Home » Afrique » L’ARTP : Pour une meilleure pratique de gestion du spectre des fréquences
ARTP-Senegal

L’ARTP : Pour une meilleure pratique de gestion du spectre des fréquences

Dans le cadre de ses missions de planification, de gestion et de contrôle du spectre des fréquences, l’ARTP a organisé le séminaire annuel de vulgarisation des procédures relatives à la gestion des fréquences à l’hôtel Radisson Blu ce mercredi. Le thème central est articulé autour des « procédures d’attribution des fréquences : enjeux et nouveaux défis ».

« L’économie numérique, est une des priorités du gouvernement du Sénégal et elle repose beaucoup sur l’utilisation des fréquences », a affirmé Abdou Karim Sall, Directeur de l’ARTP, lors de son discours de bienvenue pour le séminaire annuel de vulgarisation des procédures relatives à la gestion des fréquences.

Cette rencontre est une occasion privilégiée pour l’ARTP d’échanger avec toutes les parties prenantes, de façon directe et formelle, sur les questions relatives aux procédures de gestion des fréquences.

Pour cette année, quatre ateliers sont prévus pour que les acteurs puissent échanger sur le thème sous tous les angles.

Selon M. Sall, au-delà des dispositions subséquentes de la loi, l’ARTP a pour mission de créer un environnement favorable au développement des réseaux de télécommunications, en l’occurrence les réseaux de radiocommunications.

« Les enjeux colossaux qui sont portés par les décisions sur la gestion du spectre des fréquences doivent nous amener à mesurer à quel point ce qui est nouveau doit être compris, étudié et expérimenté à fond avant d’être mis en œuvre », affirme le directeur de l’ARTP.

Toutes, même si la gestion du spectre est une activité éminemment internationale, car au sein d’organisations internationales comme l’IUT et l’UAT, ces questions sont à l’ordre du jour.

Le spectre de fréquence est l’ensemble des ondes porteuses envoyées vers une station radio.

  1. Sall invite les services de l’ARTP, de prendre en charge la gestion des fréquences, qu’aux utilisateurs de cette ressource rare, car le spectre est un pilier fondamental de l’économie numérique et de l’innovation.

Selon lui, il existe une prolifération des différentes technologies de réseau sans fil. La demande, par voie de conséquence est en forte augmentation à tel point que nous constatons l’exploitation de plusieurs réseaux radioélectriques au Sénégal.

L’ARTP met à disposition des acteurs, une part toujours plus importante du spectre des fréquences, avec des procédures simplifiées et dans des conditions qui assurent l’accès à tous, qui soient à la fois abordables, équitables et durables.

Mieux, il soutient l’engagement du président Macky Sall, autour des questions liées à l’économie numérique. « L’engagement du président  pour l’économie numérique  ne fait que nous conforter et nous encourager dans les efforts quotidien que nous déployons à cet effet », rajoute-t-il.

Antoine Sarr media7.info

About media7

Facebook login by WP-FB-AutoConnect