68e session du Comité régional de l’OMS: Le financement de la santé au cœur des débats

35

En prélude à la 68e session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la santé qui se tiendra du 27 au 31 août 2018, le ministère de la santé et de l’action sociale et le chef de bureau de l’OMS au Sénégal ont animé une conférence de presse au cours de laquelle les autorités sanitaires ont informé de la présence de 47 Etats membres  de la Région africaine de l’OMS.

Le conclave est placé sous la Présidence du Chef de l’Etat Macky Sall.

« Durant  leur rencontre, les ministres africains passeront en revue les progrès  accomplis par les Etats membres dans la mise en œuvre des politiques et programmes nationaux de santé avec l’appui de l’OMS et des autres partenaires techniques et financiers.  Il s’agit au cours de cette rencontre de discuter de l’éradication de la poliomyélite », a dit le secrétaire général du ministère de la santé, Alassane Mbengue. A l’en croire, les maladies non transmissibles principalement les maladies cardiovasculaires, le cancer  le diabète et les affections respiratoires chroniques constituent les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde.

Le financement durable de la santé sera également au centre des échanges entre les ministres  de la santé et leurs partenaires techniques et financiers. «La viabilité du financement est un élément crucial pour converger vers la couverture sanitaire universelle et contribue de ce fait à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD). Le financement durable passe non seulement par la mobilisation de ressources financières suffisantes pour soutenir les services mais également par des mesures visant à faire en sorte que ces fonds affectés et utilisés de façon équitable rationnelle et prévisible dans le temps afin de protéger les ménages des difficultés financières », laisse entendre le secrétaire général du gouvernement.

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom