apporté beaucoup d’inimité. »  Et l’ancienne championne WNBA (2011), qui espérait jouer deux ans de plus de détailler son propos. « Les gens ont délibérément essayé de me blesser. Je n’ai jamais été autant insultée qu’au cours de ma saison de rookie. J’ai été mise à terre. Le message été clair et disait ‘On veut que tu saches qu’on ne t’aime pas‘. »

De nombreuses joueuses, parmi lesquelles Imani Boyette ou Monique Currie, ont d’ores et déjà dénoncé ses propos, ne reconnaissant pas la Ligue que leur ancienne comparse veut décrire.

About Gaye Ousseynou

Facebook login by WP-FB-AutoConnect